Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 extrême droite/populisme...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Jeu 14 Mai 2015 - 11:45

Sauf que personne n'avait cru à ce qu'il écrivait, à part son traducteur qui mettait en garde dans la préface, en résumant : "attention, cet homme va faire ce qu'il dit"

Qui parmi les électeurs du FN croit sincèrement qu'on va renvoyer 5-6 millions de personnes en Afrique ? Qui le croit parmi les ténors UMP du sud-est qui s'alignent sur ses propositions ? Et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 46
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 8 Oct 2018 - 0:13

Je cherchais si on avait une discussion sur le populisme en général. I.e. ailleurs que Trump et en France.

Celle-ci date, mais c'était pour commenter les évènements au Brésil et en Lettonie, entre autre...

  Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 41
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 8 Oct 2018 - 9:55

J'avais un peu suivi la campagne brésilienne, mais je n'étais pas au courant pour la Lettonie, qui a un paysage politique très fractionné avec plein de formations entre 10 et 20%, avec quand même pour les deux premières, le parti pro-russe et les populistes...

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 9 Oct 2018 - 5:01

capitaine Fracasse a écrit:
Il y a eu des ajustements diplomatiques une fois arrivés au pouvoir (il y a quasiment toujours des ajustements une fois aux responsabilités), mais, sans l'avoir jamais lue*, il me semble qu'Adolf Hitler a plutôt respecté les promesses de sa profession de foi.

conquérir par l'épée allemande le sol où la charrue allemande devrait faire pousser le blé pour le pain quotidien de la nation
Notre objectif primordial est d’écraser la France. Il faut rassembler d’abord toute notre énergie contre ce peuple qui nous hait. Dans l’anéantissement de la France, l’Allemagne voit le moyen de donner à notre peuple sur un autre théâtre toute l’extension dont il est capable
Wink

---
* ah merde, j'aurai dû écrire "lu", je trouve cette règle du "avant ou après" complètement idiote...
Hitler a toujours promis d'étendre l'Allemagne, et sa description du Lebensraum ne laissait peu de doutes quant à ce qu'il entendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 46
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 1:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 8:16

ça dépend, il a un programme pour éradiquer les communistes, les homosexuels, les écologistes et d'autres franges de la population. C'est bien ce que nous préconisait notre Écologissime, non ?

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 37
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 9:16

Cat Lord a écrit:
Bon, ben c'est pas avec l'Amazonie qu'on va enrayer le réchauffement climatique, donc...

https://www.bbc.com/news/world-latin-america-46013408

https://www.lemonde.fr/ameriques/live/2018/10/28/election-au-bresil-jair-bolsonaro-et-l-extreme-droite-aux-portes-du-pouvoir_5375842_3222.html

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/25/bresil-quelles-sont-les-propositions-de-jair-bolsonaro-favori-de-l-election-presidentielle_5374325_4355770.html

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/25/maud-chirio-bolsonaro-va-mettre-en-place-un-regime-fascisant_5374529_3222.html

Et bé...

  Cat

Ca mériterait plus d'avoir sa place sur le bazar parce que c'est de la discussion politique mais si j'en crois ce que je lis, il n'aura pas forcément les moyens de faire ce qu'il veut le congrés brésilien étant particulièrement émiété et son parti disposant de 10% des sièges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 19:42

forezjohn a écrit:
Cat Lord a écrit:
Bon, ben c'est pas avec l'Amazonie qu'on va enrayer le réchauffement climatique, donc...

https://www.bbc.com/news/world-latin-america-46013408

https://www.lemonde.fr/ameriques/live/2018/10/28/election-au-bresil-jair-bolsonaro-et-l-extreme-droite-aux-portes-du-pouvoir_5375842_3222.html

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/25/bresil-quelles-sont-les-propositions-de-jair-bolsonaro-favori-de-l-election-presidentielle_5374325_4355770.html

https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/25/maud-chirio-bolsonaro-va-mettre-en-place-un-regime-fascisant_5374529_3222.html

Et bé...

  Cat

Ca mériterait plus d'avoir sa place sur le bazar parce que c'est de la discussion politique mais si j'en crois ce que je lis, il n'aura pas forcément les moyens de faire ce qu'il veut le congrés brésilien étant particulièrement émiété et son parti disposant de 10% des sièges.

Il avait promis d'abolir le Congrès, source de la corruption qui gangrène le pays.
Citations de Bolsonaro (NYT)

Citation :
Democracy

After criticizing Brazil’s government during a 1999 interview, Mr. Bolsonaro was asked whether he would shut down Congress if he were president. He said:

   “There is no doubt. I would perform a coup on the same day. [Congress] doesn’t work. And I am sure that at least 90 percent of the population would celebrate and applaud because it doesn’t work. The Congress today is useless … lets do the coup already. Let’s go straight to the dictatorship.”

In the same interview he also said:

   “Elections won’t change anything in this country. Unfortunately, it will only change on the day that we break out in civil war here and do the job that the military regime didn’t do: killing 30,000. If some innocent people die, that’s fine. In every war, innocent people die. I will even be happy if I die as long as 30,000 others go with me.”

At a rally in São Paulo on Oct. 21, Mr. Bolsonaro vowed to imprison or exile his political opponents once in office:

   “This time, the cleanup will be even greater. This group, if they want to stay, they will have to abide by our laws. Either they stay out or they will go to jail.”


Dernière édition par viper37 le Lun 29 Oct 2018 - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 19:52

Bien sûr, ce ne sont pas du tout les entreprises qui s'achètent des voix qui sont responsables de la corruption Rolling Eyes Il faut pourtant bien qu'il y ait des corrupteurs pour qu'il y ait des corrompus. L'extrême-droite étant un gage d'honnêteté sans pareille, comme l'Histoire nous l'a démontré. Elle a d'ailleurs déjà promis plus de 150 privatisations, pour faire plaisir aux gens qui ont payé sa campagne. Et la Bourse brésilienne est montée de 20%. Bien entendu la légalisation du port d'armes va enrayer la criminalité dans un pays qui compte près de 60 000 homicides par an. Quand aux évangélistes, ça y est : ils ont un pays !

Sans déconner, si j'étais Brésilien je me casserais aussi sec. Tant qu'il reste encore 2-3 pays où on peut se casser. Pas sûr qu'on puisse encore le faire d'ici dix ans…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 20:08

Lord_Klou a écrit:
Bien sûr, ce ne sont pas du tout les entreprises qui s'achètent des voix qui sont responsables de la corruption Rolling Eyes Il faut pourtant bien qu'il y ait des corrupteurs pour qu'il y ait des corrompus. L'extrême-droite étant un gage d'honnêteté sans pareille, comme l'Histoire nous l'a démontré. Elle a d'ailleurs déjà promis plus de 150 privatisations, pour faire plaisir aux gens qui ont payé sa campagne. Et la Bourse brésilienne est montée de 20%. Bien entendu la légalisation du port d'armes va enrayer la criminalité dans un pays qui compte près de 60 000 homicides par an. Quand aux évangélistes, ça y est : ils ont un pays !
Un point de vue alternatif, tel que l'histoire nous l'a enseigné, serait que des gens contribuent monétairement à l'élection parce qu'ils croient pouvoir maîtriser les instincts plus dangereux, nocifs de l'individu tout en croyant sincèrement que le programme de remise à l'emploi (grands travaux publics, réarmement, femmes au foyer, étrangers voleurs de jobs à la porte, gauche inefficace et dépensière hors du pouvoir, etc,) est une bonne politique gouvernementale.

Par contre, il y a des gens qui sont prêt à excuser tout les extrêmes pourvu qu'une petite partie de leur agende politique soit mis en place. Pas seulement à droite. On tend à fermer les yeux. Je ne suis pas sociologue ni philosophe, c'est peut-être un instinct naturel, je ne sais trop.


Citation :

Sans déconner, si j'étais Brésilien je me casserais aussi sec. Tant qu'il reste encore 2-3 pays où on peut se casser. Pas sûr qu'on puisse encore le faire d'ici dix ans…  
Comme les Vénézueliens qui fuient vers la Colombie? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Lun 29 Oct 2018 - 21:27

Les Vénézuéliens ont de bonnes raisons de fuir en ce moment. Le pire étant qu'avant c'était leur pays qui servait de refuge à ceux qui fuyaient la dictature brésilienne.

J'ai un peu l'impression d'assister à une partie de dominos, où ça tombe les uns après les autres dans toutes les parties du monde. Les régimes déjà dictatoriaux se renforcent (Chine), ceux qui étaient autoritaires avancent vers la dictature (Russie, Turquie, Vénézuela), ceux qui étaient démocratiques votent pour des populistes plus dérangés et inquiétants les uns que les autres (Autriche, Italie, Angleterre, USA, Brésil), les populistes déjà au pouvoir le renforcent (Hongrie, Pologne). Partout c'est la peur qui gagne, drapée dans les oripeaux du changement et de l'espoir. Le changement ça c'est clair : il a commencé un 11 septembre. Ben Laden a bien réussi son coup, on n'a simplement pas réalisé que c'était un plan à long terme. La peur va nous détruire. Elle sape les fondements de nos civilisations. Bientôt elle les jettera les unes contre les autres, comme au siècle dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge

avatar

Age : 40
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 9:28

Lord_Klou a écrit:
Les Vénézuéliens ont de bonnes raisons de fuir en ce moment. Le pire étant qu'avant c'était leur pays qui servait de refuge à ceux qui fuyaient la dictature brésilienne.

J'ai un peu l'impression d'assister à une partie de dominos, où ça tombe les uns après les autres dans toutes les parties du monde. Les régimes déjà dictatoriaux se renforcent (Chine), ceux qui étaient autoritaires avancent vers la dictature (Russie, Turquie, Vénézuela), ceux qui étaient démocratiques votent pour des populistes plus dérangés et inquiétants les uns que les autres (Autriche, Italie, Angleterre, USA, Brésil), les populistes déjà au pouvoir le renforcent (Hongrie, Pologne). Partout c'est la peur qui gagne, drapée dans les oripeaux du changement et de l'espoir. Le changement ça c'est clair : il a commencé un 11 septembre. Ben Laden a bien réussi son coup, on n'a simplement pas réalisé que c'était un plan à long terme. La peur va nous détruire. Elle sape les fondements de nos civilisations. Bientôt elle les jettera les unes contre les autres, comme au siècle dernier.

Je pense que Ben Laden n'a pas grand chose à voir là dedans... (le Brésil, la Turquie et la Pologne, ça n'a pas grand chose à voir avec le 11 septembre et sa suite).

Bien entendu, "pas grand chose" ne veut pas ici dire "rien du tout". Disons que ça fait partie d'un mouvement plus global. C'est juste dommage que ce ne soit que ce que voient les gens.

La dérégulation néolibérale, le creusement des inégalités à un point inimaginable, la négation irrationnelle de la crise écologique/climatique... voilà des causes plus justes (et plus profonde) à la situation que nous connaissons aujourd'hui.

Je te conseille de lire "Où atterrir" de Bruno Latour.
https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-O___atterrir__-9782707197009.html

ça se lit plutôt facilement et ça explique assez bien ce qui se passe aujourd'hui.

[et Bruno Latour, qui c'est ? : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Latour ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD

avatar

Age : 31

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 10:40

Ouais chouette on va faire un parlement des choses et on va transformer tout le monde en choses Razz

Latour est pour moi une partie du problème, pas de la solution :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 10:43

On ne parle pas vraiment de la même chose, je pense. D'après ta présentation, l'auteur parle d'économie, de climat, etc. Ce sont des facteurs qui jouent sur un autre plan. Mais il ne faut pas oublier la peur profonde qui gangrène nos sociétés et dont le 11 septembre est à la fois un point de départ, un révélateur et un accélérateur. Et on ne peut pas nier son influence dans les résultats politiques, y compris dans les trois pays que tu cites :

- au Brésil, la peur du déclassement des classes populaires sorties de la pauvreté sous Lula et qui ont souffert sous la présidence de Roussev, et plus encore depuis deux ans avec Temer. Chez les classes dirigeantes c'est la peur que ces classes populaires n'obtiennent toujours plus de droits au détriment de leurs privilèges. Avec une composante raciste indéniable, comme le discours de Bolsonaro le montre ("mon fils ne se mariera pas avec une noire parce que je l'ai bien éduqué"). Et un déferlement médiatique sur la corruption qui a visé essentiellement la gauche alors que tout le monde a croqué.

- En Turquie la peur de voir les Kurdes vainqueurs déchirer le pays, la haine de l'UE qui les rejette, la peur que le bordel des voisins s'importe chez eux, la peur de nouveaux attentats

- En Pologne la peur du migrant, la peur de la perte de l'identité, la peur de l'Islam, comme partout ailleurs dans l'UE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boultan
Admin
avatar

Age : 44
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 10:52

Oli le Belge a écrit:
Lord_Klou a écrit:
Les Vénézuéliens ont de bonnes raisons de fuir en ce moment. Le pire étant qu'avant c'était leur pays qui servait de refuge à ceux qui fuyaient la dictature brésilienne.

J'ai un peu l'impression d'assister à une partie de dominos, où ça tombe les uns après les autres dans toutes les parties du monde. Les régimes déjà dictatoriaux se renforcent (Chine), ceux qui étaient autoritaires avancent vers la dictature (Russie, Turquie, Vénézuela), ceux qui étaient démocratiques votent pour des populistes plus dérangés et inquiétants les uns que les autres (Autriche, Italie, Angleterre, USA, Brésil), les populistes déjà au pouvoir le renforcent (Hongrie, Pologne). Partout c'est la peur qui gagne, drapée dans les oripeaux du changement et de l'espoir. Le changement ça c'est clair : il a commencé un 11 septembre. Ben Laden a bien réussi son coup, on n'a simplement pas réalisé que c'était un plan à long terme. La peur va nous détruire. Elle sape les fondements de nos civilisations. Bientôt elle les jettera les unes contre les autres, comme au siècle dernier.

Je pense que Ben Laden n'a pas grand chose à voir là dedans...  (le Brésil, la Turquie et la Pologne, ça n'a pas grand chose à voir avec le 11 septembre et sa suite).

Bien entendu, "pas grand chose" ne veut pas ici dire "rien du tout". Disons que ça fait partie d'un mouvement plus global. C'est juste dommage que ce ne soit que ce que voient les gens.

La dérégulation néolibérale, le creusement des inégalités à un point inimaginable, la négation irrationnelle de la crise écologique/climatique... voilà des causes plus justes (et plus profonde) à la situation que nous connaissons aujourd'hui.

Je te conseille de lire "Où atterrir" de Bruno Latour.
https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-O___atterrir__-9782707197009.html

ça se lit plutôt facilement et ça explique assez bien ce qui se passe aujourd'hui.

[et Bruno Latour, qui c'est ? : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Latour ]


Les causes que tu énonces ont clairement un impact. Pour ma part j'inscrirais ça dans une temporalité plus large. A mon avis, l'exception c'est la phase d'ouverture pacifique que le monde occidental a connu depuis 1945 et qui s'est étendu à la Chine à partir des années 80 et à la Russie à la chute du mur, plus que le repli nationaliste actuel. Aujourd'hui, alors que les derniers combattants de la seconde guerre mondiale remplissent les cimetières et que les leçons du conflit commencent à être oubliées, on rentre dans une phase plus naturelle de guerres entre voisins, de conflits de classes et de populisme, tandis que les réseaux sociaux accentuent l'équivalence malsaine entre les faits et la foi en offrant à chaque décérébré un entourage international de crétins à son image. La violence de cette contre-réaction est accrue par l'aboutissement de la mondialisation, qui a rendu à la Chine et à l'Inde la prédominance économique mondiale qui était la leur jusqu'à la Renaissance et qui, du coup, humilie une population occidentale déchue de son trône et condamne les pays pauvres à rester des sous-fifres, fut-ce pour de nouveaux maîtres.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com
DD

avatar

Age : 31

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 11:30

boultan a écrit:
Les causes que tu énonces ont clairement un impact. Pour ma part j'inscrirais ça dans une temporalité plus large. A mon avis, l'exception c'est la phase d'ouverture pacifique que le monde occidental a connu depuis 1945 et qui s'est étendu à la Chine à partir des années 80 et à la Russie à la chute du mur, plus que le repli nationaliste actuel. Aujourd'hui, alors que les derniers combattants de la seconde guerre mondiale remplissent les cimetières et que les leçons du conflit commencent à être oubliées, on rentre dans une phase plus naturelle de guerres entre voisins, de conflits de classes et de populisme, tandis que les réseaux sociaux accentuent l'équivalence malsaine entre les faits et la foi en offrant à chaque décérébré un entourage international de crétins à son image. La violence de cette contre-réaction est accrue par l'aboutissement de la mondialisation, qui a rendu à la Chine et à l'Inde la prédominance économique mondiale qui était la leur jusqu'à la Renaissance et qui, du coup, humilie une population occidentale déchue de son trône et condamne les pays pauvres à rester des sous-fifres, fut-ce pour de nouveaux maîtres.
Oui, enfin, quand les inégalités entre 1er et 10è décile sont revenues à leur niveau de 1910, on peut aussi se dire qu'il y a des causes internes à ces mouvements. Alors qui de l'oeuf ou de la poule, je ne sais pas ; mais les causes ne sont pas uniquement (et loin de là) géopolitiques. Il y a une mise en accusation nécessaire de ceux qui nous en emmené jusqu'ici, au niveau national comme européen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
boultan
Admin
avatar

Age : 44
Localisation : Paris/Montreuil

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 11:40

DD a écrit:
boultan a écrit:
Les causes que tu énonces ont clairement un impact. Pour ma part j'inscrirais ça dans une temporalité plus large. A mon avis, l'exception c'est la phase d'ouverture pacifique que le monde occidental a connu depuis 1945 et qui s'est étendu à la Chine à partir des années 80 et à la Russie à la chute du mur, plus que le repli nationaliste actuel. Aujourd'hui, alors que les derniers combattants de la seconde guerre mondiale remplissent les cimetières et que les leçons du conflit commencent à être oubliées, on rentre dans une phase plus naturelle de guerres entre voisins, de conflits de classes et de populisme, tandis que les réseaux sociaux accentuent l'équivalence malsaine entre les faits et la foi en offrant à chaque décérébré un entourage international de crétins à son image. La violence de cette contre-réaction est accrue par l'aboutissement de la mondialisation, qui a rendu à la Chine et à l'Inde la prédominance économique mondiale qui était la leur jusqu'à la Renaissance et qui, du coup, humilie une population occidentale déchue de son trône et condamne les pays pauvres à rester des sous-fifres, fut-ce pour de nouveaux maîtres.
Oui, enfin, quand les inégalités entre 1er et 10è décile sont revenues à leur niveau de 1910, on peut aussi se dire qu'il y a des causes internes à ces mouvements. Alors qui de l'oeuf ou de la poule, je ne sais pas ; mais les causes ne sont pas uniquement (et loin de là) géopolitiques. Il y a une mise en accusation nécessaire de ceux qui nous en emmené jusqu'ici, au niveau national comme européen.

Ah mais on est d'accord, y compris avec ton évocation de 1910 : je parle de cycle au sens large, d'alternance de phases "chacun pour sa gueule" et de phases "oups, en fait ça ne marche pas trop", avec des conséquences au niveau géopolitique mais aussi social et économique. A de nombreux points de vue, la phase actuelle peut aussi être vue comme le baroud d'honneur d'une classe dominante qui voit son modèle d'exploitation arriver à son terme, notamment pour des raisons écologiques, mais qui préfère écraser l'accélérateur en espérant que son airbag la protègera mieux que les autres passagers.

_________________
boultan.wordpress.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://boultan.wordpress.com
Oli le Belge

avatar

Age : 40
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 11:56

DD a écrit:

Latour est pour moi une partie du problème, pas de la solution :D

Tu peux développer steuplait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD

avatar

Age : 31

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 13:44

Oli le Belge a écrit:
DD a écrit:

Latour est pour moi une partie du problème, pas de la solution :D

Tu peux développer steuplait ?
Je suis en désaccord avec la manière dont Latour fonctionnalise la question politique. Il en fait simplement un espace où différents intérêts (y compris non-humains, intérêt des roches, intérêt de la biodiversité, etc.) pourraient être réglés de façon technique ou, plus exactement, de façon rationnelle (mais avec une compréhension de la raison comme non-humaine, fondée sur la technique), un peu dans la lignée habermassienne ou ralwsienne.

Par ailleurs, sa conception unifiée du social me parait politiquement marquée : comme s'il y avait un seul bloc occidental, qui n'était traversé par aucun conflit, aucune évolution, aucun rapport de domination. Ca va avec ses concepts de quasi-objets, quasi-sujets : nul questionnement de l'usage ou du fait que le rapport aux objets techniques est médié par sa place dans la structure sociale.

Après les derniers trucs que j'ai lu de lui doivent dater du début de la décennie, il est possible qu'il ait évolué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 20:02

Lord_Klou a écrit:

J'ai un peu l'impression d'assister à une partie de dominos, où ça tombe les uns après les autres dans toutes les parties du monde. Les régimes déjà dictatoriaux se renforcent (Chine), ceux qui étaient autoritaires avancent vers la dictature (Russie, Turquie, Vénézuela), ceux qui étaient démocratiques votent pour des populistes plus dérangés et inquiétants les uns que les autres (Autriche, Italie, Angleterre, USA, Brésil), les populistes déjà au pouvoir le renforcent (Hongrie, Pologne). Partout c'est la peur qui gagne, drapée dans les oripeaux du changement et de l'espoir. Le changement ça c'est clair : il a commencé un 11 septembre. Ben Laden a bien réussi son coup, on n'a simplement pas réalisé que c'était un plan à long terme. La peur va nous détruire. Elle sape les fondements de nos civilisations. Bientôt elle les jettera les unes contre les autres, comme au siècle dernier.
Si seulement il y avait une force stabilisatrice, quitte à commettre des actes peu démocratiques... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 31

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 20:15

Oli le Belge a écrit:
le creusement des inégalités à un point inimaginable
Bof. A l'échelle mondiale, c'est faux et aux échelles nationales, bah si on compare aux années 50, 30 ou 10 c'est bien que ce n'est pas inimaginable.

La percée de l'Extrême-droite en Suisse depuis les années 90, en Autriche etc. dans des pays où les inégalités n'ont pas explosées (elles ont augmentées, mais ça reste très raisonnable) et où le chômage est quasiment inexistant me laisse penser que l'économie n'est pas la cause.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 21:04

chuut Gwann! Tu vas ruiner un bel élan narratif avec tes faits!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 21:07

viper37 a écrit:

Si seulement il y avait une force stabilisatrice, quitte à commettre des actes peu démocratiques...  Wink

Une intervention extraterrestre ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 51
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 21:19

gwann a écrit:
Oli le Belge a écrit:
le creusement des inégalités à un point inimaginable
Bof. A l'échelle mondiale, c'est faux et aux échelles nationales, bah si on compare aux années 50, 30 ou 10 c'est bien que ce n'est pas inimaginable.

La percée de l'Extrême-droite en Suisse depuis les années 90, en Autriche etc. dans des pays où les inégalités n'ont pas explosées (elles ont augmentées, mais ça reste très raisonnable) et où le chômage est quasiment inexistant me laisse penser que l'économie n'est pas la cause.

C'est aussi ce que je pense. Tout n'est pas réductible à l'économie, bien qu'on ait tenté de nous le faire croire depuis quarante ans.

Cela dit je ne pense pas qu'on puisse parler de réduction des inégalités dans le monde, plutôt de sortie de l'extrême pauvreté pour des centaines de millions de gens. Et ça fait une belle jambe à l'Européen moyen qui vient de perdre son boulot parce qu'on a délocalisé son entreprise dans un pays à bas coût ou à l'Américain moyen qui doit cumuler trois jobs de merde de savoir qu'un Chinois, un Congolais ou un Malgache va manger à sa faim. Voire même ça l'agace. Pas qu'il mange à sa faim : qu'il fasse son boulot pour dix fois moins cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 41
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   Mar 30 Oct 2018 - 21:53

gwann a écrit:
Oli le Belge a écrit:
le creusement des inégalités à un point inimaginable
Bof. A l'échelle mondiale, c'est faux et aux échelles nationales, bah si on compare aux années 50, 30 ou 10 c'est bien que ce n'est pas inimaginable.

La percée de l'Extrême-droite en Suisse depuis les années 90, en Autriche etc. dans des pays où les inégalités n'ont pas explosées (elles ont augmentées, mais ça reste très raisonnable) et où le chômage est quasiment inexistant me laisse penser que l'économie n'est pas la cause.
Ce n'est pas tant le creusement des inégalités en tant que tel que le fait que la redistribution est devenue plus difficile malgré l'enrichissement global des nations.
L'accroissement des richesses s'est échappé vers le haut sans participer à la perpétuation du système social, en tout cas dans les pays occidentaux. La perception par les peuples de cette fragilisation de leur modèle social amène une partie de la population à se refermer sur elle-même, en excluant les nouveaux arrivants, qu'ils soient immigrés en Europe ou issus des classes populaires dans le cas du Brésil.

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: extrême droite/populisme...   

Revenir en haut Aller en bas
 
extrême droite/populisme...
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RP] Euh Gandalf... Le Mordor c'est à droite ou à gauche ?
» "Tout honneur" & "Tout extrémité"
» Force Navale Extrême-Orient.
» Domaine Testut - Chablis Rive Droite 2014
» Oreille en panne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: