Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
AuteurMessage
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:31

Mosquito a écrit:
JP a écrit:
Mais je suis bien d'accord avec toi. Et si on parlait aussi de la climatisation des immeubles qui pollue tant et plus surtout quand elle est mal réglée... Wink
Exactement ce que je sous entend : Interdisons les paroies de verre, refusons dans une démarche citoyenne d'aller travailler dans un bureau comportant plus d'un mètre carré de vitrage. On aura plus fait pour le bien de la nature que toutes les pratiques conseillées par nos amis du WWF...

J'ai une autre proposition : et si on adoptait un rythme "espagnol" en Juin-juillet-aout(-septembre?), genre on fait une grosse pause l'après-midi quand il fait 35 et on reprend notre activité le soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:35

tu fais quoi de midi à trois heures quand tu es coincé à 30km de chez toi ?

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper

avatar

Age : 41
Localisation : Dans un Q400, entre Paris et Montpellier

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:37

la sieste, pardi...sauf que comme on va se coucher plus tard, on va bouffer plus d'énergie pour l'éclairage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:38

Hildoceras a écrit:
tu fais quoi de midi à trois heures quand tu es coincé à 30km de chez toi ?

Tu bosses : tu prends de l'avance histoire de partir plus tôt du bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:40

Hildoceras a écrit:
tu fais quoi de midi à trois heures quand tu es coincé à 30km de chez toi ?

Coincé? tu es enfermé dans le bureau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:42

el_slapper a écrit:
la sieste, pardi...sauf que comme on va se coucher plus tard, on va bouffer plus d'énergie pour l'éclairage.

Mos me servira de caution(ou pas) mais je pense qu'on bouffe moins d'énergie à faire de l'éclairage la nuit qu'à climatiser des bâtiments en pleine canicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kerloic

avatar

Age : 37

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:44

Surtout qu'on parle de l'été en France, avec un midi solaire à 14h heure de Paris, donc un soleil se couchant fort tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:49

Forezjohn a écrit:
el_slapper a écrit:
la sieste, pardi...sauf que comme on va se coucher plus tard, on va bouffer plus d'énergie pour l'éclairage.

Mos me servira de caution(ou pas) mais je pense qu'on bouffe moins d'énergie à faire de l'éclairage la nuit qu'à climatiser des bâtiments en pleine canicule.

Absolument. Pour les trois mois d'été, je préconise un rythme de travail 6h-14h avec une heure pour bouffer. Ca fera des économies d'énergie importantes.

A part, biensûr, de travailler dans des bureaux peu "ouverts" et aux parois bien isolées (des bunkers, ce serait parfait). Dans ce cas, on peut travailler toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:53

Mosquito a écrit:
A part, biensûr, de travailler dans des bureaux peu "ouverts" et aux parois bien isolées (des bunkers, ce serait parfait). Dans ce cas, on peut travailler toute la journée.

Une grotte ce serait l'idéal (naturel, pas de coût de construction) mais le ministère de l'écologie préfère les réserver aux ours. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 13:54

Dandolo a écrit:
Mosquito a écrit:
A part, biensûr, de travailler dans des bureaux peu "ouverts" et aux parois bien isolées (des bunkers, ce serait parfait). Dans ce cas, on peut travailler toute la journée.

Une grotte ce serait l'idéal (naturel, pas de coût de construction) mais le ministère de l'écologie préfère les réserver aux ours. Mad

Je sais, j'ai vu çà. Quelle honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD

avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 14:02

Mosquito a écrit:
JP a écrit:
Mais je suis bien d'accord avec toi. Et si on parlait aussi de la climatisation des immeubles qui pollue tant et plus surtout quand elle est mal réglée... Wink
Exactement ce que je sous entend : Interdisons les paroies de verre, refusons dans une démarche citoyenne d'aller travailler dans un bureau comportant plus d'un mètre carré de vitrage. On aura plus fait pour le bien de la nature que toutes les pratiques conseillées par nos amis du WWF...
Ouais mais ça ferait mal à certains... contributeurs au WWF :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 14:36

Hé ! On ne supprime pas les posts ! Mad

Bon, reçu à l'instant... study

Citation :
Chères lectrices, Chers lecteurs,

Direction : 100000 lecteurs

Comme vous l’avez peut-être constaté, L’État de la planète a dû cesser ses activités durant 18 mois. Nous venons de retrouver un financement et notre magazine peut enfin repartir, du moins pour un temps… Nous tenons à remercier tout particulièrement l’Organe genevois de répartition des profits de la Loterie romande, dont la contribution permet, en ce temps de crise énergétique, d’accroître la diversité de la presse francophone.

Malheureusement, si le magazine en ligne gratuit peut repartir, nous n’éditons plus les livres de Worldwatch depuis 2 ans, et notre projet de créer une antenne de l’Institut Worldwatch dans le monde francophone, n’est pas, pour l’heure, garanti.

Pouvez-vous nous aider ? Oui ! Nous avons présentement 7000 personnes inscrites à notre liste d’envois et de nombreux journalistes sont eux aussi informés de la sortie de notre magazine. Or la lecture en ligne ne cesse de se répandre, elle dépasserait 60% des jeunes qui lisent un journal ! Peut-on atteindre les 100000 personnes inscrites ? Nous le pensons. Et cela donnerait, vous en conviendrez, une assise sérieuse à notre initiative !

C’est à vous de jouer, faites connaître notre publication en la recommandant aux personnes concernées par l’avenir de notre planète et par les formidables opportunités que recèlent l’écologie industrielle, la gestion intelligente des flux énergétiques et des « externalités », les énergies renouvelables, l’agriculture (vraiment) scientifique, la diplomatie internationale de l’environnement, en bref, une éco-économie.

Recommandez notre magazine, c’est ici : http://www.delaplanete.org/envoi_ami2.php3

Avec nos remerciements et nos salutations cordiales,

Benoit Lambert
Worldwatch Francophonie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 14:46

Le dernier numéro est sur les énergies renouvelables...

http://www.delaplanete.org/index.php3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 15:16

Mosquito a écrit:
Forezjohn a écrit:
el_slapper a écrit:
la sieste, pardi...sauf que comme on va se coucher plus tard, on va bouffer plus d'énergie pour l'éclairage.

Mos me servira de caution(ou pas) mais je pense qu'on bouffe moins d'énergie à faire de l'éclairage la nuit qu'à climatiser des bâtiments en pleine canicule.

Absolument. Pour les trois mois d'été, je préconise un rythme de travail 6h-14h avec une heure pour bouffer. Ca fera des économies d'énergie importantes.

A part, biensûr, de travailler dans des bureaux peu "ouverts" et aux parois bien isolées (des bunkers, ce serait parfait). Dans ce cas, on peut travailler toute la journée.

en attendant, il fait 30°C dans le bureau, je vote donc pour ta motion 6-14.
Putain ça va etre dur de se lever aussi tot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 15:18

Forezjohn a écrit:
Mosquito a écrit:
Forezjohn a écrit:
el_slapper a écrit:
la sieste, pardi...sauf que comme on va se coucher plus tard, on va bouffer plus d'énergie pour l'éclairage.

Mos me servira de caution(ou pas) mais je pense qu'on bouffe moins d'énergie à faire de l'éclairage la nuit qu'à climatiser des bâtiments en pleine canicule.

Absolument. Pour les trois mois d'été, je préconise un rythme de travail 6h-14h avec une heure pour bouffer. Ca fera des économies d'énergie importantes.

A part, biensûr, de travailler dans des bureaux peu "ouverts" et aux parois bien isolées (des bunkers, ce serait parfait). Dans ce cas, on peut travailler toute la journée.

en attendant, il fait 30°C dans le bureau, je vote donc pour ta motion 6-14.
Putain ça va etre dur de se lever aussi tot...

Bof, c'est un rythme à prendre. Perso, je me lève toujours tôt en été, même si je me couche tard. Une petite sieste et ça repart! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Lun 23 Juin 2008 - 16:13

Mosquito a écrit:
Absolument. Pour les trois mois d'été, je préconise un rythme de travail 6h-14h avec une heure pour bouffer. Ca fera des économies d'énergie importantes.
C'est ce que je ferai en Août, et en plus, je bosserai dans un frigo à 0°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JP

avatar

Age : 45
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 24 Juin 2008 - 15:16

Dandolo a écrit:
Hildoceras a écrit:
tu fais quoi de midi à trois heures quand tu es coincé à 30km de chez toi ?

Tu bosses : tu prends de l'avance histoire de partir plus tôt du bureau.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boroin

avatar

Age : 50
Localisation : Tournai

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 9:45

Site de peuplement datant de 5.000 avant J.C. à Paris (25/06/2008 11:32)


Un site de peuplement remontant à plus de 5.000 ans avant notre ère, le plus ancien jamais trouvé à Paris, a été mis au jour dans le sud de la capitale, a annoncé mercredi l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Ce site, qui date du Mésolithique (9.000 à 5.000 ans avant notre ère), a été occupé par des chasseurs-cueilleurs qui ont laissé sur place un grand nombre de pointes de flèches en silex de 1 à 3 cm, un percuteur en grès servant à débiter les lamelles de silex, des grattoirs de silex pour le travail des peaux, des restes de foyer, des os d'animaux... Le seul autre site connu du Mésolithique dans la région Ile-de-France se trouve à Rueil-Malmaison, à l'ouest de Paris. Les peuples vivant à cette époque-là étaient nomades et chassaient le cerf, le sanglier ou le chevreuil. (NLE)


© BELGA
PARIS 25/06 (BELGA)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 10:05

Il faudrait peut-être réintroduire des chasseurs-cueilleurs pour lutter contre la prolifération des sangliers. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 10:06

Et des lapins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 10:14

Boroin a écrit:
Site de peuplement datant de 5.000 avant J.C. à Paris (25/06/2008 11:32)


Un site de peuplement remontant à plus de 5.000 ans avant notre ère, le plus ancien jamais trouvé à Paris, a été mis au jour dans le sud de la capitale, a annoncé mercredi l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Ce site, qui date du Mésolithique (9.000 à 5.000 ans avant notre ère), a été occupé par des chasseurs-cueilleurs qui ont laissé sur place un grand nombre de pointes de flèches en silex de 1 à 3 cm, un percuteur en grès servant à débiter les lamelles de silex, des grattoirs de silex pour le travail des peaux, des restes de foyer, des os d'animaux... Le seul autre site connu du Mésolithique dans la région Ile-de-France se trouve à Rueil-Malmaison, à l'ouest de Paris. Les peuples vivant à cette époque-là étaient nomades et chassaient le cerf, le sanglier ou le chevreuil. (NLE)


© BELGA
PARIS 25/06 (BELGA)

De toute façon, Paris, c'est une place de peuplement naturel. Alors même si on ne trouve pas plus ancien, il n'y a aucun doute qu'aussitôt les glaciers retirés et la Seine dans son lit, le coin ait été densément peuplé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boroin

avatar

Age : 50
Localisation : Tournai

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 11:36

Le peuplement régulier depuis des lustres dans Paris et sa région ne m'étonne pas. Par contre, ce qui m'a étonné, c'est que malgré une occupation assez forte durant des siécles, j'aurais cru qu'on ne pouvait plus trouvé ce type de "site".

Maintenant, ils disent au sud de Paris, et pour moi, ça veut pas dire grand chose, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 38
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 12:05

L'article de Libération dit que ça se trouve dans le XVème, 62, rue Henry-Farman, et qu'il y aura là bientôt un centre de collecte sélective (d'où les fouilles préventives).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 12:43

http://600mots.wordpress.com/2008/06/06/la-france-a-lindex-a-cause-du-grand-hamster-dalsace/

La France à l’index à cause du Grand Hamster d’Alsace
6 juin 2008 par 600mots


(Photographie Gérard Baumgart)

Il peut mesurer jusqu’à une vingtaine de centimètres, a le pelage blanc et roux, et pourrait bien conduire la France devant la Cour de justice de Luxembourg: la Commission européenne a lancé le 5 juin un “ultime avertissement” à Paris pour réclamer des mesures “plus ambitieuses” en faveur de la sauvegarde du Grand hamster d’Alsace, “l’un des mammifères les plus menacés d’Europe”.
La France a deux mois pour revoir son plan d’action en faveur du Grand hamster, faute de quoi la Commission entend assigner Paris à Luxembourg.
“Si un mammifère européen tel que le grand hamster est en voie d’extinction, c’est que la nature nous adresse un message. Nous commençons à dégrader nos écosystèmes de manière irréversible. La France doit entendre cet avertissement et appliquer intégralement et dans les plus brefs délais notre législation relative à la protection de la nature”, a prévenu le Commissaire européen à l’environnement, Stavros Dimas.
C’est qu’en dépit de sa capacité de reproduction élevée, “Cricetus cricetus” disparaît de façon drastique à mesure que son habitat se réduit, victime de la monoculture du maïs, de l’urbanisation et des infrastructures routières.
Autrefois considéré comme nuisible par les agriculteurs alsaciens, le Grand hamster ou Hamster d’Europe est protégé depuis 1993. D’un peu plus d’un millier de terriers en 2001, il n’en subsisterait que quelque 400 à l’heure actuelle, ce qui reste en-deçà du seuil de 1.500 individus capables d’assurer la survie de l’espèce en Alsace.
Quelque 40 à 60 terriers viennent d’être dénombrés à proximité de l’une des infrastructures en voie d’achèvement, la Voie rapide du piémont des Vosges, ce qui a conduit l’association haut-rhinoise Sauvegarde Faune Sauvage à réclamer un moratoire du chantier, et l’annulation des projets de Grand contournement ouest de Strasbourg et de la rocade sud, où vivent encore quelques hamsters.
Saisie de plaintes de Sauvegarde Faune Sauvage, la Commission européenne avait déjà adressé une première mise en demeure à la France en octobre 2007.
En novembre 2007, le comité permanent de la convention de Berne lui emboîtait le pas en plaçant la France sous surveillance à propos du hamster.
Mi-février 2008, le ministère de l’Ecologie avait finalement annoncé la mise en place d’un nouveau plan de sauvegarde du hamster (2007-2013) doté de 500.000 euros, après l’échec patent du premier (2001-2007).
Ce nouveau plan prévoit la mise en place de 22% de cultures favorables au hamster dans trois zones d’action prioritaire couvrant environ 3.000 hectares au total (deux dans le Bas-Rhin, et une dans le Haut-Rhin).
L’impact des infrastructures routières sur les zones de présence historique du mammifère sera compensé à raison de deux hectares pour chaque hectare détruit, qui viendront renforcer le dispositif des zones prioritaires en 2009.
Enfin, des contrats “agro-environnementaux” devraient être mis en place avec les agriculteurs en dehors des zones prioritaires, “là où le hamster et ses terriers sont présents”.
Mais Bruxelles estime que l’application du plan de sauvetage du hamster concocté par les autorités françaises “a été lente” et “que les mesures qu’il contient seront insuffisantes pour freiner le déclin de cette espèce et empêcher son extinction”.
La Commission demande notamment que le plan prévoie “davantage de mesures de lutte contre les pratiques agricoles” (en particulier la culture intensive du maïs) et “l’expansion urbaine” qui détruisent l’habitat naturel de cet animal.
Les autorités françaises devront démontrer à la Commission qu’elles font réellement le maximum pour sauver le petit rongeur, alors que les discussions s’éternisent, à l’échelle locale, en particulier sur la définition du “milieu particulier” une zone dans laquelle tout projet d’aménagement devra démontrer qu’il ne menace pas la présence potentielle de l’animal.
Or c’est précisément sur ce point, que Bruxelles considère comme central, que le gouvernement français n’est disposé à lâcher que le minimum, estime une source proche des négociations en cours entre l’Etat, les associations de protection de la nature, les représentants du monde agricole et les collectivités locales.
Dans un “mandat de négociation” d’avril 2008 au préfet de région, les ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture stipulent ainsi que ce milieu particulier ne doit représenter au total que “quelques dizaines de milliers de hectares”.
Le milieu particulier du Grand hamster doit être défini “de manière biologiquement cohérente mais également de manière à réduire les contraintes à l’aménagement”, réclament les ministères.
Dans cette zone, “les demandes de dérogation à l’interdiction de destruction (du milieu particulier) sont facilitées et accélérées”, selon leurs instructions.
En outre, les zones de développement ou d’aménagement déjà identifiées “pourraient être exclues a priori de ce zonage”, ajoute le texte.
Des idées somme toute assez éloignées de l’avis émis en février par l’Inspection générale de l’Environnement. Dans un rapport rédigé à la demande du gouvernement français et tenu jusqu’ici confidentiel, l’IGE proposait notamment de définir “a priori” le milieu particulier sur la base des quelques 70.000 hectares colonisés par le hamster en 1990.
Le rapport de l’IGE préconisait également que soient proscrites certaines mauvaises pratiques agricoles, plutôt que d’espérer des démarches volontaires de la part des agriculteurs.
Ainsi, “la culture du maïs devrait être contingentée” et faire l’objet de “rotations pluriannuelles”, alors que le hamster se complaît dans la luzerne et le blé, selon le rapport.
L’IGE précisait en outre que ces mauvaises pratiques agricoles, dans une région à la nappe phréatique sensible aux nitrates, étaient porteuses “du même risque de recours contentieux devant les instances européennes que celui actuellement pendant concernant le hamster” au titre cette fois du non-respect de la directive “Nitrates” de 1991.
Le rapport de l’IGE faisait enfin peu de cas de la proposition cosignée par le Conseil général du Bas-Rhin, la fédération Alsace Nature et la Chambre d’agriculture du Bas-Rhin qui a largement inspiré le nouveau plan hamster de 2007-2011.
“Cette proposition n’a d’autre objet, même si cela n’est pas dit clairement, que de s’affranchir autant que possible de la contrainte de la procédure dérogatoire” imposée aux projets d’aménagement en “milieu particulier”, jugeait l’IGE.
Autant d’éléments jugés inquiétants par la Commission européenne, qui attend désormais “des résultats, et un engagement fort en faveur du hamster, avec une protection stricte de son milieu historique, comme le prévoit la directive +Habitat+ pour les espèces menacées prioritaires”, souligne, sous couvert d’anonymat, une source proche de la Commission.



On ne m'enlèvera pas de l'idée que l'Union européenne est non seulement casse-couilles mais parfaitement inutile !

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kerloic

avatar

Age : 37

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 12:47

On ne m'enlèvera pas de l'idée que l'Union européenne est non seulement utile mais parfaitement indispensable.

Et cet exemple en est la preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques
» Nouvelles images de Monster Hunter 3rd
» nouvelles figurines de skaven
» nouvelles règles V8
» 4 nouvelles planètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: