Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Catherine en transat à St Barth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
boultan
Admin
avatar

Age : 42
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 7:37

Oexmelin a écrit:
Ce qui me dépasse un peu: le succès de g*a*m*e of Thrones devrait montrer qu'il y a un intérêt pour des histoires de famille sanglantes et compliquées...

C'est surtout l'équivalent anglais, avec les Tudors, qui a connu un regain d'intérêt, depuis dix ans on ne compte plus les séries (les dernières doivent être le très grand public The White Queen, mini-série BBC avec la délicieuse Rebecca Ferguson, et l'excellent Wolf Hall, plus centrée sur Thomas More), les films (dont les assez bons Elizabeth avec Cate Blanchett et un navet avec Nathalie Portman ET Scarlet Johansson, réservé à ceux qui se penchent surtout sur l'histoire bien imagée), les bouquins...

Edit : d'ailleurs, si je ne me trompe pas, dans Wolf Hall, on retrouve à la fois le Maester Frankenstein et le High Sparrow de GoT.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com
Oexmelin

avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 15:53

Oui, la concordance Tudor, je le vois bien chez mes étudiants, et elle trouve son origine chez Martin lui-même (et à défaut d'avoir une vraie série sur la Guerre des Deux Roses, les anglophones ont Shakespeare, aussi). Mais, "La Trône de Fer", ça marche bien aussi chez les francophones, qui pourraient y développer un goût pour l'histoire des Guerres de Religion - ou qu'un historien raisonnablement à l'affût du goût populaire, pourrait exploiter de manière rigoureuse.

Je plussoie pour Wolf Hall (centré sur Cromwell, plutôt que More...). Les bouquins sont aussi très très bien. L'un de mes collègues, spécialiste émérite de la période, était très enthousiaste, puisqu'il savait quelles sources (primaires) l'auteur avait consulté pour tel ou tel épisode de la vie de Cromwell.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge

avatar

Age : 38
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 16:04

Le problème de Wolf Hall, c'était le rythme... c'était très méditatif et ça n'aidait pas à se plonger dans l'histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 16:51

Dans le genre "histoire de famille sanglante et compliquée" il y aurait de quoi faire avec un remake des Rois Maudits. Il y a tout ce qu'aiment les feuilletons américains (bon, il y en a eu un, mais il y a surement mieux à trouver que Torreton et Jeanne Moreau )

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 19:35

Il y a surtout mieux à trouver que Josée Dayan, l'infâme tâcheronne auto-proclamée réalisatrice, qui détruit toutes les œuvres littéraires qu'elle adapte pour la télé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oexmelin

avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 19:53

Hildoceras a écrit:
Dans le genre "histoire de famille sanglante et compliquée" il y aurait de quoi faire avec un remake des Rois Maudits. Il y a tout ce qu'aiment les feuilletons américains (bon, il y en a eu un, mais il y a surement mieux à trouver que Torreton et Jeanne Moreau )

Le problème des Rois Maudits, c'est précisèment qu'il y a eu une première version qui obnubilé encore tous les vieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oexmelin

avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 19:54

Oli le Belge a écrit:
Le problème de Wolf Hall, c'était le rythme... c'était très méditatif et ça n'aidait pas à se plonger dans l'histoire...

C'est justement ce que j'ai apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boultan
Admin
avatar

Age : 42
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 22:39

Oexmelin a écrit:
Oli le Belge a écrit:
Le problème de Wolf Hall, c'était le rythme... c'était très méditatif et ça n'aidait pas à se plonger dans l'histoire...

C'est justement ce que j'ai apprécié.

Moi aussi.
Pour les Rois maudits, oui il y a tous les ingrédients "à la g*a*m*e of Throne" : du sexe, des batailles (zappées dans les romans mais qu'on peut montrer si on a suffisamment d'argent), des trahisons et intrigues en pagaille... C'est d'ailleurs une des sources d'inspiration de l'auteur de GoT.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com
capitaine Fracasse

avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 29 Juil 2016 - 23:05

Il y a Fortune de France sinon, dans le contexte du sujet initial.
Pour ceux qui pourraient ne pas connaître : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fortune_de_France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 6:09

Je ne vois guère que Canal+ pour se lancer là-dedans, que ce soient Les rois maudits ou Fortune de France, mais la chaîne doit déjà se mordre les doigts d'avoir tâté de l'historique après l'échec de Versailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nabulio

avatar

Age : 35

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 7:00

Je ne connaissais pas "Fortune de France", la page wiki donne envie, surtout l'aspect linguistique (en espérant que ce n'est pas juste un placage artificiel à intervalle régulier de mots désuets).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 8:51

Non, non : Robert Merle est un écrivain aussi sérieux, qu'élégant et bien documenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 11:52

Lord_Klou a écrit:
Je ne vois guère que Canal+ pour se lancer là-dedans, que ce soient Les rois maudits ou Fortune de France, mais la chaîne doit déjà se mordre les doigts d'avoir tâté de l'historique après l'échec de Versailles.
Ils ne sont pas en train de tourner une saison 2 pour Versailles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 11:55

Peut-être bien que le succès populaire a été au rendez-vous, difficile à dire avec une chaîne qui a perdu des centaines de milliers d'abonnés depuis l'arrivée de Bolloré, n'empêche que c'était de la merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 11:56

Lord_Klou a écrit:
Peut-être bien que le succès populaire a été au rendez-vous, difficile à dire avec une chaîne qui a perdu des centaines de milliers d'abonnés depuis l'arrivée de Bolloré, n'empêche que c'était de la merde.

Certes mais du coup eux, ils s'en tamponnent le coquillard avec un patte de lapin de ton avis sur la qualité de la série. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 30 Juil 2016 - 14:39

Il semble en effet que cette série de merde ait eu un succès guère étonnant à notre époque qui vénère l'étron sous toutes ses formes médiatiques. Canal+ l'a même vendue à une vingtaine de pays Rolling Eyes .

Mieux vaut qu'ils évitent de toucher aux Rois maudits et à Fortune de France, vu la pitoyable qualité de leurs dernières séries (section zéro était encore plus nul).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 30 Aoû 2016 - 8:13

Mosquito a écrit:
Mauclerc a écrit:
Vous recommandez quoi comme livres sur les guerres de religion ?

Quand j'étais à la fac (2000-2003) on ne jurait que par Arlette Jouanna, mais franchement, je ne sais pas ce que ça vaut maintenant.

Elle a sorti une étude spécialement consacrée à la Saint Barthélémy il y a moins de dix ans.  La Saint-Barthélemy : Les mystères d'un crime d'État, 24 août 1572

Est-ce que son bouquin La France du XVIe siècle, 1483-1598 ou La France de la Renaissance valent le coup aussi ? Je vais voir à la médiathèque s'ils les ont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 30 Aoû 2016 - 9:25

J'ai la France du XVIeme, c'est tout de même un livre universitaire, hein, soyons d'accords, écrit pour des DEUG 1ere année, hein... Ne t'attends pas à un essai de grande qualité littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 30 Aoû 2016 - 9:59

Je ne m'y attend pas, depuis le temps que je lis des bouquins d'Histoire je sais bien que les historiens sont des écrivains déplorables. Un peu comme les auteurs de fantastique Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 30 Aoû 2016 - 10:24

Ah ben alors, tu sors de la lecture avec une idée très claire sur le XVIème (deux siècles en un)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oexmelin

avatar


MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 30 Aoû 2016 - 17:44

Entre les deux, je préfère la France du XVIe siècle (ils sont à peu près équivalents, et le dernier reprend de larges pans du premier...). La France de la Renaissance (s'il s'agit du poche et non du dictionnaire) isole un peu trop nettement les aspects culturels du reste. Ce n'est pas plus mal, puisque c'est souvent le contraire (i.e., les arts ont leur petit chapitre à part qui n'a qu'une faible incidence sur le reste de l'analyse), mais pour un survol, je préfère le manuel.

Après, son classique un peu plus ancien est: Le devoir de révolte, tandis que l'on a dit beaucoup de bien de son plus récent dyptique, "Le prince absolu / Le pouvoir absolu" (je vais avouer que la lecture du résumé m'a laissé un peu dubitatif, ça m'apparaissait surtout comme la réinvention de la roue, validant au passage le constat de Jim Collins, sur le fait que les historiens français du 16e siècle ne lisent plus les anglophones ou les germanophones).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Sam 10 Sep 2016 - 18:12

J'ai trouvé aujourd'hui à la médiathèque deux de ses bouquins : la Saint-Barth' et le XVIème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Ven 23 Sep 2016 - 14:23

J'ai créé une discussion grammaticalo-syntaxo-orthographique . Fracasse et consorts pourront s'y adonner à coeur joie sans détourner (espérons-le) chaque enfilade en débat sémantique ou autre.

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   Mar 27 Sep 2016 - 20:04

J'ai bientôt fini le Jouanna sur la Saint-Barthélemy. Je ne suis pas franchement convaincu par sa façon d'exonérer les Guise (sans "s" Razz ) de toutes responsabilités dans l'attentat contre Coligny et dans le déchaînement de violence populaire qui suit.

Sa défense repose sur un postulat bien indigent, de type : tous les indices conduisent vers eux, donc c'est un coup monté pour les faire accuser Rolling Eyes . Monté par qui ? Aucune idée vu qu'elle dédouane aussi toute la famille royale, les Espagnols et le reste des ultra-catholiques comme Nevers ou Montpensier. Or le commanditaire de l'attentat, soi-disant pour une vengeance privée, est un client des Guise (au moment de l'attentat, vu qu'il a souvent changé de camp), l'assassin à sa solde s'est posté dans une maison des Guise et a été recueilli chez un autre client des Guise lors de sa poursuite par les hommes de Coligny. Jouanna prétend que les Guise n'auraient jamais osé faire ça alors qu'ils revenaient tout juste dans la grâce du roi, tout en dénonçant à longueur de temps la faiblesse de ce roi incapable de se faire obéir. J'appelle ça une contradiction.

Ensuite c'est tout de même l'assassinat de Coligny, sur ordre du roi certes mais sous la responsabilité du duc de Guise qui commande la troupe, qui met le feu aux poudres du massacre généralisé de Paris. Ce sont encore des clients des Guise et des membres de leur parti ultra-catholique qui répandent en province de faux ordres royaux appelant au massacre des huguenots. Jouanna parle de tout ça, avec force détails, et en conclut que ça ne peut pas être eux parce que tout les accuse ! Alors là, je ne pige pas sa position, à part peut-être le plaisir de jouer à l'avocat du diable scratch . Parce que parfois tous les indices conduisent bien vers le coupable, non ?

Pour le reste elle est très mesurée sur le rôle de la famille royale, sur le registre dont a déjà parlé ici de : "puisque c'est arrivé, faisons semblant de l'avoir organisé", et parle relativement peu de Catherine de Médicis en fait. Je reconnais que ces passages sont plutôt convaincants.

La dernière partie est très intéressante, parlant de la réception du massacre dans toute l'Europe et du discrédit général jeté sur la France, y compris chez les catholiques, et du travail diplomatique considérable fourni par Charles IX et ses ambassadeurs pour justifier l'exécution des chefs - tout en rejetant la responsabilité du massacre sur le peuple. Autres points très intéressants soulevés : les limites de l'absolutisme royal, l'exception juridique que constitue l'ordre d'exécution avant que les accusés n'aient perpétré leur forfait et sans passage en justice, les prémisses de la raison d'état.

Une bonne lecture en tout cas, je vais lire son bouquin sur le XVIe dans la foulée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catherine en transat à St Barth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Catherine en transat à St Barth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un transat pour FiFA1
» Transat Jacques Vabre - Monocoques
» Transat Atlantic Plymouth-Boston
» Catherine
» Catherine, un jeu très attendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: