Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 12:49

je suis sur que les sans-abris strasbourgeois apprécieront qu'on se préoccupe du sort des hamsters

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 12:53

Pfff... En plus, c'est n'importe quoi comme analyse... L'urbanisation et la monoculture... Rolling Eyes

C'est la popularisation du chatterton qui a sonné le glas de cet espèce. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 13:05

Dandolo a écrit:
Pfff... En plus, c'est n'importe quoi comme analyse... L'urbanisation et la monoculture... Rolling Eyes

C'est la popularisation du chatterton qui a sonné le glas de cet espèce. study

C'est dégueulasse ce truc, je suis sûr qu'il y en a qui ont tenté le combat de hamsters!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 44
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 20:35

Franchement, la culture du maïs fait des ravages partout en France et en Europe. Entre les abeilles qui trouve plus de fleur à nectars et pollens, la consommation d'eau que ça engendre, et le désert écologique que ça laisse (parce que dans un champs de maïs, y a strictement rien d'autre qui pousse ! La terre elle est à nue en dessous des tiges). Je pense qu'on devrait la laisser aux américains et se concentrer une bonne fois pour toute sur les céréales qui vont vraiment avec notre climat, plutôt que cette plante qui nécessite une chaleur tropicale humide.

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 25 Juin 2008 - 22:04

pas faux. Même très vrai !
Rien à voir avec les hamsters cependant.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 1 Juil 2008 - 15:26

De Languish:
http://languish.org/forums/index.php?showtopic=46273&st=0

Remède contre le cancer

Fonctionne à 100% chez les souris.
Les tests sur l'humain vont bientôt débuter.

le nom du traitement: Granulocytes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 1 Juil 2008 - 15:40

kerloic a écrit:
On ne m'enlèvera pas de l'idée que l'Union européenne est non seulement utile mais parfaitement indispensable.

Et cet exemple en est la preuve.


Applaudissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 1 Juil 2008 - 15:40

Shocked grandiose ce passage :
Citation :
Cell recipients will include 22 cancer patients who have solid tumors that either didn't respond originally, or no longer respond, to conventional therapies. The study will cost $100,000 per patient receiving therapy, and for many patients (those living in 22 states, including North Carolina) the costs may be covered by their insurance company.
Ils vont faire payer les patients pour les tests !!!

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 1 Juil 2008 - 15:44

Hildoceras a écrit:
Shocked grandiose ce passage :
Citation :
Cell recipients will include 22 cancer patients who have solid tumors that either didn't respond originally, or no longer respond, to conventional therapies. The study will cost $100,000 per patient receiving therapy, and for many patients (those living in 22 states, including North Carolina) the costs may be covered by their insurance company.
Ils vont faire payer les patients pour les tests !!!

je ne comprends pas forcément cela meme si l'évocation du paiement par les compagnies d'assurances est pour le moins étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: On rrrrrelance le débat   Mer 2 Juil 2008 - 15:33

Citation :
Entre 4 000 et 5 000 décès par an, en France, ont un lien avec le virus de l'hépatite B (VHB) ou celui de l'hépatite C (VHC), indique une équipe de chercheurs dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) paru mardi 1er juillet. Des décès favorisés par la consommation d'alcool et la co-infection par le virus du sida (VIH).

En France, entre 168 000 et 296 000 personnes souffrent d'une infection chronique par le VHC, selon une enquête menée en 2003-2004 par l'Institut de veille sanitaire (InVS), et 300 000 portent chroniquement l'antigène de l'hépatite B.

Le Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès de l'Inserm travaille régulièrement à partir de l'analyse d'un échantillon des certificats de décès. Cette méthode a été employée dans l'étude du BEH afin d'estimer pour la première fois la mortalité nationale liée à l'infection par les virus B et C des hépatites au cours de l'année 2001. L'enquête a associé des épidémiologistes et des hépatologues de plusieurs centres hospitaliers universitaires et l'InVS.

Les chercheurs ont défini comme décès "associés" au VHB ou au VHC toutes les morts de patients porteurs de ces virus. Ils ont classé comme décès "imputables" au VHB ou au VHC ceux dans lesquels l'un de ces virus "a joué un rôle majeur dans le décès ou l'explique à lui seul". Ils ont ainsi dénombré 3 618 décès associés au VHC et 1507 associés au VHB. Le nombre de décès imputables au VHC était de 2 646; ceux imputables au VHB étaient au nombre de 1 327.

Dans les deux groupes de personnes décédées infectées par le VHB ou le VHC, le taux de porteurs d'une cirrhose était au moins égal à 93 % et un tiers présentait un cancer du foie. Une personne sur dix était co-infectée par le VIH. La même année, 585 décès étaient dus au sida. Ce nombre n'a cessé de décroître depuis.

Les auteurs estiment que cette étude "révèle la gravité des hépatites virales B et C" et "souligne la nécessité de poursuivre l'effort engagé depuis plus de dix ans en France dans la prévention et le dépistage du portage chronique de ces virus". Une meilleure prise en charge de ces infections et l'amélioration de l'accès aux traitements enrayeraient les évolutions les plus graves.

LA QUESTION DE LA VACCINATION

De plus, la question reste posée en France de la prévention de l'hépatite B. En 2003, une conférence de consensus organisée conjointement par l'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé et l'Inserm a recommandé "la vaccination universelle de tous les nourrissons", "un programme temporaire de rattrapage de la vaccination à destination des enfants et des adolescents" et "le renforcement de la vaccination des personnes exposées" à un risque élevé de contamination par le VHB.

Cependant, une partie de la population met en cause la sécurité de cette vaccination, accusée de favoriser le déclenchement de maladies neurodégénératives.

En France, en 2001-2002, le taux de couverture vaccinale contre l'hépatite B était plus bas que chez nos voisins. Elle atteignait 32 % chez les élèves de CM2 et 67 % chez les collégiens de 3e.


Paul Benkimoun

http://www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008/07/02/en-france-les-hepatites-b-et-c-font-entre-4-000-et-5-000-morts-par-an_1065249_3244.html#ens_id=1065251
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imrryran

avatar

Age : 33
Localisation : Près d'une galette-saucisse

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 2 Juil 2008 - 15:48

Moi c'est bon : je suis vacciné à vie contre l'hépatite B et je n'ai pas développé de maladie neurodégénérative. Je peux embrasser qui je veux Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imrryran.wordpress.com/
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 2 Juil 2008 - 16:47

Je crois pas que tu remplisses les conditions suffisantes Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BaronKray



Localisation : Voringhen, au sud de Ulm

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 18 Juil 2008 - 9:05

La survie après un cancer varie beaucoup selon les pays

http://www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008/07/18/la-survie-apres-un-cancer-varie-beaucoup-selon-les-pays_1074689_3244.html
Citation :

La France est l'un des pays où les malades atteints de certains cancers parmi les plus fréquents disposent des meilleures chances de survie, cinq ans après le diagnostic de leur affection. Telle est l'une des conclusions d'une vaste étude médicale internationale publiée, jeudi 17juillet, sur le site de la revue britannique The Lancet Oncology.


....



Avec 69,7 % et 51,1 %, la Grande-Bretagne obtient l'un des moins bons résultats des pays d'Europe occidentale. Le Danemark n'obtient que 38,4 % de taux de survie pour le cancer de la prostate.

Et pourtant les medecins britanniques sont payes deux fois plus que les medecins francais... A remarquer tout de meme que la GB ne pratique pas la medecine preventive (ce qui doit etre la raison principale des ecarts)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 18 Juil 2008 - 13:57

Un lien possible entre un gène et l’épidémie du sida en Afrique
Citation :

Une variante génétique particulière aux Africains augmente substantiellement les risques d’une infection au VIH selon une nouvelle recherche.

Les 90 % d’Africains qui possèdent cette variation de l’ADN sont 40 % plus susceptible de contracter le VIH que ceux qui ne l’ont pas, après une exposition similaire au virus, ont découvert des scientifiques britanniques et américains.

Les changements génétiques sont communs chez les personnes d’origine africaine, mais presque inconnus chez les gens des autres groupes ethniques, ce pourrait expliquer pourquoi le VIH est plus présent dans l’Afrique sub-saharienne.
Article anglais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinsoliman

avatar

Age : 46
Localisation : Rueil plage

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 18 Juil 2008 - 15:16

Et en plus ils sont noirs ....
(houla je frise le Dieudonisme ... -------> [] )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 15 Aoû 2008 - 12:49

Citation :
Ariège: un ours percute un minibus
Source : AFP

Un ours qui traversait ce matin une portion à quatre voies de la RN20 à Mérens-les-Vals, dans le sud de l'Ariège a percuté sans faire de blessés un minibus transportant des handicapés qui ont dû continuer leur chemin en train.
Le groupe de handicapés et leurs accompagnateurs, qui revenaient d'Andorre, ont dû prendre le train pour terminer leur voyage de retour vers Fougères, dans l'Ille-et-Vilaine d'où ils sont originaires.
L'ours "s'est apparemment affaissé" sous le choc avant de reprendre sa course, selon la gendarmerie.
L'Equipe technique ours, venue sur place, a effectué des prélèvements de poils qui permettront l'identification de l'animal.
Cette équipe comprend notamment un biologiste et des représentants de l'Office national des forêts et de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage.
Cinq ours slovènes - quatre femelles et un mâle - ont été lâchés du 25 avril au 22 août 2006 dans les Pyrénées françaises dans le cadre d'un plan de restauration et de conservation décidé par le ministère de l'Ecologie et très fortement critiqué par des éleveurs et des élus locaux qui multiplient les manifestations d'opposition.
Deux de ces plantigrades avaient été tuées accidentellement en 2006 et 2007.
on notera que c'est l'ours qui est allé percuter le bus

Citation :
Roumanie: un touriste allemand blessé grièvement par un ours

Un touriste allemand a été hospitalisé après avoir été attaqué par un ours dans la nuit de mercredi à jeudi dans sa tente dans les Carpates, dans un lieu interdit au camping en raison des descentes fréquentes des bêtes, a-t-on appris de source officielle.

"La tente a été complètement détruite, l'ours l'a déchirée, et blessé grièvement le touriste âgé de 26 ans, en l'attrapant par le bras et en lui griffant une jambe et la tête", a déclaré à l'AFP Doru Deaconescu, un porte-parole du Salvamont Dambovita (centre), en précisant que les deux autres Allemands qui se trouvaient dans la même tente n'avaient pas souffert de blessures.


La victime, qui était consciente et "stable", a été hospitalisée dans la région, puis à Bucarest. Ses deux partenaires ont été mis à l'abri dans un refuge, a expliqué M. Deaconescu.

Il a précisé que les sauveteurs ont eu du mal à faire fuir le plantigrade, qui, malgré la lumière des phares et les pétards, est resté longtemps à proximité de la tente, attiré par la nourriture des campeurs.

Cette agression est intervenue deux semaines après que le corps d'un Roumain eut été retrouvé déchiqueté par un ours brun à Brasov (centre), dans une zone de promenade située près d'une forêt.

Selon les médias, les Carpates roumains hébergent une population de 7.500 ours et des attaques de plantigrades affamés se produisent assez souvent dans les environs de Brasov.

En mai dernier, une ourse et son ourson avaient grimpé jusqu'au troisième étage d'un immeuble, en quête de nourriture.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 15 Aoû 2008 - 17:32

C'est le bon fil pour ça...
Big foot found



:D :D

le gars va sûrement vendre ses entrevues avant d'exposer le cadavre...

P-e que Fox vont diffuser une autopsie en direct du Big Foot :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imrryran

avatar

Age : 33
Localisation : Près d'une galette-saucisse

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Ven 15 Aoû 2008 - 20:28

Hmm faisons le calcul, 100€ pour le beau costume de la planète des singes, 10€ pour la paille, 1000€ par interview, rentable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imrryran.wordpress.com/
Dandolo

avatar

Age : 46
Localisation : Paris en mi ostau gascon

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 2 Sep 2008 - 9:11

Citation :
GEOTHERMIE : Les deux étudiants qui ont révolutionné en 1996 Internet en créant un moteur de recherche analysant les relations entre les sites web, appliquent leurs recettes créatives à d'autres secteurs prometteurs, dont les énergies renouvelables. Dans le domaine de la géothermie, cela donne une technologie novatrice, l’EGS, acronyme d’ "Enhanced Geothermal Systems".
Plutôt que de s'intéresser à la géothermie traditionnelle, consistant à repérer des poches souterraines d’eau chaude, les ingénieurs de Google ont imaginé un système géothermique stimulé qui consiste à reproduire ces sources d’eau chaude naturelles en transperçant les roches des sous-sols afin de pouvoir y injecter de l’eau. Ainsi, une nappe aquifère à haut température se forme en profondeur. Il suffit alors de l’extraire et de l’utiliser en surface pour le chauffage ou de la transformer, via une turbine en électricité, de la même façon qu’une source naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/index.htm
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 2 Sep 2008 - 9:35

c'est vrai que c'est pas con. mais il faut que le coût du forage ne soit pas trop élevé. Et l'eau de cette nappe artificielle ne peut sans doute pas se renouveler naturellement, comment faire pour la remplir en permanence (histoire de conserver une partie de la pression) et à faible coût ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wiwi



Age : 34
Localisation : Brisbane Australie

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 2 Sep 2008 - 11:48

Dandolo a écrit:
Citation :
GEOTHERMIE : Les deux étudiants qui ont révolutionné en 1996 Internet en créant un moteur de recherche analysant les relations entre les sites web, appliquent leurs recettes créatives à d'autres secteurs prometteurs, dont les énergies renouvelables. Dans le domaine de la géothermie, cela donne une technologie novatrice, l’EGS, acronyme d’ "Enhanced Geothermal Systems".
Plutôt que de s'intéresser à la géothermie traditionnelle, consistant à repérer des poches souterraines d’eau chaude, les ingénieurs de Google ont imaginé un système géothermique stimulé qui consiste à reproduire ces sources d’eau chaude naturelles en transperçant les roches des sous-sols afin de pouvoir y injecter de l’eau. Ainsi, une nappe aquifère à haut température se forme en profondeur. Il suffit alors de l’extraire et de l’utiliser en surface pour le chauffage ou de la transformer, via une turbine en électricité, de la même façon qu’une source naturelle.

Heu, je ne suis pas sure que ce soit si novateur. L'idée de chauffer de l'eau injecter sous pression dans le sol existe déjà depuis un bout de temps. Il existe d'ailleurs un projet de centrale géothermique en Allemagne basée sur cette idée mais je ne me souviens pas du nom (je crois que c'est dans le Sud Ouest de l'Allemagne). A noter également que ce n'est faisable que dans des zones géographiques limitées où l'activité géologique et/ou les conditions géologiques (failles etc) permettent un gradient géothermique assez élevé pour pouvoir chauffer l'eau sans aller trop profond (problème de forage et de pompage notamment) et en grande quantité (dans le cas d'une centrale). A noter aussi que cela dépend de la fracturation de la roche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mar 2 Sep 2008 - 12:17

je crois que ce qui existe à l'origine c'est pomper de l'eau chaude, utiliser la chaleur et renvoyer l'eau refroidie en profondeur. Donc on utilise une nappe chaude existante.
Là l'idée serait d'envoyer de l'eau refroidie et pomper cette eau une fois réchauffée .On crée donc une nappe phréatique là où il n'y en a pas.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wiwi



Age : 34
Localisation : Brisbane Australie

MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 3 Sep 2008 - 7:59

Hildoceras a écrit:
je crois que ce qui existe à l'origine c'est pomper de l'eau chaude, utiliser la chaleur et renvoyer l'eau refroidie en profondeur. Donc on utilise une nappe chaude existante.
Là l'idée serait d'envoyer de l'eau refroidie et pomper cette eau une fois réchauffée .On crée donc une nappe phréatique là où il n'y en a pas.

J'avais bien compris l'idée mais cette centrale en Allemagne n'utilise pas un aquifère naturelle, c'est ce qui m'avait marqué à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashcabir




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 3 Sep 2008 - 8:16

wiwi a écrit:
A noter également que ce n'est faisable que dans des zones géographiques limitées où l'activité géologique et/ou les conditions géologiques (failles etc) permettent un gradient géothermique assez élevé pour pouvoir chauffer l'eau sans aller trop profond (problème de forage et de pompage notamment) et en grande quantité (dans le cas d'une centrale). A noter aussi que cela dépend de la fracturation de la roche.

Comme l'eau est un lubrifiant important dans les processus sismiques je me demande si c'est réellement intéressant à grande échelle dans des régions très sismiques comme la Californie.
Je dis pas que l'injection d'eau provoquera un gros séisme, mais il suffit d'un micro-séisme pour que les tensions se réajustent au niveau régional faille par faille... avec un risque d'avoir un gros réajustement
Bon bien sur ce n'est valable que pour les points chauds sismiques (en gros j'éviterais la Californie, le Maghreb, et la Turquie, les zones de faille décrochante quoi ^^), si on fait ça dans le rift du Rhin ou dans le Massif Central il doit pas y avoir beaucoup de faire glisser une faille Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   Mer 3 Sep 2008 - 8:49

ben le principal essai est en Californie justement :D
http://www1.eere.energy.gov/geothermal/pdfs/evaluation_egs_tech_2008.pdf
Mais selon moi cela doit conduire à des réajustements locaux, à l'échelle de la nappe et guère plus. Tu modifies les pressions de manière très limitée e tponctuelle à l'échelle géologique. autrement dis, la maison du voisin est susceptible de s'effondrer d'un mètre à tout moment mais pas le village voisin :D


Pour le moment ça a l'air très expérimental. en particulier ils ne sont pas sur du tout de pouvoir atteindre une productivité suffisante et c'est là dessus que doit porter leurs efforts.
Citation :
The authors of the MIT study based their technical assumptions on results from available field tests, published reports, and well-established theory. On the whole, those assumptions were reasonable and within the bounds of a balanced systems analysis. The study’s findings, in particular that 100,000 MWe from EGS technology can be achieved within 50 years, are credible. But as the study points out, significant constraints exist in creating sufficient connectivity between wells to meet economic requirements for reservoir productivity and lifetime. Overcoming these constraints will require substantial reservoir testing in a number of different geothermal environments as well as research-driven improvements in technology. Consequently, the conclusion that a $300 million to $400 million investment over 15 years will be needed to make early-generation EGS power plants installations competitive is overly optimistic. This level of investment and the combined public/private investment of $800 million to $1 billion over 15 years to encourage sufficient deployment to produce 100,000 MWe are not supported by the analysis. Investments in excess of these amounts will probably be required.


Je note qu'ils ne perdent que 2% de l'eau injectée, ça me paraît très peu.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles biologiques, géologiques et écologiques
» Nouvelles images de Monster Hunter 3rd
» nouvelles figurines de skaven
» nouvelles règles V8
» 4 nouvelles planètes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: