Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thorongil

avatar

Age : 40
Localisation : A l'ouest

MessageSujet: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Mer 2 Juil - 17:07

Visiblement Arte consacre le début du mois de Juillet sur les Kamikazes




mercredi, 2 juillet 2008 à 21:00
Rediffusions :
15.07.2008 à 09:55
22.07.2008 à 03:00


Citation :
Nous étions kamikazes


Si 4 000 Japonais sont morts dans des opérations kamikazes en 1945, des centaines de pilotes qui s'étaient préparés au sacrifice suprême ont survécu à la guerre. Quatre d'entre eux livrent un témoignage poignant.



Les pilotes kamikazes sont une puissante incarnation du fanatisme. Au Japon, ils restent largement respectés pour leur sacrifice désintéressé à la nation. À l'extérieur de l'archipel, peu de gens savent que si 4 000 pilotes sont morts dans des opérations kamikazes, des centaines d'entre eux ont survécu à la guerre, attendant encore au moment de la capitulation un ordre de mission qui n'arriva jamais. Risa Morimoto, réalisatrice américaine d'origine japonaise, a découvert il y a quelques années que son oncle avait ainsi suivi un entraînement de pilote kamikaze dans sa jeunesse, mais en avait conservé le secret jusqu'à sa mort. Comment réconcilier l'image familière du défunt avec l'abstraite figure sacrificielle du kamikaze, façonnée par le nationalisme d'un empire disparu ? Pour comprendre, la réalisatrice est partie à la rencontre de pilotes survivants et, avec eux, retrace ces années cruciales du Japon en guerre.


Les ailes de la défaite
Plus de soixante ans après la capitulation du Japon, quatre anciens pilotes racontent leur "passé" de kamikaze. Il y a dans le regard de ces vieux messieurs comme un sourire triste : "Vous savez, prévient l'un d'eux, personne ne se vante d'avoir été pilote. Et personne ne se vante d'avoir été kamikaze." Parfois pour la première fois, ils relatent leur incorporation dans la marine impériale, la brutalité des entraînements - "la hiérarchie pensait que seulement un tiers d'entre nous avait besoin de décrocher son brevet ; les deux autres tiers pouvaient être battus à mort" -, la peur de mourir, la douleur de voir disparaître les camarades les uns après les autres, les interrogations sur leur survie... Au-delà des préjugés et de la fascination morbide qu'ils peuvent inspirer, ces récits posent clairement la question de la responsabilité d'un État en guerre à l'égard de ses soldats et de son peuple. Le témoignage de vétérans américains présente un contrepoint sensible aux récits de ces attaques-suicides. Enfin, quatre historiens (trois Japonais et un Américain) rappellent dans quel contexte - le Japon militarisé des années 30 et 40 - a grandi toute cette génération.

http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=861363,day=5,week=27,year=2008.html





mercredi, 16 juillet 2008 à 21:00
Rediffusions :
22.07.2008 à 09:55



Citation :
Les kamikazes de Hitler


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le Reich décide d'envoyer des avions-suicides sur des cibles ennemies et recrute des pilotes à grands coups de propagande. Plus d'une centaine de jeunes se portent volontaires. Six survivants témoignent.



En octobre 1944, Hitler et son état-major envisagent de larguer des bombes humaines sur certains objectifs. Peu après, Goering lance un appel solennel aux écoles de pilotage de la Luftwaffe, offrant à de jeunes recrues une formation pour des "opérations spéciales". Les apprentis pilotes, qui rêvent de voler pour de bon, s'inscrivent avec enthousiasme. Dans un premier temps, ils reçoivent un traitement privilégié. On leur projette par ailleurs des films comme Le juif Süss, des documentaires dénonçant le capitalisme américain ou les bombardements anglais sur Dresde. Mais progressivement, les pilotes comprennent la vérité : les techniques d'attaque qui leur sont enseignées entraînent une mort certaine. Officiellement, il s'agit de "percuter" les appareils des escadrilles ennemies pour les détruire ou mettre leurs équipements hors service. Les avions utilisés lors de ces missions ne sont pas armés et ne peuvent pas communiquer entre eux. Seul contact avant l'attaque : la radio au sol qui donne les ordres et diffuse l'hymne national, ainsi que des exhortations enflammées lancées par des voix féminines. L'une des premières opérations a lieu début janvier 1945 sur l'Oder, où l'Armée rouge a installé des ponts flottants que les pilotes doivent détruire... Les récits des survivants servent de trame à ce documentaire saisissant qui décrit la propagande, les manipulations et les intimidations, grâce à des archives inédites, des photos et documents privés.


http://www.arte.tv/fr/semaine/244,broadcastingNum=884902,day=5,week=29,year=2008.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 4 Juil - 13:49

Dix ans que ce sont les mêmes sujets à 80% le nazisme et la 2e GM, à 20% le communisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Imrryran

avatar

Age : 32
Localisation : Près d'une galette-saucisse

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 4 Juil - 14:01

T'es méchant, y aussi des docus sur l'antiquité (avec des effets de fumée en arrière-plan des scène), le moyen-âge, les temps modernes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imrryran.wordpress.com/
Mosquito




MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 4 Juil - 14:57

Ben non, puisque "les mercredis de l'Histoire" a pour concept de se servir des documents d'époque... Du coup, sorti du XXeme siècle, y a pas grand chose... Et le XXeme siècle, c'est avant tout la deuxième GM et la guerre froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpheraz

avatar


MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 4 Juil - 15:21

Les autres périodes sont abordées le samedi soir dans l'Aventure humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 10:44

Et c'est bien ce que je dis, sorti d'Adolf et de la guerre froide, que dalle.

Pourtant y en a eu des évènements dans le monde... Des sujets au hasard : l'Inde de Gandhi, l'Apartheid, l'Argentine des années 60-70, le Bésil de Kubitschek, la campagne US de 1948, Richard Nixon, l'Angleterre entre 1945 et 1979, etc... Si on veut traiter du XXe, y a quand même autre chose que les sempiternelles ratiocinations sur la Wehrmacht, l'oncle Adolf, la guerre en Asie et l'URSS de Staline...

Enfin je suppose qu'ils supposent qu'il n'y a que cette satanée 2e guerre mondiale pour attirer les foules (ce qui est le concept d'Arte à la base... :tongue: ). Ah ça un peu de vert-de-gris, trois capsules de Zyklon B, des têtes de mort et hop! 150 documentaires différents.

C'était mon moment d'amertume du jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 11:40

Je pense que c'est aussi dû au quota de productions allemandes que arte doit passer...

Mais sinon tu exagères, il ya souvent des docus sur des pans de l'histoire moins connus (notamment les pseudos docus sur l'histoire ancienne, qui s'intéressent plus au travail des archéologues qu'à leurs découvertes; ce n'est pas inintéressant, mais comme c'est systématique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Oli le Belge

avatar

Age : 38
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 13:35

Alpheraz a écrit:
Les autres périodes sont abordées le samedi soir dans l'Aventure humaine.

Avec des grrrannnds documentaires allemands que même à côté Jacques Pradel dans Mystère c'est plus intéressant [enfin, en tout cas, plus drôle...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 13:49

Ibarrategui a écrit:
Si on veut traiter du XXe, y a quand même autre chose que les sempiternelles ratiocinations sur la Wehrmacht, l'oncle Adolf, la guerre en Asie et l'URSS de Staline...

J'en apprends du vocabulaire avec Iba :red:

Pour ceux qui auraient la flemme de chercher, ratiociner, c'est raisonner de manière trop subtile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 38
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 14:16

Oli le Belge a écrit:
Alpheraz a écrit:
Les autres périodes sont abordées le samedi soir dans l'Aventure humaine.

Avec des grrrannnds documentaires allemands que même à côté Jacques Pradel dans Mystère c'est plus intéressant [enfin, en tout cas, plus drôle...]

Halala la lecture allemande de l'histoire, parfois c'est drôle (avec un peu de recul, sinon ça pourrait faire frémir en fait)

Je me rappellerais toujours de cette série de documentaires sur les germains, la série visait visiblement en partie à changer le regard que l'on a sur les "barbares" en montrant qu'objectivement, ils ne l'étaient pas tant que ça, barbares...

Bon, soit.

Le problème c'est quand le commentaire commence à nous expliquer qu'après avoir pillé la gaule, la provence et le nord de l'italie pendant 20 ans, les cimbres et les teutons, l'arme au pied, avec familles et enfants dans les roulottes demandent aux romains de leur abandonner des terres en italie. Et d'enchainer sur ces gentils barbares qui ne demandent qu'à s'intégrer et ces salauds de romains qui leur ont refusé leur demande innocente et généreuse et cet enfoiré de Marius qui décide de les affronter et de les massacrer blabla...

Bon heu...

Ok, Marius et les romains c'étaient pas des tendres, ils ont peut être eu la main lourde, mais merde, le commentaire lui même venait d'expliquer que les germains venaient de piller pendant 20 ans la région, c'est un peu normal que les romains décident de s'en débarasser une bonne fois pour toutes plutôt que de les installer à 5 minutes de chez eux...
C'était surréaliste ce documentaire... Et la série était à l'avenant.

Je parle pas non plus des reconstitutions fauchés dont sont si friand les documentaires d'outre-rhin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 15:19

Keyser Pacha a écrit:
Oli le Belge a écrit:
Alpheraz a écrit:
Les autres périodes sont abordées le samedi soir dans l'Aventure humaine.

Avec des grrrannnds documentaires allemands que même à côté Jacques Pradel dans Mystère c'est plus intéressant [enfin, en tout cas, plus drôle...]

Halala la lecture allemande de l'histoire, parfois c'est drôle (avec un peu de recul, sinon ça pourrait faire frémir en fait)

Je me rappellerais toujours de cette série de documentaires sur les germains, la série visait visiblement en partie à changer le regard que l'on a sur les "barbares" en montrant qu'objectivement, ils ne l'étaient pas tant que ça, barbares...

Bon, soit.

Le problème c'est quand le commentaire commence à nous expliquer qu'après avoir pillé la gaule, la provence et le nord de l'italie pendant 20 ans, les cimbres et les teutons, l'arme au pied, avec familles et enfants dans les roulottes demandent aux romains de leur abandonner des terres en italie. Et d'enchainer sur ces gentils barbares qui ne demandent qu'à s'intégrer et ces salauds de romains qui leur ont refusé leur demande innocente et généreuse et cet enfoiré de Marius qui décide de les affronter et de les massacrer blabla...

Bon heu...

Ok, Marius et les romains c'étaient pas des tendres, ils ont peut être eu la main lourde, mais merde, le commentaire lui même venait d'expliquer que les germains venaient de piller pendant 20 ans la région, c'est un peu normal que les romains décident de s'en débarasser une bonne fois pour toutes plutôt que de les installer à 5 minutes de chez eux...
C'était surréaliste ce documentaire... Et la série était à l'avenant.

Je parle pas non plus des reconstitutions fauchés dont sont si friand les documentaires d'outre-rhin.

Je m'en souviens... mort de rire!

Je me souviens aussi du deuxième épisode, celui qui relate en paralèle la vie de deux jeunes barbares, un vandale et un wisigoth... Le commentateur nous les fait passer pour des pauvres SDF qui ne demandent qu'à se fixer quelque part pour cultiver leur lopin de terre... après avoir pillé toute la grèce et l'Italie (dont Rome) pour l'un, et toute la Gaule, l'Espagne, et l'Afrique (dont Carthage) pour l'autre

Mais à part çà, le comentateur était formel, tout çà, c'était de la faute de ce con d'empereur qu'a pas compris que les barbares étaient en fait de grands fous sentimentaux!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpheraz

avatar


MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Jeu 10 Juil - 17:09

Il faut bien qu'ils trouvent des excuses ces pauvres Germains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 38
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 11 Juil - 9:49

Mosquito a écrit:


Je m'en souviens... mort de rire!

Je me souviens aussi du deuxième épisode, celui qui relate en paralèle la vie de deux jeunes barbares, un vandale et un wisigoth... Le commentateur nous les fait passer pour des pauvres SDF qui ne demandent qu'à se fixer quelque part pour cultiver leur lopin de terre... après avoir pillé toute la grèce et l'Italie (dont Rome) pour l'un, et toute la Gaule, l'Espagne, et l'Afrique (dont Carthage) pour l'autre

Mais à part çà, le comentateur était formel, tout çà, c'était de la faute de ce con d'empereur qu'a pas compris que les barbares étaient en fait de grands fous sentimentaux!! lol!

Vivi :)

Cela dit, dans le cas des Wisigoth, les romains l'ont un peu cherché quand même. Il faut leur reconnaitre cela.

Pour les vandales, drôle d'aventure, quasi uniquement du fait de la volonté de Genséric et de son habileté politique. Un roi trop méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 11 Juil - 10:43

Effectivement. Il a fait quoi, donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Thorongil

avatar

Age : 40
Localisation : A l'ouest

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 11 Juil - 13:13

Napoléon et les Allemands



1. La Révolution

samedi, 19 juillet 2008 à 21:00
Rediffusions :
20.07.2008 à 14:00
29.07.2008 à 09:55



Citation :



Comment les Allemands voyaient-ils Napoléon ? En portant notre regard outre-Rhin, ce documentaire-fiction riche d'enseignement revient d'une manière originale sur l'une des figures les plus controversées de l'histoire européenne.




1792. Trois ans après la Révolution, les Français exportent leurs valeurs outre-Rhin : les concepts de liberté et d'égalité sont repris, les noms de villes se francisent - Köln devient Cologne, Aachen, Aix-la-Chapelle. À Mayence, nombreux sont ceux qui, comme le jeune apprenti Johann Aloys Becke, saluent les idées des révolutionnaires venus occuper leur ville. Bientôt déferle sur la région une vague de laïcisation ; les nobles et le clergé s'enfuient, les églises sont nationalisées, le maire peut désormais célébrer des mariages, le divorce est autorisé... Un bouleversement qui arrange bien le comte Anton von Belderbusch : malheureux en ménage, il aimerait bien s'unir à la belle et jeune Babette Koch, la fille de l'aubergiste. C'est à cette époque qu'un jeune officier fait son apparition sur l'échiquier politique : en 1799, Napoléon Bonaparte, stratège militaire de génie qui a mené avec panache les campagnes d'Italie et d'Égypte, devient Premier consul à la faveur du coup d'État du 18 brumaire an VIII.


Les deux visages de Napoléon
Tout a été dit sur Napoléon, et pourtant il continue de diviser les esprits. Certains ne voient en lui qu'un dictateur assoiffé de puissance qui a mis l'Europe à feu et à sang ; d'autres le considèrent comme le précurseur de nos États et de nos sociétés modernes. En Allemagne aussi, le règne napoléonien a laissé des traces dans les institutions et les esprits : il contribua largement à l'unification du pays et fit évoluer les structures sociales. En s'appuyant sur de nombreux témoignages de l'époque, ce documentaire-fiction richement documenté met en scène la vie quotidienne des Allemands, alors bouleversée sous cette domination, et décrit avec force détails les conquêtes de la Grande Armée sous un angle inhabituel pour les Français. Une manière originale de cerner les rapports ambivalents qu'entretenaient les Allemands avec Napoléon, qui s'élargit à une réflexion plus générale sur l'héritage laissé par le régime issu de la Révolution française.

2. La conquête

samedi, 19 juillet 2008 à 21:50
Rediffusions :
20.07.2008 à 14:50
29.07.2008 à 10:45



Citation :
En septembre 1804, à Aix-la-Chapelle, Napoléon se recueille sur la tombe de Charlemagne. Deux mois plus tard, se couronnant lui-même empereur de France, il devient Napoléon Ier. Il se lance alors à la conquête du Saint Empire romain germanique qui tombe lors de l'été 1806, six mois après l'écrasante victoire française contre les troupes de François II de Habsbourg, empereur d'Autriche. La société allemande connaît alors de profonds changements : le pouvoir des corporations est réduit à néant, la discrimination juridique envers les juifs en matière de droit et de libre circulation est abolie. Mais Napoléon Ier ne compte pas s'arrêter là. Il poursuit la guerre en Allemagne, où seule la Prusse lui résiste encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyser Pacha

avatar

Age : 38
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 11 Juil - 14:25

Pero Coveilha a écrit:
Effectivement. Il a fait quoi, donc?

Assez vite, parce que je ne suis pas un spécialiste :

Roi d'un peuple d'importance assez secondaire dans la géopolitique ethnique des grandes invasions, pourchassés par les huns et les autres (haha, désolé...), à travers la gaule et l'espagne (qu'ils saccagent au passage) il va organiser leur traversée jusqu'en Afrique du nord et la conquête de cette dernière ou il va constituer un royaume puissant et en faire un puissance maritime de premier ordre.

A vrai dire, Genséric, par ses alliances, ses manipulations et ses actions en propre, est à l'origine de quasiment (quasiment, car il y a tout de même tout le coté gothique, bien plus ancien et le passage du limes, qui remonte à l'arrivée des huns et à la bataille d'Adrianople qui n'est évidemment pas de son fait, bien qu'il faille sans doute voir son influence dans la guerre qu'Attila a voulu mener aux wisigoths par la suite) toute la chaine d'évènements qui va conduire à la chute de l'empire d'occident (du moins les évènements directs, car on peut dire que de toute manière, l'empire serait tombé, avec ou sans cela).

Notamment donc, une influence certaine dans les attaques d'Attila, le sac de Rome (qui vaudra aux vandales de rentrer dans l'histoire en tant que nom propre) et les luttes de succession stériles des derniers empereurs.

Le parcours de son peuple jusqu'à sa constitution en royaume maritime en tunisie est assez stupéfiant et surtout, le fait que ce dernier pas plus puissant que cela (assez peu nombreux à priori (80 000 individus sont censés avoir traversée le détroit de gibraltar, vandales et alliés alains, familles comprises), contrairement aux goths, soit l'un des plus gros prédateurs de la période, portant la guerre dans toute la méditérannée et s'emparant d'un territoire important en espagne, en afrique et dans les îles.

Un édifice fragile puisqu'il ne résiste pas à l'invasion byzantine, mais exceptionnel tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Ven 11 Juil - 14:35

L'histoire des Vandales, je connaissais un peu dans ses grands lignes mais -et c'est sans doute dû à mon ignorance quant à la réalité des structures politiques chez les germaniques- je doutais de la pertinence d'une telle personnalisation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Dim 30 Nov - 13:10

Tiens, du 3 au 20 Décembre, Arte programme une série en 12 épisodes (2 par semaine, ceci expliquant cela) sur l'origine du christianisme : l'Apocalypse.

Idéal pour préparer Noël Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Dim 1 Mar - 20:00

Ce soir (et chaque dimanche), à 22h30, passe le documentaire de Ken Burns sur la Guerre de Sécession. Il faut juste se farcir Nord&Sud avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Dim 1 Mar - 20:25

Dallaaaaas, ton univers impitoyaaaaaaable!!!!

Euh, non, je confonds... Enfin, c'est tout pareil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FFFootix

avatar

Age : 39
Localisation : Parc OL

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Dim 1 Mar - 23:14

les suites (du docu) vont passer (sans redif) uniquement les après-midi du samedi et du dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 49
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Lun 2 Mar - 11:05

Passionnant en tout cas. Surtout qu'hier après-midi on a eu en prime un portrait très détaillé d'Ulysse Grant sur plus de trois heures. J'espère qu'on aura son pendant avec celui de Robert Lee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Foulque Nerra

avatar


MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Lun 2 Mar - 11:12

LE docu sur la guerre de succession (après le telefilm) ressemblait beaucoup dans le style à la serie "The War" (musqiue, commentaire, ambiance) à, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy

avatar

Age : 45
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Lun 2 Mar - 12:00

Foulque Nerra a écrit:
LE docu sur la guerre de succession (après le telefilm) ressemblait beaucoup dans le style à la serie "The War" (musqiue, commentaire, ambiance) à, non ?

sécession Wink

Je crois que la ressemblance est normale , c'est la même équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorongil

avatar

Age : 40
Localisation : A l'ouest

MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   Lun 2 Mar - 15:19

Pas un film historique mais vu que cela passe sur Arte :) :



le 20 mars prochain à 20h45 :


Citation :
La journée de la jupe


Au bord de la crise de nerfs, Sonia, professeure dans un collège de banlieue, bascule dans la prise d'otages. Un état des lieux sans concession de l'impasse éducative et un rôle à la démesure d'Isabelle Adjani.

Professeure de français dans un collège "sensible", Sonia Bergerac s'obstine à venir en cours en jupe, malgré la désapprobation de son principal, dépassé par la déliquescence de son établissement. Au bord de la dépression nerveuse, récemment quittée par son mari, elle vit de plus en plus mal sa difficulté à enseigner, la discrimination dont les filles sont victimes comme le racisme de certains élèves. Lorsqu'elle découvre une arme dans le sac de l'un d'eux, elle s'en empare et, paniquée, prend sa classe en otage. Intervention du Raid, angoisse des parents, négociations, vacarme médiatique... Dans le huis clos de la classe, l'envers de la cité se révèle...



Sur la corde raide
À travers ce scénario culotté d'une prise d'otages dans un collège de banlieue, Jean-Paul Lilienfeld dresse un état des lieux vertigineux de l'impasse à laquelle est confrontée l'Éducation nationale. Car ce film "sur la corde raide", en rupture avec le politiquement correct, emprunte avec virtuosité les codes de la fiction et du cinéma d'action pour éclairer, sans concession, la complexité des enjeux : violence et confusions identitaires des élèves, enseignants à bout de souffle, laïcité en péril, aveuglement de la hiérarchie, démission des politiques... Teintée d'un humour du désespoir, cette puissante dramaturgie montre surtout combien les tensions de la cité retentissent sur la vie scolaire, jusqu'à l'implosion. Un film haletant, à fleur de peau, qui offre un rôle à sa démesure à Isabelle Adjani, Sonia d'une flamboyante fragilité, passant de l'hystérie à la drôlerie, face à de jeunes comédiens à l'irrésistible énergie.

le film passe sur Arte avant de sortir au cinéma
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arte : les mercredis de l'histoire et autres programmes historique
» 2000 ans d'Histoire et autres podcasts
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» L''effondrement du bloc de l''Est
» Le champs de batailles. Histoire de se lieu perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: