Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EU3:Heir to the Throne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 10:04

Keyan Farlander a écrit:
boultan a écrit:
Ca, ça a toujours été un des soucis des EU : pas assez d'attrition lors des grands déplacements, surtout pour les grosses armées. Ca serait pourtant un bon moyen de limiter un peu le poids des grosses nations.
Ça permettrait aussi de ne pas voir des bouts d'empire de-ci, de-là, par exemple des Ottomans prendre Mourmansk en 1450 (et le garder)...

Déjà vu.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Iskandar

avatar

Age : 36
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 11:03

Je confirme dans ma dernière partie, l'Empire Ottoman est présent en Allemagne...mais pas dans le sud, non, non...au Mecklenbourg...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boultan
Admin
avatar

Age : 42
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 11:07

Pero Coveilha a écrit:
En même temps, va charger l'IA de prendre tous ces paramètres en compte. Déjà que dans l'état actuel elle n'a pas toujours un comportement des plus efficients, pour dire le moins...

Ca ne me parait pas hyper compliqué non plus de pondérer les actions de l'IA (déclarations de guerre, capture de provinces, mariages, etc) en fonction de la distance et/ou des différences culturelles.
J'veux dire, pour de grands développers d'IA comme Paradox.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com En ligne
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 11:09

D'un autre côté des bouts d'empire, de royaume ou de comtés parci-parlà c'était extrèmement courant à l'époque couverte par EU3. ça choque peut-être notre nationalisme moderne mais ça n'a rien d'étrange au MA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Iskandar

avatar

Age : 36
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 11:16

C'est pas faux, mais dans le cas de l'Empire Ottoman au Meckemburg ou à Moumansk on sort du plausible je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 11:38

Lord_Klou a écrit:
D'un autre côté des bouts d'empire, de royaume ou de comtés parci-parlà c'était extrèmement courant à l'époque couverte par EU3. ça choque peut-être notre nationalisme moderne mais ça n'a rien d'étrange au MA.
Moi, je veux bien que le comte de Provence ait des bouts de terrain dans le Maine, que le Pape à Rome considère Avignon comme son pied-à-terre ; et que jusqu'en 1860, la Prisse s'étalait en trois morceaux disjoints des rives du Rhin à la Courlande, mais que l'armée ottomane veuille garder Mourmansk... 'fin, quoi, ils doivent se les geler grave là bas en plein été ! (Vous entendez bien Hildo geindre lorsqu'il doit monter à Paris, imaginez les Ottomans ! Razz )

Enfin, je le déplore, mais je trouve que ça passe mieux à EU III avec ses events "génériques" et son IA plus ou moins adaptative qu'à EU2/FtG où l'on te vante l'historicité du bouzin et où cela se produit aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crash63

avatar

Age : 35
Localisation : au milieu des volcans

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 17:30

gwann a écrit:
mauvaise idée. Si tu veux de l'"historique", joue au j*e*u de Yoda, pas à EU3.
Effectivement, cocher l'option historique me semble pas idéal ds EU3. Pour avoir de l'historique ou proche, EU3 et Magna Mundi me donnent des parties qui ressemblent bien plus a qq chose que bcp de parties avec l'AGCEEP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 19:41

En même temps c'est pas dur avec MM, il se passe jamais rien Sleep
Allez sur MEIOU, vous verrez ce qu'aurait du être EU3 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 19:48

Déjà essayé, pas plu. Je préfère la profondeur de j*e*u de MM.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 19:52

Tiens, à HttT, subir une régence ne te fait pas obligatoirement perdre la couronne impériale-romaine-sainte-germanique.

Un truc qui m'agace, c'est l'héritier (généralement un peu taré) qui paraît alors qu'il y en a déjà un qui va avoir 25 ans, qu'il a de très bonnes stats, merci, et que son père le roi régnant (pléonasme) se fait un peu vieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 20:28

ça c'est parfaitement illogique. La couronne impériale est élective, il n'y a aucune raison qu'un régent ou une régente en hérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 21:24

Lord_Klou a écrit:
ça c'est parfaitement illogique. La couronne impériale est élective, il n'y a aucune raison qu'un régent ou une régente en hérite.

C'est pas le régent qui en "hérite"/(qui est élu en fait) mais le roi-enfant.

Le problème c'est surtout qu'il fallait être un mâle de plus de 18 ans pour pouvoir être éligible à la couronne impériale. Du coup une régence pour folie ou un interrègne c'est possible. Mais pas une régence parce que l'empereur est trop jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 21:26

Lord_Klou a écrit:
ça c'est parfaitement illogique. La couronne impériale est élective, il n'y a aucune raison qu'un régent ou une régente en hérite.

C'est pas le régent qui en hérite, c'est le futur roi. L'élection a lieu et si le pays en régence gagne, c'est le futur roi qui prend la couronne. Mais il me semble que le SERG dans la vie réelle n'interdisait pas ça, faudrait se renseigner sur cet intéressant problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 21:32

Si, si

À en croire ces deux sites, il fallait avoir 18 ans pour pouvoir être élu :

http://en.wikipedia.org/wiki/Holy_Roman_Empire#King_of_the_Romans
http://www.heraldica.org/topics/national/hre.htm#Qualifications

Il faudrait vérifier dans la Bulle d'or éventuellemnt.


Dernière édition par Captain frakas le Lun 31 Mai 2010 - 21:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 21:37

A ce que je sache, mais ce n'est pas ma spécialité, il n'y a pas eu d'empereur mineur du SERG.

On peut se trouver dans un cas amusant d'ailleurs : se retrouver à la tête d'un pays dont la majorité régnante est à 15 ans, comme la France Wink et ne pas être éligible au SERG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 22:53

C'est pas mal comme système je trouve, ça évite pas mal de merdes même si je comprends pas tout. C'est pas l'archi chancelier (soit le prince-archevêque de Mayence) qui doit s'occuper de l'Empire en cas d'incapacité de l'Empereur ? Parce que dans ce cas y'a conflit d'autorité scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Lun 31 Mai 2010 - 23:42

J'ai effacé le message auquel Guderian répondait alors je le reposte :

Citation :
Qualifications
The Emperor had to be a worthy man, aged 18 or more, reside in the Empire, be of noble birth (all four grandparents had to be noble, according to the Schwabenspiegel), and of lay status (this was not explicitly stated). No law required that he be Catholic, and, although the text in a number of laws assumes that the emperor is Catholic, jurists saw no obstacle to the choice of a Protestant prince. Nor did he have to be German, as the examples of Alfonso of Castile and Charles V showed. By the 17th century, however, it seemed wise for any candidate to possess an estate within the boundaries of the Empire: when the French weighed in 1648 whether to let Alsace remain within the Empire, it was because it might allow the king of France to be a candidate for the throne. Similarly, in 1737 the duke of Lorraine was allowed to retain the county of Falkenstein so as not to jeopardize his future candidacy (Schoell 1:151, 2:252).

The office was not hereditary, but elective. However, from 1453 to 1740, a Habsburg was always Emperor. The last Habsburg Charles VI died leaving only daughters, and the Elector of Bavaria was elected as Charles VII in 1742, but he died in 1745 and Charles VI's son-in-law Francis of Lorraine was elected emperor in 1745; until the end of the Empire in 1806, the imperial crown was in the Habsburg-Lorraine family.
Beginning and End of Reign
The reign began with the swearing of the Wahlkapitulation, or electoral capitulation, a kind of contract between the Emperor and the Empire. Even a minor could take the oath (as did the 12-year old Joseph I in 1690), although he also promised to renew his oath upon assuming power. This oath preceded the coronation, led by the archbishop of Mainz. The imperial cities took an oath of loyalty at the time of coronation, but not the states of the empire, since each took such an oath at the time they inherited their fief.

The reign ended by death, abdication (Charles V in 1555) or deposition of the emperor. The latter could be declared by the Reichstag, although earlier texts (Schwabenspiegel and Sachsenspiegel, as well as the Golden Bull c5, §3) speak of a jurisdiction of the Count Palatine of the Rhine over the emperor, which was never formally abolished.




Successors and Replacements: the King of the Romans, the Vicars of the Empire
When a successor was elected during the lifetime of the Emperor, he bore the title of King of the Romans (Rex Romanorum, römischer König).

The election of a successor in the lifetime of the empire was practised up to Frederic II's sons Heinrich in 1220 and Konrad in 1237. It was then abandoned except for Wenceslas in 1376. The Habsburgs resumed it, with Charles V's brother Ferdinand's election in 1531, followed by Maximilian II in 1562, Ferdinand III in 1636, Ferdinand IV in 1653 [who died before his father], and Joseph I in 1690.

The King of the Romans bore his arms on a shield on the breast of a single-headed eagle sable (as opposed to the double-headed eagle of the Emperor). He had royal rank and came immediately after the Emperor in precedence. He succeeded the emperor immediately, without need for another coronation or Wahlkapitulation, since he had already been crowned and sworn a capitulation at the time of his election. He also ruled the empire in case the emperor was incapacitated (as did Joseph I in the last days of his father's reign), but stayed out of the government of the empire otherwise, according to the oath he took upon election.

If no king of the Romans existed, and if either the Emperor was incapacitated or under age (sede pleana), or there was no emperor (sede vacante, case of an interregnum), the imperial authority was held jointly by two Imperial Vicars (Reichsvikarien), although exercised in the name of the emperor in the first case. By virtue of the Golden Bull, these were the Elector Palatine and the Elector of Saxony, and each had special authority over a part of the empire, depending on which type of law was in force: the Elector Palatine in regions of Franconian law (Franconia, Swabia, the Rhine, southern Germany), while the Elector of Saxony in regions of Saxon law (Saxony, Westphalia, northern Germany, Hannover). The boundaries between the two areas (particularly in Hesse, Julich, Cleve, Berg, Liége, Ostfriesland) were disputed until 1750, and some regions (Bohemia, Austria) did not recognize any vicar. In Italy, the titular vicar was the duke of Savoy.

In 1623 the Elector Palatine lost his electorship to Bavaria, and in 1648 a new electorship was created for him. Thereafter Bavaria and Pfalz were in dispute as to who was vicar. In the 1659 interregnum both claimed to be vicars and issued documents on that authority, but the arch-chancellor and the other vicar recognized Bavaria, as did emperor Leopold after his election. In 1724 a family pact between the two branches of the Wittelsbach family set forth joint exercise of the vicariate, but this was not accepted by the Reichstag. In 1745 the two branches agreed to alternate, with Bavaria starting first in the 1745 interregnum. This was accepted by Francis I after his election and by the electors, and later confirmed in 1752 by the Reichstag. In 1777 the Bavarian branch became extinct and the agreement moot.

The imperial vicars exercised the powers of the emperor that were not explicitly reserved to his person, and in doing so were bound by the terms of the deceased emperor's capitulation. They handled all matters of grace: legitimations, emancipations, privileges, ennoblements and titles, etc. They exercised the emperor's judicial powers, they collected taxes in his name, nominated to ecclesiastical benefices, and invested vassals with imperial fiefs, whether inherited or newly conceded (except for principalities and Fahnlehen). The emperor was formally obliged to ratify the acts of the vicars after his election, although there are instances of such acts being repealed by the Reichshofrat. The vicariate ended once the new emperor had sworn to uphold his electoral capitulation.

http://www.heraldica.org/topics/national/hre.htm#Qualifications


Ils disent donc qu'au royaume d'Allemagne le comte palatin du Rhin s'occupe des régions de droit franc, le duc de Saxe des régions de droit saxon. La couronne de Bohême et les états Habsbourgs s'occupe tous seuls, merci pour eux. En Italie, c'est le duc de Savoie qui se charge des affaires.

Ensuite je ne sais pas ce que ça implique vis à vis de Mayence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 6:55

VonGuderian a écrit:
Lord_Klou a écrit:
ça c'est parfaitement illogique. La couronne impériale est élective, il n'y a aucune raison qu'un régent ou une régente en hérite.

C'est pas le régent qui en hérite, c'est le futur roi. L'élection a lieu et si le pays en régence gagne, c'est le futur roi qui prend la couronne. Mais il me semble que le SERG dans la vie réelle n'interdisait pas ça, faudrait se renseigner sur cet intéressant problème.
Autrement dit, ils trouvaient le petit roi trop choupi et lui donnaient donc la couronne impériale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 7:02

Comme quoi les germains, c'était des sentimentaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 7:21

Ah, ça, les germains sont toujours très affectueux avec les ch'tites nenfants. Demande au père Ratzinger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 7:41

En lisant le site, je viens de voir que c'est à cause de Maximilen que François Ier n'a pas eu la couronne impériale. Quel con celui là, en plus c'est un Habsbourg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joukov6

avatar

Age : 31
Localisation : Las Noches

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 7:46

Non, c'est à cause des Fugger si François Ier a pas eu la couronne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Mar 1 Juin 2010 - 7:53

Fils ou pas le roi des romains devait lui aussi être majeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Jeu 3 Juin 2010 - 16:41

Pour ceux qui sont intéressés, Heir to the Throne est à -60% soit 7,98€ cette semaine (déjà bien entamée Embarassed ) sur Gamersgate. Et EU III Complete coûte 11,18€. Total pour les newbies éventuels : 19,16€ cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   Jeu 3 Juin 2010 - 16:54

EUIII Complete, c'est sans HttT? scratch

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EU3:Heir to the Throne   

Revenir en haut Aller en bas
 
EU3:Heir to the Throne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» EU3:Heir to the Throne
» Warcraft III Frozen Throne
» HBO Throne de Fer
» Game of throne : la série
» Liste d'armée Tournoi en 1500 (Throne Of Skulls) 22/11/08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Jeux Paradox :: EU1/2/3/4/Rome-
Sauter vers: