Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouquins d'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
boultan
Admin
avatar

Age : 43
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 4 Mar 2013 - 17:13

Ibarrategui a écrit:
Toub a écrit:
Le début de l'histoire, je le comprends bien avec le McPherson sur la guerre de sécession, qui fort heureusement ne s’appesantit pas trop sur le militaire, mais reconstitue le contexte social, économique et idéologique de l'époque (où d'ailleurs la violence verbale est hallucinante).

Ce qui me paraît remarquable c'est que les Républicains naissent de (ou pour) la défense du Nord, des esclaves, et du plus d'Etat, et que 150 ans plus tard, ils prônent le moins d'Etat, sont ancrés dans le sud et tiennent un discours volontiers raciste (selon mes critères) - les démocrates faisant le chemin inverse. Il y a une absence de continuité politique logique dont je ne connais pas de précédent.

Un des grands classiques de la science politique US (Sundquist) a précisément pour objet d'analyser ces retournements ("réalignements"), je crois qu'il en identifie 8 dans l'histoire politique US;

Tu pars d'une situation A et tu t'étonnes que la situation F ne lui ressemble pas, ce qui est intéressant ce sont les successifs passages aux situations B, C, D, E...
Par exemple, ce sont les républicains qui donnent naissance au progressisme et les hommes politiques les plus influents pour réformer le capitalisme dans un sens plus moral à la fin du gilded age sont Teddy Roosevelt et les La Follette, tous deux issus du républicanisme... quand les démocrates se battent surtout contre Darwin dans le grand sud. Razz

Ceci étant dit, les ricains font pareil : non seulement la plupart ne connait absolument pas sa propre histoire politique, mais en plus ils se réfèrent sans cesse à leur constitution en prenant au pied de la lettre des règles datant de plusieurs siècles.
(dans mon souvenir, le Kaspi expliquait assez bien les éovlutions républicains/démocrates)

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 4 Mar 2013 - 17:31

Aahhhh Kaspi, ce grand historien dont notre prof d'histoire moderne pompait honteusement le bouquin pour son cours en amphi (à la virgule près...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 4 Mar 2013 - 18:26

Toub a écrit:
Le début de l'histoire, je le comprends bien avec le McPherson sur la guerre de sécession, qui fort heureusement ne s’appesantit pas trop sur le militaire, mais reconstitue le contexte social, économique et idéologique de l'époque (où d'ailleurs la violence verbale est hallucinante).

Ce qui me paraît remarquable c'est que les Républicains naissent de (ou pour) la défense du Nord, des esclaves, et du plus d'Etat, et que 150 ans plus tard, ils prônent le moins d'Etat, sont ancrés dans le sud et tiennent un discours volontiers raciste (selon mes critères) - les démocrates faisant le chemin inverse. Il y a une absence de continuité politique logique dont je ne connais pas de précédent.


C'est pas Kennedy et la période des droits civiques + les liens avec les syndicats qui ont fait le grand basculement des années 50-60 entre conservatisme et progressisme, entre "droite et gauche" ?

Je crois bien que c'est ça.

L'électorat a fait un chassé-croisé vers cette période, ce qui a "extrême-droitisé" fortement le parti Républicain (les radicaux anti droits-civiques sont passés en masse coté Républicains).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 4 Mar 2013 - 23:10

boultan a écrit:
Ibarrategui a écrit:
Toub a écrit:
Le début de l'histoire, je le comprends bien avec le McPherson sur la guerre de sécession, qui fort heureusement ne s’appesantit pas trop sur le militaire, mais reconstitue le contexte social, économique et idéologique de l'époque (où d'ailleurs la violence verbale est hallucinante).

Ce qui me paraît remarquable c'est que les Républicains naissent de (ou pour) la défense du Nord, des esclaves, et du plus d'Etat, et que 150 ans plus tard, ils prônent le moins d'Etat, sont ancrés dans le sud et tiennent un discours volontiers raciste (selon mes critères) - les démocrates faisant le chemin inverse. Il y a une absence de continuité politique logique dont je ne connais pas de précédent.

Un des grands classiques de la science politique US (Sundquist) a précisément pour objet d'analyser ces retournements ("réalignements"), je crois qu'il en identifie 8 dans l'histoire politique US;

Tu pars d'une situation A et tu t'étonnes que la situation F ne lui ressemble pas, ce qui est intéressant ce sont les successifs passages aux situations B, C, D, E...
Par exemple, ce sont les républicains qui donnent naissance au progressisme et les hommes politiques les plus influents pour réformer le capitalisme dans un sens plus moral à la fin du gilded age sont Teddy Roosevelt et les La Follette, tous deux issus du républicanisme... quand les démocrates se battent surtout contre Darwin dans le grand sud. Razz

Ceci étant dit, les ricains font pareil : non seulement la plupart ne connait absolument pas sa propre histoire politique, mais en plus ils se réfèrent sans cesse à leur constitution en prenant au pied de la lettre des règles datant de plusieurs siècles.
(dans mon souvenir, le Kaspi expliquait assez bien les éovlutions républicains/démocrates)

ça le fétichisme des pères fondateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Atli

avatar

Age : 56
Localisation : Remulak, France

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Dim 17 Mar 2013 - 14:05

Une petite information : le troisième volume de la biographie de W. Manchester sur Churchill, celui qui devait couvrir la WW II et l'après guerre, que l'on n'espérait plus après le décès de l'auteur il y a une demi douzaine d'années, est finalement sorti en anglais, la plume ayant été reprise par un certain Reid.

Les deux premiers volumes ont été traduits en français chez Laffond, j'ignore s'ils ont été réédités mais je les recommande très fortement.

Et j'attends avec impatience la traduction du troisième volume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylla

avatar

Age : 33
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 16 Juil 2013 - 10:36

Et Rome devint une République...
   Auteur(s) : Thierry Piel , Bernard Mineo
   Editeur : Lemme edit (Les éditions Maison)
   Nombre de pages : 120 pages
   Date de parution : 20/10/2011




Parmi les grands événements de l'histoire romaine, l'année 509 av. J.-C. se détache tout particulièrement. L'exil, cette année-là, de Tarquin le Superbe, roi réputé tyrannique, ouvre une nouvelle ère pour les Romains, celle de la res publica libera (république libre). S'il est à peu près certain qu'à la fin du VIe siècle av. J.-C. un nouvel ordre se dessine dans la Cité, l'enchaînement des événements rapportés par les Anciens est douteux. Ce fascicule tentera de décrypter les mythes et reconstructions littéraires qui ont obscurci cet épisode fondamental de la très ancienne histoire de Rome avant de proposer un panorama historique de ce qui permit aux Romains de passer de l'imperium des rois étrusques à celui des consuls républicains.


   "C'est une Rome libre dont je vais maintenant retracer l'histoire politique et militaire, sous des magistrats élus pour un an, et sous des lois dont l'autorité est supérieure à celle des hommes. Cette liberté était un bien particulièrement appréciable après la tyrannie du dernier roi. Car ses prédécesseurs ont exercé le pouvoir de manière à mériter, tous autant qu'ils sont, d'être comptés comme fondateurs de Rome, [...], et il est incontestable que ce même Brutus, qui eut la gloire de chasser le tyran, aurait fait le malheur de Rome en se passionnant prématurément pour la liberté et en arrachant le pouvoir à l'un des rois précédents."
   Tite-Live (II, 1,1-3)


Wink  Personnellement, je le recommande, c'est un bon livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romejpem.wdmedia-hebergement.net/fsb/index.php
VG

avatar

Age : 25
Localisation : En Frrrrance !

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 27 Juil 2013 - 19:27

Est-ce que quelqu'un connaîtrait un livre sur l'histoire militaire de l'Afrique du Sud de ces cinquante dernières années ? J'aimerais bien en savoir plus sur les interventions en Angola et Rhodésie du Sud, la manière dont les opérations ont été conçues, les matériels et tactiques utilisées,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylla

avatar

Age : 33
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mer 31 Juil 2013 - 10:30

VonGuderian a écrit:
Est-ce que quelqu'un connaîtrait un livre sur l'histoire militaire de l'Afrique du Sud de ces cinquante dernières années ? J'aimerais bien en savoir plus sur les interventions en Angola et Rhodésie du Sud, la manière dont les opérations ont été conçues, les matériels et tactiques utilisées,...
Non, désolé, je ne connais pas trop sur le sujet, donc encore moins de livre à te conseiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romejpem.wdmedia-hebergement.net/fsb/index.php
Sylla

avatar

Age : 33
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mer 31 Juil 2013 - 10:38

La république romaine
   De La Deuxieme Guerre Punique A La Bataille D'Actium (218-31)
   Auteur(s) : Jean-Michel David
   Editeur : Points
   Nombre de pages : ??? pages
   Date de parution : 2000




La République est la période principale d’expansion Romaine. En effet, c’est pendant cette période allant de 509 avant JC à 42 avant J-C que Rome a étendue son influence. Sa puissance était au départ régionale (le Latium et ses alentours) puis elle est progressivement devenue méditerranéenne. Cependant, la République entre en crise progressivement à partir de la deuxième guerre punique, symbole de la puissance romaine, pendant laquelle Rome a retourné une situation compromise contre Hannibal après plusieurs défaites (Cannes par exemple, qui a fait 40 000 morts Romains).

La République Romaine s’est construite autour d’une constitution mixte qui partageait le pouvoir en trois : le pouvoir monarchique (incarné par les deux consuls), le pourvoir démocratique (incarné par leur peuple qui votait aux comices) et le pouvoir aristocratique (incarné par le Sénat). La République peut donc justifier sa devise par la constitution : Senatus PopulusQue Romanus : le sénat et le peuple Romain. Polybe considère cette constitution comme la force principale de Rome contre ses ennemis, car elle permet de gérer les crises. Selon lui, la République ne peut entrer en crise que si les dirigeants font des erreurs graves, contraires au mos maiorum (la coutume des anciens).

Cette crise est le fruit de nombreuses inadéquations de la constitution à l’expansion de Rome : en effet, tout l’empire Romain est géré par seulement 55 magistrats pour un empire méditerranéen : le territoire est sous-administré. Mais Jean-Michel David insiste dans son livre surtout sur l’hellénisation de la République Romaine et surtout de son aristocratie. Celle-ci provoque un déséquilibre, puisqu’elle instaure un concurrence dans l’aristocratie, qui est de plus en plus intense entre 218 et 31 avant J-C. Cette concurrence politique amène à la corruption et des violations de la constitution qui sont de plus en plus nombreuses avec l’émergence de fortes personnalités politiques : les grands imperatores comme Marius, Sylla, Pompée ou César. Aussi, l’armée est de plus en plus intégrée aux luttes politique : elles est professionnalisée, et de plus en plus liée à la politique et aux luttes entre imperatores, qui favorisent les réseaux dans l’armée. La concentration des richesses aux mains de la très haute aristocratie est toujours plus importante.

Cette aristocratie est aussi en crise : c’est une des causes de la crise généralisée de la république et une conséquence de l’hellénisation. L’aristocratie de stratifie et se divise dans la concurrence de plus en plus rude en politique. Il y a une lutte pour le pouvoir et non plus pour les valeurs républicaines, peu à peu oubliée. La division de l’aristocratie est politique et financière. La crise de cette aristocratie montre les failles du système et précipite la république dans la monarchie.

Cette monarchie est peu à peu instaurée par Pompée puis César, même si l’Empire ne débute « officiellement » qu’en 27 avant J-C. Aussi, ce livre de Jean-Michel David traite de la fin de la République et des fondements de l’Empire après la mort de César en 44 avant J-C. La période allant jusqu’en 31 montre aussi la mort de la République (annoncée en 38 par le 2nd Triumvirat formé en 42).

Pour tous les fans d’histoire Romaine, ce livre est très important et à lire. Il explique deux choses : la crise de la République et les fondements de l’Empire. Cette période de transition, mutations et crises insurmontables est très importante. Elle aussi très bien connue des historiens et présente des sources plus certaines que celles de la Royauté (beaucoup plus légendaires). Ce livre est tout de même un peu complexe. Pour le même sujet, on peut proposer un livre plus simple : La République Romaine : 133-44 avant J-C de Janine Cels Saint Hilaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.romejpem.wdmedia-hebergement.net/fsb/index.php
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 6:27

Je suis à la recherche d'ouvrages sur les origines des monothéismes en particulier juif et musulman car maitrisant déjà vaguement le chrétien.
Comme c'est un sujet sensible, je ne voudrai pas me fourvoyer en choisissant un peu au hasard l'ouvrage d'un sectateur d'un bord extrême préférant faire passer son point de vue plutôt que pratiquant une véritable démarche historique. Avez-vous des conseils de lecture ?
Pour le judaïsme, Shlomo Sand et l'invention du peuple juif semble intéressant, quelqu’un a lu cet historien? Le problème est que c'est un historien contemporain et non antiquisant, je risque plutôt d'avoir la construction idéologique par l'état d'Israel d'un passé mythique plutôt que ce que je cherche.
Pour l'islam qui est encore plus sensible, je n'ai pas trouvé grand chose. je suis tombé sur cet ouvrage, j'ignore ce qu'il vaut:Le seigneur des tribus : l'islam de Mahomet
Sa fiche wiki laisse à croire qu'elle est compétente dans son domaine:
Citation :
Agrégée d'arabe, elle soutient en 1992 une thèse d'État en Études arabo-islamiques à l'université Paris-Sorbonne1. Elle est nommée Professeur des universités

Docteur ès lettres, elle est professeur à l'université de Paris-VIII-Saint-Denis, spécialiste de l'histoire du monde musulman et plus particulièrement du soufisme et des origines de l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge

avatar

Age : 39
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 7:11

Sur l'Islam, je sais qu'il y a Rachid Benzine...


R. Benzine: Le Coran expliqué aux jeunes (Le Seuil, Janvier 2013)
Mohammed Arkoun: La construction humaine de l'islam, entretien avec R. Benzine et JL Schlegel (Albin Michel, février 2012)
R. Benzine et C. Delorme, Nous avons tant de choses à nous dire, Paris, Albin Michel, 1998 ISBN 2-226-10532-8
R. Benzine, Les nouveaux penseurs de l'islam, Paris, Albin Michel, 2004 ISBN 2-226-15180-X
F. Esack, R. Benzine et J.-L. Bour, Coran, mode d'emploi, Paris, Albin Michel, 2004 ISBN 2-226-15181-8
R. Benzine, Jalons pour une herméneutique coranique (article)
R. Benzine, "Une lecture du Coran avec Paul Ricoeur : de la révélation au texte révélateur", Rue Descartes 53, novembre 2006.
R. Benzine, "Markers for reading the Koran in Between spaces", in Timmerman, Christiane, Leman, Johan, Roos, Hannelore, Segaert, Barbara (eds.), Christian and Muslim Minorities in Transition in Europe and the Middle East. Peter Lang, Bruxelles, 2009.


Il avait fait une série de conférences à Bruxelles dont on a parlé dans les médias... http://www.kvs.be/fr/productions/le-coran-expliqu%C3%A9-aux-bruxellois

Le Coran, tout le monde en parle mais qui l’a vraiment lu? Rachid Benzine est un philosophe franco-marocain et kick boxeur couronné, rayonnant de charisme et d’urbanité. Il est l’auteur de "Les nouveaux penseurs de l'islam" (2004) et "Le Coran expliqué aux jeunes" (2013).
En 5 sessions, il situe le Coran dans l’histoire et en explore la signification contemporaine. Il aide à démystifier quelques mythes bien ancrés grâce à son approche historico-anthropologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 9:51

Sur les Hébreux, je recommande Finkelstein et Silberman http://www.amazon.fr/Bible-d%C3%A9voil%C3%A9e-Nouvelles-r%C3%A9v%C3%A9lations-larch%C3%A9ologie/dp/222713951X

Sinon, Thomas Römer a fait une série de conférences au Collège de France (diffusée sur France Culture il y a quelques mois)
Son livre, que je n'ai pas lu : http://www.amazon.fr/Linvention-Dieu-Thomas-R%C3%B6mer/dp/2021088154/ref=pd_sim_b_6?ie=UTF8&refRID=0PATSKWJY8R81GPG10T5

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 9:55

Oli le Belge a écrit:
Rachid Benzine est un philosophe franco-marocain et kick boxeur couronné,
C'est un philosophe aware? Razz

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge

avatar

Age : 39
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 13:39

Benzine ? Il est super...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atli

avatar

Age : 56
Localisation : Remulak, France

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Sam 18 Avr 2015 - 15:49

Nabulio a écrit:

Pour le judaïsme, Shlomo Sand et l'invention du peuple juif semble intéressant, quelqu’un a lu cet historien? Le problème est que c'est un historien contemporain et non antiquisant, je risque plutôt d'avoir la construction idéologique par l'état d'Israel d'un passé mythique plutôt que ce que je cherche.
C'est moins un livre d'historien (qu'il est) qu'un livre de réaction contre la dérive hassidique de la société israélienne, d'un homme qui a vécu (mal) les guerres libanaises et qui veut revenir à une vision historiciste de l'Histoire juive  (un peu comme finkelstein et Siberman mais en moins excité et pas sur la même période).
Son idée de base c'est qu'après le désastre de 70, la déportation du peuple juif n'est pas matériellement possible : le judaïsme pré-rabbinique est prosélyte et donc les futures "localisations judaïques" sont plus liées à des conversions qu'à une diaspora (il mentionne dans son introduction, le fait qu'une université de Jérusalem soit à la recherche d'un "gène juif" ce qui lui parait le comble de l'horreur).
En particulier, les Ashkénazes ou plutôt le judaïsme russe serait, selon lui, issu  de la conversion massive du royaume Kazar à la religion juive; On croise aussi les berbères de la Kahina...

Eminemment polémique (il va de soit qu'il a subi un herem de la part de la quasi-totalité de la communauté juive, en particulier de ceux qui ne sont jamais battus, alors que lui est un ancien combattant de Tsahal...) très discutable (un peu trop indices/conclusions comme le bouquin sur Diez del Coral) mais ça vaut indubitablement le coup d'être lu, selon moi.

My two cents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Dim 6 Sep 2015 - 18:12

Dans le dernier numéro de l'Histoire, il y a une critique très élogieuse de la Guerre-Monde, 1937-1947 ouvrage en deux volumes, a priori thématique et composé de diverses contributions sous la direction d'Aglan et Frank.
Quelqu'un l'a lu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Dim 6 Sep 2015 - 21:12

Nabulio a écrit:
Dans le dernier numéro de l'Histoire, il y a une critique très élogieuse de la Guerre-Monde, 1937-1947 ouvrage en deux volumes, a priori thématique et composé de diverses contributions sous  la direction d'Aglan et Frank.
Quelqu'un l'a lu?

C'est sorti en juin, j'ai hésité à le prendre, mais non, la 2e gm, ras le bol. C'est des poches, ça ne doit pas être vendu à un prix excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 7 Sep 2015 - 4:24

Oui, c'est 17,90 euros et 16,90euros le volume.
C'est le côté thématique et surtout une approche qui semble sortir des sentiers battus qui me tentent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 8 Sep 2015 - 16:45

Je suis passé chez mon libraire pour les deux tomes.
Première surprise, il les avait, alors que son rayon histoire est bien mal achalandé et se destine au tout public à coup de S. Bern et autre L. Doetsh (Pas sûr de l'orthographe). Habituellement, je dois commander.
Seconde surprise, la taille des volumes, au regard des prix tout doux, je ne m'attendais pas à avoir un total de 2500 pages à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 8 Sep 2015 - 16:52

il a réussi à caser ses rossignols et on ne l'y reprendra plus

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 8 Sep 2015 - 16:57

Ses rossignols? Je ne connaissais pas l'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 8 Sep 2015 - 17:39

Nabulio a écrit:
Je suis passé chez mon libraire pour les deux tomes.
Première surprise, il les avait, alors que son rayon histoire est bien mal achalandé et se destine au tout public à coup de S. Bern et autre L. Doetsh (Pas sûr de l'orthographe). Habituellement, je dois commander.
Seconde surprise, la taille des volumes, au regard des prix tout doux, je ne m'attendais pas à avoir un total de 2500 pages à lire.

Oui, c'est aussi pour ça (le nombre de pages) que j'ai renoncé, j'ai tellement à lire déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mar 8 Sep 2015 - 18:34

Nabulio a écrit:
Ses rossignols? Je ne connaissais pas l'expression.

ATILF a écrit:

C. Fam., gén. iron. ou péj.
1. a) Livre sans valeur, qui date, reste longtemps sur les rayons des librairies. Un individu qui avait eu l'idée de placer en province des livres invendables, des rossignols de librairie (GONCOURT, Man. Salomon, 1867, p. 118).

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Mer 9 Sep 2015 - 4:28

Ok, merci. Bon là ; le bouquin est de juin, il sort tout juste de l'oeuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   Lun 29 Aoû 2016 - 17:57

L'un d'entre vous aurait-il une bonne biographie de Théodore Roosevelt à me conseiller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouquins d'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouquins d'histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bouquins d'histoire
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: