Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33  Suivant
AuteurMessage
Cat Lord

avatar

Age : 44
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 14:17

Il y a un astrophysicien anglais qui pense que le problème c'est que les civilisations intelligentes, si elles sont semblables à la notre dans leur évolution, doivent fabriquer le moyen de leur propre auto-destruction avant d'arriver à fabriquer le moyen de leur coopération pour ne pas l'utiliser.

Et que probablement, elles finissent toutes en apocalypse thermonucléaire / désastre écologique / destruction chimio-bactério-virologique avant qu'on ait le temps de se dire bonjour...

C'est très encouragent... pale

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com
BBours

avatar

Age : 63
Localisation : Breizh

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 15:42

D'autant qu'avec la dernière de Trump, on vient de faire un grand bond en avant, et pas via l'apocalypse thermonucléaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
SP

avatar

Age : 39

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 15:54

Quel rapport entre Trump et les civilisations intelligentes ? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 16:26

Keyser Pacha a écrit:
Je rebondis sur la (vieille) discussion sur le paradoxe de Fermi, en vacance chez mon père au début du mois de mai, j'ai lu un article sur les exo-planètes et les conditions d'apparitions de la vie, du moins des formes de vies que nous connaissons et l'article évoquait une idée que je n'avais jamais lu auparavant.

Nous avons toujours considéré, compte tenu de l'âge de l'univers, que nous devrions baigner dans les civilisations extra-terrestres si la vie est aussi répandue qu'on peut l'imaginer statistiquement (compte tenu de l'immensité de l'univers).

Or l'article expliquait que notre type d'étoile n'est pas spécialement le plus adapté à la vie (et que l'on doit beaucoup à la configuration particulières des planètes du système, à notre satellite et à d'autres choses de la sorte) et que blabla un peu oublié depuis ma lecture de l'article, en gros, le nombre de planètes "habitables" n'est pas encore à son maximum dans l'univers et ne le sera pas avant un long moment (à notre échelle) et que finalement, loin d'être des nouveaux venus au milieu des étoiles cherchant les signes d'empires déchus, nous serions peut-être, finalement parmi les précurseurs (les old-ones de futurs civilisations extra-terrestres).

Vertige.

Oh, appeau à Mosquito ( c'est mon dada...)

De toute façon, le paradoxe de Fermi n'a que deux explications simples : soit nous sommes seuls​ (ou quasiment seuls), soit Fermi raisonne correctement et nous sommes intégré dans un empire galactique dont nous ignorons tout, mais qui nous connaît, lui.

Pour le cas de l'Empire galactique, c'est clairement la théorie du zoo. On est observé, et on peut penser que nous sommes attendus. Un jour, lorsque nous aurons passé un certain stade, reste à savoir lequel (immortalité, écologie?) nous serons intégrés comme on pourrait le faire avec des peuples premiers, pour les protéger.

Le vrai problème, c'est si nous sommes seuls...
- Terre rare? En tout cas, la Lune l'est, rare...
- civilisations qui se sont autodetruites ? Une bonne guerre mondiale, et on retourne au Moyen-Âge
- civilisations qui ont consommé le combustible de leur planète ? Retour au XVIIeme siècle
- catastrophe météoritique ? Comme les dinosaures.
- IA meurtrière qui a détruit sa civilisation mère et qui, depuis des millions d'années détruit méthodiquement toute civilisation qu'elle détecte ? À l'heure qu'il est, un vaisseau fait peut-être route vers nous...

Ton explication, c'est celle de la Terre rare. Étrangement, je préfèrerais l'Empire galactique... Un structure administrative, ça me rassure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Lord

avatar

Age : 44
Localisation : Occitanie

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 16:38

Ce serait bien qu'on soit pas seuls. Ça mettrait définitivement toutes les religions au placard...

Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.revolutionundersiege.com
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 16:39

Cat Lord a écrit:
Il y a un astrophysicien anglais qui pense que le problème c'est que les civilisations intelligentes, si elles sont semblables à la notre dans leur évolution, doivent fabriquer le moyen de leur propre auto-destruction avant d'arriver à fabriquer le moyen de leur coopération pour ne pas l'utiliser.

Et que probablement, elles finissent toutes en apocalypse thermonucléaire  / désastre écologique / destruction chimio-bactério-virologique avant qu'on ait le temps de se dire bonjour...

C'est très encouragent... pale

 Cat

En tout cas, sauf catastrophe astronomique ( explosion de l'étoile, choc d'astéroïde, etc) les civilisations, si elles sont capables de se ramener technologiquement en arrière, ne devraient pas avoir les moyens de détruire totalement leur espèce.

Il reste donc des gens intelligents, revenus au stade de chasseurs-cueilleurs, de lansquenet, ou de samouraï, qui attendent patiemment que le ciel leur tombe sur la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 16:44

Il y a aussi l'immensité de l'espace et du temps.

Notre horizon d'univers observable a environ 13.5 milliards d'années. Notre petite espèce a, en comptant large, 3 malheureux millions d'années. Combien ont pu apparaître, rayonner puis disparaître dans ce laps de temps ?

Nous sommes situés dans un bras galactique, loin du centre d'une galaxie qui est elle-même loin du centre de l'univers observable. Galaxie qui mesure entre 100 et 120 000 années lumières et qui compte entre 200 et 400 milliards d'étoiles.

Un trou paumé quoi. Peuplé par des ploucs. Peut-être entouré par des millions d'autres espèces dont chacune a une place phénoménale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 17:08

Lord_Klou a écrit:
Il y a aussi l'immensité de l'espace et du temps.

Notre horizon d'univers observable a environ 13.5 milliards d'années. Notre petite espèce a, en comptant large, 3 malheureux millions d'années. Combien ont pu apparaître, rayonner puis disparaître dans ce laps de temps ?

Nous sommes situés dans un bras galactique, loin du centre d'une galaxie qui est elle-même loin du centre de l'univers observable. Galaxie qui mesure entre 100 et 120 000 années lumières et qui compte entre 200 et 400 milliards d'étoiles.

Un trou paumé quoi. Peuplé par des ploucs. Peut-être entouré par des millions d'autres espèces dont chacune a une place phénoménale.

Possible.

Mais bon, c'est pas très logique. Déjà, nous ne sommes pas tant à l'écart qu'on peut le croire. Ensuite, le centre de la galaxie ne semble pas très propice à la naissance de civilisations interplanétaires​. Déjà​ la densité élevée d'étoiles augmente les risques de catastrophes planétaires. Ensuite, il faut comprendre que sur des planètes où il n'y a presque pas de nuit, c'est délicat de prendre conscience de l'espace et es etoiles


Mais tu resumes bien le paradoxe de Fermi : notre étoile est tellement jeune à l'échelle de la galaxie qu'il est tout bonnement impossible qu'il n'y ait pas déjà une des civilisations plus anciennes qui ait colonisé notre propre planète. Or, force est de constater que si nous sommes là, c'est qu'il y a comme un petit problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 17:13

Ah, oui, j'oubliais qu'il existe aussi une réponse au paradoxe de Fermi dont j'ai pas parlé :

Nous n'existons pas, nous sommes une simulation informatique. Ça résout tout le paradoxe en un claquement de doigts.

J'ai lu des explications très sérieuses, et ça fait peur. Mais on en a déjà parlé ici, je suis certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
viper37

avatar

Localisation : ici

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 17:41

Cat Lord a écrit:
Ce serait bien qu'on soit pas seuls. Ça mettrait définitivement toutes les religions au placard...

 Cat
Aucune religion abramaïque ne fait référence à l'Amérique ou à l'Antartique dans ses textes sacrées. Aucune des religions existant au Moyen-Âge n'avait prévu les invasions Vikings. Et pourtant, elles se sont adaptées à tout ça, en trouvant justification dans leurs textes sacrés.

Quelque chose me dit que les religions sauront encore s'adapter. Il y a déjà des "religions" et des sectes fondées sur les extra-terrestres, alors ça sera une évolution naturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 17:53

Surtout que le Vatican, en ce qui le concerne, s'est déjà plusieurs fois exprimé sur la vie dans l'univers, et dispose, dit-on, de toute​ une escouade de jésuites qui planche sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SP

avatar

Age : 39

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 18:11

viper37 a écrit:
Cat Lord a écrit:
Ce serait bien qu'on soit pas seuls. Ça mettrait définitivement toutes les religions au placard...

 Cat
Aucune religion abramaïque ne fait référence à l'Amérique ou à l'Antartique dans ses textes sacrées.  Aucune des religions existant au Moyen-Âge n'avait prévu les invasions Vikings.  Et pourtant, elles se sont adaptées à tout ça, en trouvant justification dans leurs textes sacrés.


Je proteste, le livre de Mormon fait très clairement référence à l'Amérique et au passage qu'y a fait Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
BBours

avatar

Age : 63
Localisation : Breizh

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 31 Mai 2017 - 19:35

SP a écrit:
Quel rapport entre Trump et les civilisations intelligentes ? confused

Justement c'est pas possible qu'il y en ait un...

Sinon je répondais à Cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DD

avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 0:55

Mosquito a écrit:
- civilisations qui ont consommé le combustible de leur planète ? Retour au XVIIeme siècle
Pas forcément. Il y a eu tout un tas d'inventions qui ont des applications hors consommation d'énergie exogène. Ca serait davantage, dès lors, d'une espèce de steam punk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 1:02

Il y a de l'industrie lourde dans le Steam punk, non? Si c'est le cas, ce n'est pas possible sans charbon (je crois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 7:36

Peut-être aussi que la vitesse de la lumière est réellement indépassable. Auquel cas on se retrouverait dans la situation d'un indigène de l'île de Pâques tentant de rejoindre à la pirogue l'île d'Oléron sans savoir où elle se situe et en ayant toutes les chances de mourir de vieillesse pendant le voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 9:19

Lord_Klou a écrit:
Peut-être aussi que la vitesse de la lumière est réellement indépassable. Auquel cas on se retrouverait dans la situation d'un indigène de l'île de Pâques tentant de rejoindre à la pirogue l'île d'Oléron sans savoir où elle se situe et en ayant toutes les chances de mourir de vieillesse pendant le voyage.

Oui, la colonisation inter galactique semble hors de portée à qui que ce soit : les quantités d'énergie à mettre en oeuvre sont faramineuses( plusieurs soleil pour déplacer un vaisseau sur quelques années lumières à une vitesse proche de la lumière).
Si on maitrise l'utilisation de telle quantités d'énergies, je pense sincèrement que les cvilisations intelligentes trouveront qu'il y a mieux à faire qu'aller se promener à perpet'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 9:48

Lord_Klou a écrit:
Peut-être aussi que la vitesse de la lumière est réellement indépassable. Auquel cas on se retrouverait dans la situation d'un indigène de l'île de Pâques tentant de rejoindre à la pirogue l'île d'Oléron sans savoir où elle se situe et en ayant toutes les chances de mourir de vieillesse pendant le voyage.

Tout à fait. Il ne faut pas se leurrer, je ne vois pas comment il serait possible de dépasser la vitesse de la lumière. Naviguer à dix pour cent de celle-ci serait déjà un exploit technologique et énergétique.

Le seul contournement possible, c'est l'immortalité. Or, ça tombe bien, la thérapie génique contre le vieillissement devrait être au point d'ici la fin du siècle, et généralisé à l'ensemble de la population mondiale d'ici deux ou trois cents ans.

Après, ben, il faudra réorganiser notre habitat afin de maximiser les surfaces agricoles, maîtriser la fusion nucléaire, et se prendre par la main pour aller chercher minerais et gaz sur les astéroïdes et planètes qui nous entourent, et nous serons d'attaque pour voyager vers d'autres étoiles.

Tu imagines, une société de milliards d'individus dépourvus​ de l'idée de mort, qui ont la faculté extraordinaire de se projeter dans un futur sans limite ?!

C'est pourtant notre avenirr immédiat, à l'échelle biologique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD

avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 10:49

Parfois, quand je lis Mos, je pense à ça : https://publicdomainreview.org/collections/france-in-the-year-2000-1899-1910/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 11:23

DD a écrit:
Parfois, quand je lis Mos, je pense à ça : https://publicdomainreview.org/collections/france-in-the-year-2000-1899-1910/
Hormis les délires aquatiques, il n'y a pas tant d'erreurs que ça...

Les idées des avions guerre, des chars d'assaut, des hélicoptères, des robots ménagers, tout y est.

Alors, après, les dessins sont vieillots, et le design est très organique, mais les concepts sont bons.


Franchement, l'immortalité via l'ingénierie génétique est vraiment à portée de mains. Certains estiment que ce sera encore plus proche dans le temps que je le pense. Les villes du futur qui tiennent sur quelques hectares pour libérer des espaces agricoles sont déjà dans les cartons, la recherche de la fusion est déjà lancée... Je n'ai pas abusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DD

avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 12:08

Mosquito a écrit:
DD a écrit:
Parfois, quand je lis Mos, je pense à ça : https://publicdomainreview.org/collections/france-in-the-year-2000-1899-1910/
Hormis les délires aquatiques, il n'y a pas tant d'erreurs que ça...

Les idées des avions guerre, des chars d'assaut, des hélicoptères, des robots ménagers, tout y est.

Alors, après, les dessins sont vieillots, et le design est très organique, mais les concepts sont bons.


Franchement, l'immortalité via l'ingénierie génétique est vraiment à portée de mains. Certains estiment que ce sera encore plus proche dans le temps que je le pense. Les villes du futur qui tiennent sur quelques hectares pour libérer des espaces agricoles sont déjà dans les cartons, la recherche de la fusion est déjà lancée... Je n'ai pas abusé.
Je me moquerai en pissant sur les roues de ton fauteuil roulant de tes folles idées de jeunesse. Ou alors j'enverrai un chien-robot pour faire ça, si tu avais raison
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 1 Juin 2017 - 12:13

J'ai jamais parlé de robots  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 21 Aoû 2017 - 21:59

Bon. J'ai suffisamment trituré ces histoires d'immortalité et d'avenir de l'humanité pour enfin trouver une bonne fois pour toutes MA réponse au paradoxe de Fermi.

Je pense que nous voyons la conquête spatiale avec notre imagination d'hommes de notre époque et de notre culture, mais nous avons tout faux. Nous n'avons pas pensé qu'avant de pouvoir aller dans l'espace, nous devrons franchir deux caps majeurs, celui de l'immortalité énergétique, et celui de l'immortalité physique.

L'immortalité énergétique, c'est la maîtrise de la fusion. D'ici les cent prochaines années, nous devrions profiter d'une révolution énergétique extraordinaire dont nous n'avons même pas idée des retombées qui changeront à tout jamais la société humaine.
L'immortalité physique, aussi, comme j'en ai parlé pus haut. Grâce aux progrès médicaux des thérapies géniques. La manipulation du génome vaincra la mort.

Ces deux découvertes autour du XXII eme siècle vont totalement chambouler l'humanité. 

Mais très vite, on comprendra qu'on ne mourra plus. Et qu'en dehors des accidents, on sera éternels. Jusqu'à la prochaine météorite, ou super nova, ou le prochain sursaut gamma.

Et on réalisera la dangerosité de la galaxie. Et nous quitterons tous la Terre dans d'immenses vaisseaux fonctionnant à la fusion nucléaire. L'objectif ne sera pas d'autres étoiles, ce sera le vide intergalactique, à l'abri des catastrophes cosmiques.

Et voilà donc la réponse au paradoxe de Fermi: les civilisations développées n'ont jamais eu besoin de coloniser la galaxie, elles l'ont quittée. La galaxie est à la fois une pouponnière et un mouroir. La vie y éclot et y disparait. Le seul moyen pour la vie de se maintenir, c'est de la quitter.

Et non, je ne me suis pas drogué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 21 Aoû 2017 - 22:16

Voilà une prédiction de Nostradamos pour laquelle plus aucun d'entre nous ne sera là pour la vérifier. Razz









Ou bien...?! Suspect

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forezjohn

avatar

Age : 36
Localisation : Expert-comptable city

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mar 22 Aoû 2017 - 7:58

Mosquito a écrit:
Bon. J'ai suffisamment trituré ces histoires d'immortalité et d'avenir de l'humanité pour enfin trouver une bonne fois pour toutes MA réponse au paradoxe de Fermi.

Je pense que nous voyons la conquête spatiale avec notre imagination d'hommes de notre époque et de notre culture, mais nous avons tout faux. Nous n'avons pas pensé qu'avant de pouvoir aller dans l'espace, nous devrons franchir deux caps majeurs, celui de l'immortalité énergétique, et celui de l'immortalité physique.

L'immortalité énergétique, c'est la maîtrise de la fusion. D'ici les cent prochaines années, nous devrions profiter d'une révolution énergétique extraordinaire dont nous n'avons même pas idée des retombées qui changeront à tout jamais la société humaine.
L'immortalité physique, aussi, comme j'en ai parlé pus haut. Grâce aux progrès médicaux des thérapies géniques. La manipulation du génome vaincra la mort.

Ces deux découvertes autour du XXII eme siècle vont totalement chambouler l'humanité. 

Mais très vite, on comprendra qu'on ne mourra plus. Et qu'en dehors des accidents, on sera éternels. Jusqu'à la prochaine météorite, ou super nova, ou le prochain sursaut gamma.

Et on réalisera la dangerosité de la galaxie. Et nous quitterons tous la Terre dans d'immenses vaisseaux fonctionnant à la fusion nucléaire. L'objectif ne sera pas d'autres étoiles, ce sera le vide intergalactique, à l'abri des catastrophes cosmiques.

Et voilà donc la réponse au paradoxe de Fermi: les civilisations développées n'ont jamais eu besoin de coloniser la galaxie, elles l'ont quittée. La galaxie est à la fois une pouponnière et un mouroir. La vie y éclot et y disparait. Le seul moyen pour la vie de se maintenir, c'est de la quitter.

Et non, je ne me suis pas drogué

Sauf que le vide intersidérale est bien plus dangereux que la Terre. Les rayons cosmiques sont assez délétères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 32 sur 33Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaisanteries mathématiques
» Réflexions mathématiques
» Mes mathématiques sur une étagère
» [dessin] Petite galerie de sketch
» [tArchives du Tribunal] : Recensement des trous de règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: