Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ethique et politique : une fiche de lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 12:42

Moral Man and Immoral Society. A Study in Ethics and Politics.
Reinhold Niebuhr

Hier, au creux d'une nuit d'insomniaque, j'ai relu la fiche de lecture que j'avais faite de ce bouquin absolument passionnant.
Niebuhr était un théologien protestant et un penseur social, qui a influencé nombre de personnalités aux USA (conservateurs comme 'liberals' se sont réclamés de son héritage), notamment à travers ses prises de positions sur la politique internationale. Mais dans cet ouvrage, il s'intéresse plutôt aux interactions de l'individu et de la société dans laquelle il vit. Ecrit pendant la Grande Dépression, ce livre emporte dans une critique rondement menée les prétensions idéalistes aussi bien que les positions cyniques sur la vie en société.

Pour résumer la thèse du livre en quelques mots, si la sympathie est possible au niveau inter-individuel et permet des positions éthiques relativement aisées basées sur le respect d'autrui et la capacité de se mettre à sa place pour comprendre son point de vue, au niveau du groupe social cela est bien plus compliqué par le fait que le groupe a déjà à gérer la différence à l’intérieur de lui-même avant d’aborder la différence avec les autres groupes. L'énergie du groupe social se trouve concentrée dans l'établissement d'une cohésion interne, dont un des ressorts est la création d'une communauté de d'impulsions individuelles qui se trouvent légitimées entre elles, confirmées les unes par les autres. Un autre ressort de la cohésion est la distinction vis-à-vis des autres groupes (dynamique eux/nous).

L'erreur du moralisme, qui est la foi dans le pouvoir du groupe de contrôler les égoïsmes individuels par la raison et la prise de conscience, est de nier les luttes d’egos qui adviennent inévitablement, dans lesquelles raison et conscience sont des armes, plus que des instruments de contrôle. Luttes d'egos individuels et luttes d'egos collectifs. Ce n’est pas par un défaut de la science sociale encore imparfaite que nous ne savons pas apaiser les conflits, mais parce que ceux-ci sont inhérents à la vie en commun, car dans une société complexe, les intérêts différeront toujours. Ce n’est donc pas par un progrès de la science et un recul de l’ignorance que les choses s’amélioreront. L’ignorance n’est pas cause et conséquence du conservatisme social, contrairement à ce que les progressistes aiment croire ; le conservatisme existe parce qu’il convient aux intérêts de certaines classes. La raison n’aplanira pas la réalité sur laquelle se développent les conflits. Il n’y a pas d’objectivité rationnelle planant au-dessus de la mêlée à laquelle on pourrait convertir toutes les parties. Pour chaque situation sociale, la raison sert un intérêt particulier, et une autre raison sert l’intérêt concurrent. Dans ces conditions, ce n’est pas tant des rationalités qui s’opposent que des pouvoirs, et notamment le pouvoir de faire valoir son point de vue.

L’égoïsme de groupe est souvent mal compris, et donc pas traité correctement ; on l’identifie à l’égoïsme individuel, c’est-à-dire sous l’angle éthique du bien et du mal, quand il devrait être politique. Ce qui est efficace dans les relations interindividuelles ne l’est plus quand il s’agit de relations collectives. Le 1er cas est un problème de charité partagé par le bénévole et le bénéficiaire, quand le 2è est une question de justice qui voit s’affronter des conceptions différentes de ce qui doit être. Il s’agit là d’une question de pouvoir qui vient relativiser la valeur des points de vue rationnel et moral qu’on projette sur elle. On ne peut pas distinguer dans l’opinion affirmée, ou dans le comportement adopté, ce qui relève de la persuasion rationnelle ou de la conviction morale et ce qui relève de la coercition, de l’effet de pouvoir d’un interlocuteur sur un autre.

Abolir le conflit est impossible si chacun dans le groupe n’atteint pas un degré de sympathie qui lui ferait prendre à cœur les intérêts d’autrui au même titre que les siens propres. Ce qui est impossible en raison de la nature humaine qui est limitée par l'impossibilité de connaître, de comprendre et d’estimer la valeur d’un point de vue que l’on n’a pas aussi bien que celui que l’on a, qu’ils soient trop éloignés l’un de l’autre, ou au contraire qu’ils soient tellement proches qu’ils se font concurrence.



Bon là je suis en train de resucer éhontément ma fiche et je n'en suis qu'à l'introduction . Mais je recommande chaudement cette lecture, toujours actuelle. D'ailleurs Iba avait évoqué l'éventualité d'une traduction (enfin!) française, je me demandais où cela en était?

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister


Dernière édition par Pero Coveilha le Mar 24 Fév 2015 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:17

je le vis au quotidien en tant que diplomate en chef sur march of history et alors, quelle solution/méthode appliquer ? scratch
J'ai l'impression d'être dans un troupeau de moutons mené par plusieurs béliers et il faut se coltiner les troupeaux de chèvres et de vaches voisines. C'est tout à fait ce qui est décrit mais ça ne me dit pas comment mener le troupeau.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:23

Dans mon jargon mâtiné de psychologie à moi, il me semble que ce que tu appelle sympathie est plutôt de l'empathie, ce qui est très différent, notamment en terme de dynamique de groupe.

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:25

je plussoie
la capacité de ressentir l'autre afin d'adapter son discours (sinon ses actes )
j'avais corrigé mentalement mais il convient de le préciser. On n'est pas obligé d'adhérer à la pensée de l'autre, juste de la comprendre et de comprendre ses motivations.

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 44
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:29

Et là, DD surgit sur le forum, et hurle:

"Anarchie !"

Razz

 Cat

PS: Oui en Comic Sans MS fuschia, c'est DD, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com En ligne
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:31

Ce d'autant que la sympathie au sein d'un groupe (ie l'adhésion aux problèmes de l'autre) est une façon très efficace de tout faire partir en vrac avec tout autre groupe.

C'est très clairement ce qu'évoquent tous les problèmes de communautarismes auxquels est confrontée la société française.

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:40

empiriquement, la société du XIXe avait tenté de répondre à ça en étendant le plus possible le groupe. après tout, si on est tous Français élevés dans les principes républicains et par les hussards noirs de la République, rien ne peut nous arriver, pas vrai ?

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:52

@ hildo



Niebuhr répondrait que la croyance que les conflits pourraient être résolus par l’apprentissage du bon comportement pacifique par les parties en lutte se fait dans l’ignorance complète des raisons de cette lutte. L’objectif serait pour les tenants de cette croyance d’arriver à un modus vivendi par le débat, comme si ce qui s’échangerait ne pourrait être que des arguments rationnels univoques auxquels chacun ne pourrait que se ranger. C’est nier également les rapports hiérarchiques entre les groupes en lutte qui contraignent a priori le débat soi-disant rationnel.

Il s'agit donc d'identifer les intérêts de chacun et les raisons qui les défendent. En tant que chef, la solution est historiquement passée par la production de consensus "nationaux" (la nation, ici sans doute la communauté forumique, devant donner des rétributions à chacun pour qu'il accède au consensus imposé par le centre)

Mais jamais la "volonté générale" n’est acquise sans coercition. Les intérêts peuvent se confronter à des niveaux ne nécessitant pas la violence, mais « la communauté d’esprit » résultera toujours de l’imposition d’un groupe sur un autre. Cela est principalement vrai des nations, comme d’autres groupes comme les religions qui ont toujours à créer et à imposer (par la force, la menace ou la persuasion) cette apparence de cohésion interne.

En gros, il faudrait une bonne guerre pour unifier le groupe, justifier son unité et ses leaders. Historiquement parlant c'est comme ça que les communautés se sont renforcées, même si l'auteur est évidemment très critique là-dessus. D'ailleurs Niebuhr a aussi élaboré dans d'autres textes le concept de "guerre juste", après Augustin. Dans Moral man, il a des positions beaucoup plus pacifistes qui ne s'accordent pas vraiment avec tes en-jeµx Wink

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 13:54

Toub a écrit:
Dans mon jargon mâtiné de psychologie à moi, il me semble que ce que tu appelle sympathie est plutôt de l'empathie, ce qui est très différent, notamment en terme de dynamique de groupe.
"Sympathie" est le mot utilisé par l'auteur, c'est vrai que moi aussi j'aurais plutôt utilisé "empathie"

EDIT : à un autre moment, il fait une distinction plus subtile qu'on pourrait catégoriser en "philia", "caritas" et "agapè", mais il n'en reste pas moins que l'accent mis sur la sympathie provient probablement de son extraction religieuse.

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filamp

avatar

Localisation : Vous êtes ici.

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 14:09

Hildoceras a écrit:
J'ai l'impression d'être dans un troupeau de moutons mené par plusieurs béliers et il faut se coltiner les troupeaux de chèvres et de vaches voisines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lowman-slyric.over-blog.com/
Keyser Pacha

avatar

Age : 38
Localisation : Pleine tête !

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 14:36

Rhô Filamp, je sais que tu joues à March of History aussi, mais je te voyais plutôt réagir sur "philia", "caritas" et "agapè".*

*Ami lettré, un mot latin s'est glissé en douce dans la conversation sauras tu lui demander ses papiers en grec pour le renvoyer chez lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge

avatar

Age : 38
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mar 24 Fév 2015 - 14:41

En tout cas, ça me donne envie de le lire... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibarrategui

avatar

Age : 35
Localisation : Marineland

MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   Mer 25 Fév 2015 - 13:10

Pero Coveilha a écrit:

Bon là je suis en train de resucer éhontément ma fiche et je n'en suis qu'à l'introduction . Mais je recommande chaudement cette lecture, toujours actuelle. D'ailleurs Iba avait évoqué l'éventualité d'une traduction (enfin!) française, je me demandais où cela en était?

J'avais pas vu ton message avant que tu ne me le signales par PM. Point mort, hélas... j'en retoucherai un mot à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brumes.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ethique et politique : une fiche de lecture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ethique et politique : une fiche de lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de lecture
» Fiche de lecture : Coeur-de-Loup
» [fiche de lecture] Warcraft -Legends
» EcoLand Complet
» Guerrier des Lunes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: