Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Jargon militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 8:43

Je lis beaucoup de livres d'histoire, et je me rends compte que je suis une buse en terme de dénomination d'unités militaires. On trouve bien des définitions sur les dictionnaires, mais je trouve ça bien compliqué.

Connaissez vous un moyen simple de différencier et comprendre les différences entre : une armée, un corps d'armée, une division, une brigade, un régiment, une compagnie, un escadron, un bataillon, un peloton, une escouade, un détachement, une batterie, voir d'autres (goum, tabor).

Est-ce que c'est directement extrapolable d'un grade : un colonel dirige un régiment, un capitaine dirige une compagnie.

J'imagine que c'est variable selon les pays et les Armes aussi. Vous connaissez un lexique bien pensé ?

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 8:53

Hum, je ne comprend pas bien ta question.

Il te faut une explication d'un ordre de bataille ?

Un exemple sur le net, les rangs correspondants aux formations ?

La différence c'est le nombre d'hommes concernés (et donc effectivement les officiers les dirigeant).

Eventuellement l'arme concernée (dans la cavalerie on parle d'escadrons, pas dans l'infanterie, dans l'artillerie de batteries etc).

Pour les goumiers, "tabor" est l'unité ou les bataillons sont regroupés. Ca vient du turc, c'est rien de plus qu'un régiment.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge

avatar

Age : 39
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 8:55

En plus, au gré de l'histoire, le nombre d'hommes que comptait un régiment ou une division etc... ça a évolué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
el_slapper

avatar

Age : 41
Localisation : Dans un Q400, entre Paris et Montpellier

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:12

Rien de plus variable, en effet. La taille moyenne d'une division a beaucoup baissé au cours de la WW2, par exemple, sous l'effet des pertes, mais aussi de la mécanisation. On est passé, chez certains, de 12,000 à 6,000, faisant dire à certains que les divisions étaient devenues des brigades(en théorie 4,000, mais ça aussi, ça varie beaucoup).....

En gros :

soldat
binome/trinome
escouade
peloton
section
compagnie
bataillon
régiment
brigade
division
corps d'armée
armée
Zerg Rush


Mais avec des milliards d'exceptions. Par exemple, chez les chasseurs Alpins, le "Bataillon" servait de régiment. On était à peu près 1000, avec 1 colonel, deux lieutenants-colonels, et plusieurs commandants(nom complet : CBA, commandant de bataillon). En dessous, c'était directement des compagnies. Dans bien d'autres unités, c'est le niveau bataillon qui saute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:15

Pour faire plus concret.

Il y a plusieurs rang pour le grade de général, chacun habilité à commander un type de formations.

D'Armée
Une armée est une formation indépendante composée de plusieurs corps d'armée, initialement, une armée est un rassemblement de forces censées opérer sur un theatre d'opération donné. Avec la mobilisation de la population via le service militaire et les effectifs considérables imposés, on a vu l'apparition de regroupements encore plus importants avec des groupes d'armées ou des "fronts" et les armées censées être indépendantes opérant en accord avec d'autres et tenant une zone du front.

De Corps d'armée
Un corps d'armée est une formation composée de plusieurs divisions opérant au sein d'une armée et pouvant être amené à évoluer séparément au cours d'une campagne.

De Division
Depuis la révolution française, c'est l'unité stratégique de base et une formation composée de tous les types d'armes et pouvant opérer seule si nécessaire (l'équivalent d'une légion romaine).

De Brigade
Un regroupement de régiments. Sous l'ancien régime c'était une formation purement tactique et ad hoc et sans existence permanente dans l'administration militaire.

Un colonel commande un régiment.
Le régiment, sous l'ancien régime c'est surtout une entité administrative, l'unité tactique de base c'est le bataillon. Un régiment pouvait être composé d'un ou plusieurs bataillons (avec un bataillon de dépôt pour la formation des recrues, les besoins administratifs etc)
De nos jours le bataillon demeure la pièce tactique par excellence et les effectifs engagés dans un combat sont le plus souvent comptabilisés en bataillons.

Un capitaine une compagnie.
C'est un élément constitutif du bataillon qui en compte plusieurs.

Un lieutenant une section.
L'équivalent d'un peloton dans la plupart des autres armées, dans l'infanterie française on parle de section. Une compagnie en compte plusieurs.
En dessous il y a l'escouade.

Le problème étant que tout cela évolue régulièrement.

L'organisation générale d'une armée moderne est un héritage de l'organisation militaire d'ancien régime avec un gros remaniement sous la révolution française et l'empire. Depuis ça a peu évolué (mais les effectifs eux continuent de varier).



Dernière édition par Keyser Pacha le Mer 27 Juin 2012 - 9:30, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:22

el_slapper a écrit:

Mais avec des milliards d'exceptions. Par exemple, chez les chasseurs Alpins, le "Bataillon" servait de régiment. On était à peu près 1000, avec 1 colonel, deux lieutenants-colonels, et plusieurs commandants(nom complet : CBA, commandant de bataillon). En dessous, c'était directement des compagnies. Dans bien d'autres unités, c'est le niveau bataillon qui saute.

Parce que le "corps" des chasseurs alpins a été formé par prélèvement de "bataillons" de chasseurs dans certains régiments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
el_slapper

avatar

Age : 41
Localisation : Dans un Q400, entre Paris et Montpellier

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:28

Keyser Pacha, historien militaire a écrit:
Parce que le "corps" des chasseurs alpins a été formé par prélèvement de "bataillons" de chasseurs dans certains régiments. :paf:

Exemple parmi quelques milliards qui explique la complexité de la situation. Mélange de hasard, d'imbécillité pure, d'evenements complexes, de fierté mal plaçée, et d'adaptation dans l'urgence de concepts dépassés. D'ou, effectivement, la difficulté de s'y retrouver.....

De mémoire, avec la professionalisation, l'unité de base, désormais, c'est la brigade(à moins que ça n'aie encore changé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:37

Il y aussi la situation de l'infanterie légère sous l'ancien régime.

Initialement les tâches de la "petite guerre" sont laissés à des corps francs ("francs" car levés par des individus privés, sans organisation régimentaire et administrés par le créateur du corps).
Puis on se rend compte que de l'infanterie opérant sur le mode de la petite guerre peut avoir son intérêt sur un champ de bataille également et pas seulement en appui d'une armée lors d'une campagne et on forme des "légions" avec les anciens corps francs.
Puis des bataillons indépendants. Puis finalement on intègre ces bataillons de "chasseurs" dans la structure régimentaire...



Edit

Oui c'est ce que j'ai entendu dire aussi pour la brigade.

Edit Edit

En fait c'est comme pour la matière. Une armée est composée de différentes briques elle même composés de briques etc.
Certaines échelles de briques sont plus utilisées que d'autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:54

Keyser Pacha a écrit:
En fait c'est comme pour la matière. Une armée est composée de différentes briques elle même composés de briques etc.
Certaines échelles de briques sont plus utilisées que d'autres.

C'est une des choses qui n'est pas claire : combien de régiments dans une brigade ?, combien de brigades dans une division ?, etc

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:55

Ben ça, ça dépend de l'époque et de la nationalité.

Il n'y pas le même nombre d'hommes dans une escouade, ou une compagnie etc d'un pays à l'autre.

Pendant la deuxième guerre mondiale, sur le papier un corps d'armée soviétique représentait à peu près autant d'hommes qu'une division allemande. Une division qu'un régiment allemand etc.

Sous l'ancien régime et l'empire, un bataillon est une force à peu près équivalente dans toutes les armées, mais pas les compagnies le composant...


Dernière édition par Keyser Pacha le Mer 27 Juin 2012 - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 9:57

on voit que cela dépend clairement du pays considéré et de l'époque considérée. Donc les réponses données sont à peu près bonne pour l'époque contemporaine et son à être affinées pour les époques antérieures (même la seconde guerre mondiale où la France est partie sur un modèle français puis a incorporé des modèles anglais pour les paras et américains pour le reste tout en gardant une spécificité dans l'Armée d'Afrique Razz

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyser Pacha

avatar

Age : 39
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 10:01

Ce qu'il te faut toub c'est des "ordres de bataille", soit des modèles génériques qui donnent la composition, unité par unité (en théorie du moins) pour une période donnée, soit des modèles précis pour un engagement en particulier.


Dernière édition par Keyser Pacha le Mer 27 Juin 2012 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 10:01

Toub a écrit:
Keyser Pacha a écrit:
En fait c'est comme pour la matière. Une armée est composée de différentes briques elle même composés de briques etc.
Certaines échelles de briques sont plus utilisées que d'autres.

C'est une des choses qui n'est pas claire : combien de régiments dans une brigade ?, combien de brigades dans une division ?, etc
Une brigade, c'est une formation ad hoc, tout comme la division, d'ailleurs. On regroupe des régiments, des bataillons, des compagnies pour constituer une brigade ou une division avec un but particulier.
ex : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brigade_franco-allemande
http://fr.wikipedia.org/wiki/10e_division_parachutiste_%28France%29

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander

avatar

Age : 38
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 10:05

En clair : ça dépend...

Il y a des divisions à deux régiments, d'autres à quatre... (exemple, les divisions carrées, triangulaires)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 11:25

KP a tout dit en fait.

En France par exemple, un bataillon c'est 1000 hommes et tout tourne autour de ça. Théoriquement, un régiment c'est 2-3k, une brigade 6-9k, une division 10 et 16k,.... Mais bon avec la professionnalisation, l'effectif réel des bataillons est d'environ 500 hommes ce qui donne la plupart du temps des régiments à 1200 ou 1500 hommes.

Et puis ça dépend de la nature de ton unité. Les effectifs d'un bataillon d'artillerie ne seront pas les mêmes que celles d'un bataillon d'infanterie ou de cavalerie.

Toutes ces dénominations ont seulement pour but de planifier des manoeuvres à une plus ou moins grande échelle numérique pour des unités de même type d'arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Jargon militaire   Mer 27 Juin 2012 - 12:07

Keyser Pacha a écrit:
Ce qu'il te faut toub c'est des "ordres de bataille", soit des modèles génériques qui donnent la composition, unité par unité (en théorie du moins) pour une période donnée, soit des modèles précis pour un engagement en particulier.
le site des OOB de la bateille de france en 1940 est en rade, c'est dommage, sinon il y avait de bons exemples à différentes échelles (armée, corps d'armée, division).


j'ai trouvé cet OOB de la 4. Panzer Division



alors c'est une division composée de :
- une brigade blindée (avec 2 régiments composés chacun de 2 bataillons composés chacun de trois compagnies -on dit escadrons non ?-)
- une brigade d'infanterie (avec 2 régiments de 2 bataillons avec des compagnies d'infanterie, armes lourdes, de reconnaissance -motos ou side-cars- , de mortiers ; un des régiments a trois compagnies batteries associées, canons de 75, canons anti char de 37mm - dont le symbole OTAN est à l'envers Rolling Eyes et une compagnie de reconnaissance en motos ou side-cars )
- un régiment d'artillerie motorisé composé de deux bataillons de trois batteries (105mm)
- un bataillon d'artillerie motorisé composé de trois batteries (150mm)
- un bataillon du génie (1 compagnie motorisée, une compagnie hippomobile, une compagnie de pontonniers et une compagnie blindée, ça fait un gros bataillon quand même).
- un bataillon antichar de trois batteries dont une motorisée
- un bataillon de transmissions de deux compagnies
- un bataillon de cavalerie mécanisée (2 compagnie d'automitrailleuses, 1 compagnie de motos ou side-cars, 1 compagnie arme lourdes motorisée)

en pratique il manque la compagnie ou bataillon d'Etat major et des services (fourrier, dépannage, cuisines, vétérinaire...) et la batterie anti-air.


donc c'est un gros bordel mais qui forme une unité homogène au moment du combat. Dans la vie de tous les jours, les différents éléments vivent leur vie à part, les régiments dans des villes différentes, les bataillons d'artillerie dans des régiments d'artillerie ailleurs etc.
Ces éléments ne travaillent alors ensemble que lors de manoeuvres divisionnaires.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Cat Lord

avatar

Age : 45
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Sam 30 Juin 2012 - 17:17

Keyser Pacha a écrit:
Un capitaine une compagnie.
C'est un élément constitutif du bataillon qui en compte plusieurs.
Sachant que selon les armes, ça peut changer de nom. Par exemple, pas de "compagnies" dans l'artillerie, mais des "batteries", même si elles n'ont pas de canons (batterie de C&C d'un régiment d'artillerie, par exemple).

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com En ligne
Cat Lord

avatar

Age : 45
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Sam 30 Juin 2012 - 17:23

Ah, et bienvenue dans le bordel de la nomenclature militaire, Toub; quand on fait des recherches d'OOB, pour un jeµ, faire un scénario, ou pour une bataille particulière, c'est toujours un vrai plaisir. Rolling Eyes

Sachant qu'en plus, les noms des régiments sont recyclés, et que le régiment avec le même nom à 20 ans d'écart peut avoir en fait une fonction complètement différente. Razz

Exemple classique: La 13e demi-brigade de Légion étrangère.

http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_demi-brigade_de_L%C3%A9gion_%C3%A9trang%C3%A8re

En plus du fait que "demi-brigade", c'est déjà une exception à la nomenclature classique. Laughing

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com En ligne
BaronKray



Localisation : Voringhen, au sud de Ulm

MessageSujet: Re: Jargon militaire   Sam 30 Juin 2012 - 18:48

Toub a écrit:
Je lis beaucoup de livres d'histoire, et je me rends compte que je suis une buse en terme de dénomination d'unités militaires. On trouve bien des définitions sur les dictionnaires, mais je trouve ça bien compliqué.

Connaissez vous un moyen simple de différencier et comprendre les différences entre : une armée, un corps d'armée, une division, une brigade, un régiment, une compagnie, un escadron, un bataillon, un peloton, une escouade, un détachement, une batterie, voir d'autres (goum, tabor).

Est-ce que c'est directement extrapolable d'un grade : un colonel dirige un régiment, un capitaine dirige une compagnie.

J'imagine que c'est variable selon les pays et les Armes aussi. Vous connaissez un lexique bien pensé ?

Déjà, ce genre d'organisation dépend des pays. De plus, les makers de scenarios de jeµx historiques doivent tergiverser sur la façon de considerer différentes unités (dont la composition varie).

Citation :
Exemple classique: La 13e demi-brigade de Légion étrangère.

Oui, la 1ère DFL étant plus ou moins une division (à comparer aux divisions soviétiques de l'époque etc)


Dernière édition par BaronKray le Sam 30 Juin 2012 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Jargon militaire   Sam 30 Juin 2012 - 18:49

Au passage, en faisant de la recherche sur le sujet de l'organisation dans l'armée française, j'ai découvert que nous n'avions plus aucune division. Il n'y a plus que des brigades.
On pouvait gonfler les effectifs anciennement avec les appelés, mais avec la professionnalisation et les restrictions budgétaires, il n'y a plus maintenant que des effectifs réduits et des unités qui ont complètement disparu.
Donc, par exemple, la 2e DB est devenue la 2e BB passant de onze régiments à cinq.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jargon militaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jargon militaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jargon militaire
» BRUDER / SCHWESTER - Frère / Soeur militaire (F - N)
» Militaire
» Hymne militaire ou nationale Serbe
» LeLapin au défilé (de mode, pas militaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: