Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les forces armées françaises en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Oexmelin

avatar


MessageSujet: Re: Les forces armées françaises en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans   Lun 25 Sep 2017 - 5:17

Bon, si ça vous intéresse toujours, j'entreprends de répondre (près d'un an et quelques plus tard...) à diverses questions sur cette enfilade.

La milice, c'est de la milice. Là-dessus, KP a raison. Ce sont des paysans qui valent ce qu'ils valent à la guerre, c'est à dire pas grand' chose. Là où Mosquito a tort, c'est qu'ils sont effectivement entraînés, une fois par semaine, au maniement des armes - ce qui est davantage que la milice britannique.

Cette réputation de la milice canadienne comme "formidable" ou "excellente", elle s'enracine dans l'histoire elle-même. Dans la réputation des coureurs des bois du premier 17e siècle, qui a ensuite, été érigée en vérité socio-politique pour les officiels du Ministère de la Marine. Or, la population rurale du Canada, au 18e siècle (tout comme, d'ailleurs, la population rurale du Canada au 17e siècle), elle passe son temps aux champs, pas en forêt. Elle n'a donc aucune réelle expérience de la guerre d'embuscade.  

Ceux qui le font, sont un petit groupe restreint, qu'on retrouve dans les sources sous le nom de "volontaires", ou "Canadiens", voire "aventuriers". Peut-être 200 personnes en tout, maximum. Certains sont, en effet, des traiteurs, ou permanent, ou saisonniers, et des travaux ont montré qu'ils se recrutent souvent dans les mêmes régions, voire dans les mêmes familles, au fil du temps (notamment Trois-Rivières).

Et les autres qui la font, ce sont les troupes détachées de la Marine, qui servent en garnison dans les postes et les forts et qui, en effet, ont pris de l'expérience. Là, les considérations sociales ont pu jouer, puisque les officiers des troupes de la marine, largement canadianisées, ont des expériences de guerre (et des pratiques du commandement) qui sont difficiles à traduire pour des officiers métropolitains. Des querelles sur les rangs et les préséances indiquent d'ailleurs que ces expériences et ce mérite sont réputées valoir "moins" que l'expérience et la guerre en Europe.

La différence des statuts sociaux a souvent été évoquée: ce n'est pas tant la "noblesse" qui compte (parce que les officiers canadiens sont largement nobles) mais la façon de vivre cette noblesse: alors qu'en France, il y a pléthore de magistrats qui offrent aux nobliaux de province des alliances "sortables", en Nouvelle-France, la seule alternative disponible est tirée du monde de la marchandise - pas assez loin du commerce de détail. Les liens de sociabilité et les réseaux, au Canada, se sont tournés sur le Ministère de la Marine (encore que j'essaie en ce moment de tester cette hypothèse), plutôt que le Ministère de la Guerre. Bref, il y a une distance.

Mais surtout, ceux qui font la guerre en forêt, ce sont les alliés amérindiens. Et si Montcalm n'est pas une chèvre quand il s'agit de mener un combat avec des troupes Européennes (y compris avec des tirailleurs), il est plus maladroit avec la diplomatie amérindienne. Sans doute moins qu'on l'a écrit: c'était la version de Vaudreuil (qui a généralement eu la faveur des historiens canadiens because, né en Nouvelle-France), qui attachait justement son propre mérite à sa capacité de maintenir le système d'alliance assurant la sécurité de la Nouvelle-France. (Alors non, les Amérindiens ne sont pas morts en 1755...). Mais, tout de même, un certain nombre d'erreurs; peut-être cela n'aurait-il rien changé, parce que la capacité des Français à projeter leur force (y compris l'équipement qui soutient les alliances) diminue, alors que les Britanniques avancent lentement, mais méthodiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Les forces armées françaises en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans   Lun 25 Sep 2017 - 7:17

Après lecture approfondie de ton message, je peux dire que nous disons tous les deux la même chose. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les forces armées françaises en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les forces armées françaises en Amérique du Nord pendant la guerre de Sept Ans
» Communauté de Teams Françaises
» La véritable histoire des Flandres françaises
» Les uniformes de l'armée Française
» 1ère armée française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: