Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
AuteurMessage
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 16:51

Mosquito a écrit:
Il y a énormément de paramètres, effectivement. Mais j'insiste lourdement, je me répète, je le sais, pour moi, ce qui me semble nécessaire à l’Évolution intellectuelle et civilisationnelle, c'est la Lune, grâce à ses effets de tempérance écologique.


Après, concernant le paradoxe de Fermi, si la durée de vie d'une civilisation planétaire émettrice de signaux, comme la notre, ne dépasse pas mille ans (la notre a peu ou prou cent ans), ça correspond à un flash dans la vie de la galaxie. Donc, pour entrer en contact avec une civilisation, il faudrait que nos deux flashes soient coordonnés, et suffisamment longs pour permettre l'échange de signaux...

et suffisamment proches, aussi, non ? Parce que sinon, ça risque d'être la musique d'un mort dans l'oreille d'un vivant ton message...

Citation :

Ce qui doit avoir une probabilité très faible...

Par contre, ce qui est plus ennuyeux, c'est que, compte tenu de l'immensité de notre galaxie, et des bases théoriques de l'idée de Fermi, nous devrions tout de même être continuellement au contact de signaux fossiles issus de civilisations disparues. Pourtant, rien... Que dalle. Toujours et encore que dalle...

oui mais on a capté combien d'années ? Si ça se trouve, des émissions lointaines sont en route et pas encore arrivées, ou l'inverse, des émissions proches sont déjà passées et éteintes.


De toute façon, nous n'en saurons jamais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Cat Lord

avatar

Age : 45
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 16:52

Mosquito a écrit:
Par contre, ce qui est plus ennuyeux, c'est que, compte tenu de l'immensité de notre galaxie, et des bases théoriques de l'idée de Fermi, nous devrions tout de même être continuellement au contact de signaux fossiles issus de civilisations disparues. Pourtant, rien... Que dalle. Toujours et encore que dalle...
Il y a eu le signal "Wow !"

https://en.wikipedia.org/wiki/Wow!_signal

Mais on ne sait toujours pas ce que c'est, et on ne l'a jamais retrouvé. :)

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com En ligne
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 17:03

Cat Lord a écrit:
Mosquito a écrit:
Par contre, ce qui est plus ennuyeux, c'est que, compte tenu de l'immensité de notre galaxie, et des bases théoriques de l'idée de Fermi, nous devrions tout de même être continuellement au contact de signaux fossiles issus de civilisations disparues. Pourtant, rien... Que dalle. Toujours et encore que dalle...
Il y a eu le signal "Wow !"

https://en.wikipedia.org/wiki/Wow!_signal

Mais on ne sait toujours pas ce que c'est, et on ne l'a jamais retrouvé. :)

 Cat

J'ai parlé de flash à l'échelle du temps galactique, pas à la notre!! Wink

Non, je parle évidemment de signaux comparables à ceux qu'émet notre civilisation, c'est à dire une multitude de signaux radios, télévisuels ou autres, émis de façon continue, sinon depuis cent ans, au moins depuis 70 ans, et qui durent, encore et encore, sans arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 45
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 17:46

Mais est-ce qu'on les détecte encore du fin fond de la galaxie ???

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com En ligne
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 18:01

De toute façon, j'ai dit une bêtise. La galaxie faisant à peu près 100 000 années-lumières, on ne peut plus capter de signaux venant de civilisations ayant cessé d’émettre depuis 100 000 ans dans les longueurs d'ondes que nous cherchons...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 3 Fév 2016 - 18:09

J'ai lu que l'humanité émet de moins en moins d'ondes dans l'espace : Emettre une onde représente un coût énergétique aussi plus la technique progresse, plus nous ciblons la zone où elle sera captable. Aussi il n'y a plus beaucoup de signaux qui partent vers l'espace. L'époque où l'humanité a émis dans toutes les directions se limite peut-être à moins de 100 ans, autant dire rien du tout pour des E-T cherchant des signaux. L'inverse est aussi sans doute vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Fév 2016 - 16:20


http://www.lepoint.fr/monde/des-physiciens-annoncent-avoir-detecte-les-ondes-gravitationnelles-d-einstein-11-02-2016-2017182_24.php

Le Point a écrit:
Des physiciens annoncent avoir détecté les ondes gravitationnelles d'Einstein
AFP
Publié le 11/02/2016 à 16:50 - Modifié le 11/02/2016 à 16:56 | AFP
Abonnez-vous à partir de 1€


Des équipes internationales de chercheurs ont annoncé jeudi la première détection directe d'ondes gravitationnelles, une avancée majeure en physique qui ouvre une nouvelle fenêtre sur l'univers et ses mystères.

"Cette avancée marque la naissance d'un domaine de l'astrophysique entièrement nouveau, comparable au moment où Galilée a pointé pour la première fois son télescope vers le ciel" au XVIIe siècle, a souligné France Cordova, directrice de la Fondation nationale américaine des sciences (National Science Foundation), qui finance le laboratoire Ligo.

Cette découverte, qui couronne plusieurs décennies d'efforts, confirme une prédiction effectuée par Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale en 1915.

Ces ondes gravitationnelles ont été détectées aux Etats-Unis le 14 septembre dernier par les deux instruments de l'observatoire Ligo (Laser Interferometer Gravitational-wave Observatory), qui mesurent chacun quatre kilomètres.

L'équipe de scientifiques du Ligo travaille en étroite collaboration avec leurs collègues du Centre National de la recherche scientifique (CNRS) français, et avec les équipes du détecteur franco-italien Virgo, près de Pise (Italie), qui devrait être opérationnel à la fin de l'année.

"Ce nouveau regard sur la voute céleste va permettre d'approfondir notre compréhension du cosmos et conduire à des découvertes inattendues", a encore prédit Mme Cordova.

Les ondes gravitationnelles sont produites par de légères perturbations subies par la trame de l'espace-temps sous l'effet du déplacement d'un objet de grande masse. Elles se propagent à la vitesse de la lumière et rien ne les arrête.

Cette théorie avancée par Einstein pourrait s'apparenter à la déformation d'un filet dans lequel on pose un poids, le filet étant l'espace-temps, ou aux ronds dans l'eau quand on y jette un caillou.

Le physicien Benoît Mours, du CNRS, a jugé cette avancée "historique" car elle a permis "de vérifier de façon directe l'une des prédictions de la théorie de la relativité générale".

- Trous noirs -

Pour cette découverte, les physiciens ont déterminé que les ondes gravitationnelles détectées en septembre sont nées pendant la dernière fraction de seconde avant la fusion de deux trous noirs, des objets célestes encore mystérieux résultant de l'effondrement gravitationnel d'étoiles massives.

La possibilité d'une collision entre de tels corps avait été prédite par Einstein mais ce phénomène n'avait jamais été observé.

Selon la théorie de la relativité générale, un couple de trous noirs en orbite l'un autour de l'autre perd de l'énergie, produisant des ondes gravitationnelles. Ce sont ces ondes qui ont été détectées le 14 septembre 2015 à exactement 16H51 GMT.

L'analyse des données a permis de déterminer que ces deux trous noirs ont fusionné il y a 1,3 milliard d'années. Ils étaient 29 et 36 fois plus massifs que notre Soleil.

La comparaison des temps d'arrivée des ondes gravitationnelles dans les deux détecteurs Ligo, distants de 3.000 kilomètres l'un de l'autre (7,1 millisecondes d'écart), et l'étude des caractéristiques des signaux mesurés, ont confirmé la détection. On sait que la source de ces ondes était probablement située dans l'hémisphère sud du ciel mais davantage de détecteurs auraient permis une localisation plus précise.

"Les ondes gravitationnelles peuvent être encore plus révolutionnaires que ne l'a été le télescope, car elles sont différentes des sources lumineuses", juge l'astrophysicien David Shoemaker, responsable du Ligo au Massachusetts Institute of Technology (MIT). "Cette découverte est enthousiasmante pour la physique et très prometteuse pour l'astrophysique et l'astronomie".

Il sera ainsi possible d'obtenir des signaux provenant de différents corps de grande masse comme, outre les trous noirs, les étoiles à neutrons, a-t-il expliqué à l'AFP.

"Les premières applications que nous voyons maintenant sont pour les trous noirs, parce qu'ils n'émettent pas de lumière et nous n'aurions pas pu les voir sans les ondes gravitationnelles", a-t-il souligné, notant que l'on ignore encore comment ces objets, qui se trouvent au centre de quasiment toutes les galaxies, grossissent.

- Explorer l'univers -

De ce fait, "les ondes gravitationnelles peuvent aider à expliquer la formation des galaxies", pense David Shoemaker.

"L'humanité possède maintenant un autre outil pour explorer l'univers", a acquiescé Tuck Stebbins, chef du laboratoire d'Astrophysique gravitationnelle au centre Goddard de la Nasa.

"La gravité est la force qui contrôle l'univers et le fait de pouvoir voir ses radiations nous permet d'observer les phénomènes du cosmos les plus violents et fondamentaux, qui sont quasiment inobservables autrement", a-t-il dit à l'AFP.

Le fait de pouvoir détecter ces ondes qui voyagent sans perturbations pendant des milliards d'années rend possible de remonter à la première milliseconde du Big Bang.

Une preuve indirecte de l'existence des ondes gravitationnelles avait été produite par la découverte en 1974 d'un pulsar et d'une étoile à neutron tournant l'un autour de l'autre à très grande vitesse, par Russel Hulse et Joseph Taylor. Cela leur avait valu le prix Nobel de physique en 1993.

L'un des deux détecteurs d'ondes gravitationnelles du Ligo se situe à Livingston, en Louisiane (sud), et le second à Hanford, dans l'Etat de Washington (nord-ouest).

Le Ligo comme le Virgo ont récemment été dotés d'instruments de mesure plus performants.

La découverte sur les ondes gravitationnelles est publiée dans la revue américaine Physical Review Letters.

11/02/2016 16:56:25 - Washington (AFP) - © 2016 AFP

Vous en pensez quoi? Si j'ai bien compris, on était jusqu'à présent limité à la "vue" des corps célestes, maintenant on va pouvoir détecter les ondes de corps anciens et massifs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 38
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 2 Mar 2016 - 19:55

Une simulation est parvenue à prouver que la formation du dôme volcanique de Tharsis a fait basculer l'axe de rotation de Mars :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/03/02/mars-a-bascule-pendant-son-enfance_4875385_3244.html

Un basculement de 25°, mine de rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 2 Mar 2016 - 21:30

Quand on compare avec la Terre, on se dit qu'il a fallu un sacré paquet de trucs positifs pour que la vie puisse s'y développer quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 2 Mar 2016 - 22:43

Je pense que c'est un peu téléologique : Ce n'est pas tant les conditions terrestres qui étaient adaptées à la vie terrestres que la vie terrestre qui s'est - pour la part de celle ci dont les lignées se sont maintenues jusqu'ores - adaptée aux conditions de vie de la Terre. D'autres conditions auraient peut-être pu tout aussi bien voir fleurir la vie. D'ailleurs, la persistance d'une vie sur Mars montre que la vie (sous certaines de ses formes, j'entends) est capable de s'adapter aux conditions martiennes actuelles, qui sont loin d'être celles de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 0:09

La persistance d'une vie sur Mars ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 1:05

À ce que je sache, il est une relativement importante population bactérienne martienne dont les ascendants à plusieurs générations provenaient de Terre et ont colonisé les sites d’atterrissage d'engins spéciaux venus de Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 1:10

C'est vrai ça? Je n'y avais jamais pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 1:24

Après vérification, ça n'est pas aussi clair que ce que j'avançais. Il y a une contamination de Mars parce que l'on ne stérilise pas suffisamment ce qu'on envoie sur Mars et l'on sait qu'il y a des bactéries terrestres sur Mars. La plupart ne survivent pas longtemps au voyage, mais on ne sait pas trop ce qu'elles deviennent.

En revanche, on a fait des expérimentations en mettant certaines de ces bactéries dans des milieux simulant le contexte martien, et certaines résistent plusieurs générations avant de voir leur population subir un déclin conséquent encore que toutes les simulations ne concordent pas dans l'interprétation concrète de ce résultats, suivant les données qu'elles prennent en compte.

The prime concern of hardware contaminating Mars, derives from incomplete spacecraft sterilization of some hardy terrestrial bacteria (extremophiles) despite best efforts.[13][198] Hardware includes landers, crashed probes, end of mission disposal of hardware, and hard landing of entry, descent, and landing systems. This has prompted research on survival rates of radiation-resistant microorganisms including the species Deinococcus radiodurans and genera Brevundimonas, Rhodococcus, and Pseudomonas under simulated Martian conditions.[199] Results from one of these experimental irradiation experiments, combined with previous radiation modeling, indicate that Brevundimonas sp. MV.7 emplaced only 30 cm deep in Martian dust could survive the cosmic radiation for up to 100,000 years before suffering 10⁶ population reduction.[199] Surprisingly, the diurnal Mars-like cycles in temperature and relative humidity affected the viability of Deinococcus radiodurans cells quite severely.[200] In other simulations, Deinococcus radiodurans also failed to grow under low atmospheric pressure, under 0 °C, or in the absence of oxygen.[201]
https://en.wikipedia.org/wiki/Life_on_Mars#Forward_contamination

In 2012, it was reported that some lichen and cyanobacteria survived and showed remarkable adaptation capacity for photosynthesis after 34 days in simulated Martian conditions in the Mars Simulation Laboratory (MSL) maintained by the German Aerospace Center (DLR).[18][19][20]
https://en.wikipedia.org/wiki/Colonization_of_Mars

Cet article parle d'expériences sur d'autres bactéries, mais je n'ai aucune idée du sérieux du site, du coup je prendrais cela avec des pincettes : http://soocurious.com/fr/mars-organismes-survie/

En bref, ce que j'ai dis sur Mars est absolument faux, j'étais trop catégorique alors qu'en fait, on ne sait pas trop mais certains supposent, au vue de résultats expérimentaux, que ce serait possible.

Un article en français sur les contaminations : http://www.sciencesetavenir.fr/espace/20140520.OBS7813/curiosity-a-t-il-seme-des-bacteries-terriennes-sur-mars.html
Un autre en anglais, auquel il se réfère en partie : http://www.nature.com/news/microbial-stowaways-to-mars-identified-1.15249
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 6:15

Il a possiblement existé des bactéries autochtones sur mars. Une météorite pierreuse (chondrite), tombée sur terre et probablement issue de mars, contient au microscope des structures fossiles rappelant des bactéries mais en cent fois plus petit.
L'étrangeté et l'unicité rendent la découverte douteuse mais plausible

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 13:26

Je connaissais le risque de contamination de Mars par des organismes terrestres.

Je connaissais l'extraordinaire résistances de certaines bactéries et micro-organismes.

Le principe même de terraformation repose en partie sur l'action de certaines de ces formes de vie.

Mais il me semblait bien qu'on avait pas encore d'éléments concrets sur l'existence d'une colonisation de Mars par des formes de vie terrienne.

C'est un scénario possible, assez plausible, mais qui n'est pas encore étayé, du moins à ce qu'il me semble... J'aurais pu rater des annonces. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 14:20

Keyser Pacha a écrit:
Je connaissais le risque de contamination de Mars par des organismes terrestres.

Je connaissais l'extraordinaire résistances de certaines bactéries et micro-organismes.

Le principe même de terraformation repose en partie sur l'action de certaines de ces formes de vie.

Mais il me semblait bien qu'on avait pas encore d'éléments concrets sur l'existence d'une colonisation de Mars par des formes de vie terrienne.

C'est un scénario possible, assez plausible, mais qui n'est pas encore étayé, du moins à ce qu'il me semble... J'aurais pu rater des annonces. Embarassed

Mais à la base, la pire de toutes les bactéries terrestres, le communisme, n'avait-elle pas déjà colonisé Mars ? Ne parle-t-on pas de planète "rouge" ?

Désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 15:20

Il manque la fonction "like" sur ce forum :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper

avatar

Age : 41
Localisation : Dans un Q400, entre Paris et Montpellier

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 15:56

viper37, accro à la fesse de bouc a écrit:
Il manque la fonction "like" sur ce forum :)
Je Like!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boultan
Admin
avatar

Age : 43
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 16:14

viper37 a écrit:
Il manque la fonction "like" sur ce forum :)

Tu penses bien que s'il y avait eu un moyen de gonfler un peu plus nos égos, je l'aurais intégré.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com En ligne
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 19:56

boultan a écrit:
viper37 a écrit:
Il manque la fonction "like" sur ce forum :)

Tu penses bien que s'il y avait eu un moyen de gonfler un peu plus nos égos, je l'aurais intégré.
:)
Il y a des logiciels qui l'offrent, je me disait qu'il y avait p-e une version plus évoluée de celui-ci :) Tu gères la plate-forme toi même ou tout est en cloud, de A à Z? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matteli

avatar

Age : 40

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 20:23

Sur le sujet de la vie sur Terre et de l'astronomie et l'astrophysique en général, j'ai trouvé dans mes dernières vacances ce site que je trouve excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 21:08

Keyser Pacha a écrit:
C'est un scénario possible, assez plausible, mais qui n'est pas encore étayé, du moins à ce qu'il me semble... J'aurais pu rater des annonces. Embarassed

Non mais justement, c'est moi qui aie sur-interprété ce que j'ai pu lire précédemment, rien n'est encore étayé quand à une vie persistante actuelle sur Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 21:16

Déjà, il faut que les bactéries soient costaudes pour résister aux radiations car les sondes spatiales offrent bien peu de protections, et ce qu'il en reste doit pas être joli-joli... Ensuite, il faut qu'elles résistent au climat quelque peu inhospitalier de la planète rouge...


Extrapolons : C'est pas demain la veille qu'on va sortir des hommes de la magnétosphère terrestre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 3 Mar 2016 - 22:26

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 29 sur 33Aller à la page : Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaisanteries mathématiques
» Réflexions mathématiques
» Mes mathématiques sur une étagère
» [dessin] Petite galerie de sketch
» [tArchives du Tribunal] : Recensement des trous de règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: