Accueil  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
AuteurMessage
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 10:50

Montage impressionnant en effet. Mais la taille ne fait pas tout Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FFFootix

avatar

Age : 39
Localisation : Parc OL

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 11:26

Tout ça pour faire de la pub à Hubble, au moment où les Européens envoient leur matos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 11:29

Hubble vient d'être réparé et est en fin de cycle de vie, Herschel et Planck sont flambant neufs (et ne regardent pas exactement la même chose, si j'ai bien suivi). Non, s'il faut faire de la pub pour la Nasa, ce serait pour son successeur, afin qu'il ne pourrisse pas dans un entrepôt comme Hubble en son temps, ce qui a causé les problèmes que nous connaissons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 12:21

C'est aussi magnifique que terrifiant. Celle avec notre soleil à côté de Canis Majoris Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy

avatar

Age : 45
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 13:06

Lord_Klou a écrit:
C'est aussi magnifique que terrifiant. Celle avec notre soleil à côté de Canis Majoris Shocked

C'est mieux en vidéo king

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chewyy

avatar

Age : 45
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Dim 17 Mai 2009 - 15:30

Citation :
A fundamental but elusive step in the early evolution of life on Earth has been replicated in a laboratory.

Researchers synthesized the basic ingredients of RNA, a molecule from which the simplest self-replicating structures are made. Until now, they couldn’t explain how these ingredients might have formed.

En gros, il ont réussit à synthétiser les précurseurs de l'ARn dans des conditions que l'on pense proche de la terre primitive.

http://www.wired.com/wiredscience/2009/05/ribonucleotides/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pero Coveilha
Uni-Mod
avatar

Age : 40
Localisation : soupçonnée

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 18 Mai 2009 - 8:29

Je ferme temporairement.
Cette discussion n'a plus rien à voir avec les sciences physiques, chimiques, mathématiques. C'est à croire que vous adorez me voir jouer du coupe-coupe


Allez hop, pour vos considérations trekko-huntingtoniennes, c'est désormais ici

_________________
"Politicians love activity : that's their substitute for achievement", Sir Humphrey, Yes Minister
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli le Belge

avatar

Age : 38
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Mer 27 Mai 2009 - 16:05

Sinon, il y a de nouveau un Belge dans l'espace...

C'est la deuxième mission de Frank De Winne, et cette fois, il sera même le commandant de la station spatiale internationale !


C'est quand même pas mal pour notre pays pays [même si on investi beaucoup dans "l'espace" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 17:32

Tiens je me cite, issu de l'enfilade tennis où ce message n'a (justement) pas eu d'écho

Toub a écrit:
J'ai entendu un truc par l'inénarrable commentateur LC ; sa balle de service ne va pas très vite mais elle est très puissante. Ça a un sens d'un point de vue physique ou c'est juste une connerie de plus ?

De ce que je lis sur wiki c'est une ineptie. Non ?

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
Lord_Klou

avatar

Age : 50
Localisation : En Haut à Droite de France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 17:35

Oui c'est une connerie. Une balle lente peut avoir beaucoup d'effet mais pas de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 17:57

Toub a écrit:
Toub a écrit:
J'ai entendu un truc par l'inénarrable commentateur LC ; sa balle de service ne va pas très vite mais elle est très puissante. Ça a un sens d'un point de vue physique ou c'est juste une connerie de plus ?
La puissance, c'est l'énergie rapportée au temps.

S'il n'y a que la vitesse qui varie, seule l'énergie cinétique varie et donc moins vite = moins puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mosquito




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:01

bien dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:19

gwann a écrit:

La puissance, c'est l'énergie rapportée au temps.

S'il n'y a que la vitesse qui varie, seule l'énergie cinétique varie et donc moins vite = moins puissant.
euh ... d'Ako ?

(ça veut dire que j'ai tort ou que j'ai raison ?)

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:26

Toub a écrit:
gwann a écrit:

La puissance, c'est l'énergie rapportée au temps.

S'il n'y a que la vitesse qui varie, seule l'énergie cinétique varie et donc moins vite = moins puissant.
euh ... d'Ako ?

(ça veut dire que j'ai tort ou que j'ai raison ?)

a ton avis :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toub

avatar

Age : 53
Localisation : méchoui sur Loire

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:30

gwann a écrit:
[

a ton avis :D
Embarassed
Ca m'était difficile d'imaginer que cette problématique récurrente dans les commentaires sportifs soit aussi simple à réfuter. Merci. (mais n'oublie pas de parler len-te-ment).

_________________
Free your mind ... your ass will follow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/gwendal.morvanillitch
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:46

En fait, pour que le présentateur ne soit pas en tord, en considérant toujours que seule l'énergie cinétique peut varier, il faut que le joueur alourdisse la balle. Bref, il semblerait que le présentateur accuse le serveur de tricherie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:51

le présentateur ne sera pas en tord mais en tort [se rappeler : le tort tue]

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 18:55

Je préfère la solution "le présentateur est une quiche" :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hildoceras
Moderatio in omnibus
avatar


MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Lun 1 Juin 2009 - 19:01

c'est méchant pour tous les lorrains et un désaveu de la corporation des traiteurs

_________________
sed quis custodiat ipsos custodes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 8:52

Je suis lorrain, j'ai le droit de le dire, non ? :tongue:

Partie de pétanque dans l'espace, en voici les résultats :



Non, ce n'est pas une vision d'artiste inspiré par le prochain film d'Emmerich, mais plutôt par le résultat de calculs prédisant l'évolution de notre Système solaire, qui décidément est bien chaotique. Dans l'enfilade extra-terrestre, nous avions évoqué le fait que les orbites des planètes géantes ont bien changé depuis leur formation. Une équipe du CNRS a modélisé le futur du système solaire, et si les planètes géantes ne devraient pas trop bouger d'ici à la mort du Soleil, les planètes rocheuses, si, et ça serait la faute de Mercure.

Citation :
Mercure, Mars, Vénus, la Terre : le choc des planètes !

Des collisions entre Mercure, Mars, Vénus et la Terre sont-elles envisageables? Pour répondre à cette question, l'équipe de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE, Observatoire de Paris/UPMC/CNRS) menée par l'astronome Jacques Laskar vient de réaliser une étude statistique inédite sur l'évolution du Système solaire. Dans 1 % des cas environ, les calculs conduisent à des collisions entre planètes ou entre une planète et le Soleil en moins de 5 milliards d'années. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature datée du 11 juin 2009. Le problème de la stabilité du Système solaire est l'un des plus vieux problèmes de la physique. Il a été posé par Isaac Newton après l'énonciation de sa loi de l'attraction universelle : la gravitation est une force responsable aussi bien de la chute des corps que du mouvement des corps célestes. Si l'on considère une planète unique autour du Soleil, on retrouve bien le mouvement elliptique décrit par Kepler. Cependant, dès que plusieurs planètes orbitent autour du Soleil, elles sont soumises à leur attraction mutuelle qui vient perturber leur mouvement. Jusqu'à très récemment, les scientifiques ont accepté une image régulière et quasi périodique du mouvement des planètes, ne permettant ni les collisions ni les rencontres proches. Il y a tout juste 20 ans et grâce à des calculs précurseurs sur ordinateurs, Jacques Laskar a montré qu'au contraire, le mouvement du Système solaire est chaotique . Dès lors, il est devenu impossible de prédire le mouvement des planètes sur une durée de plus de quelques dizaines de millions d'années (Ma). De plus, il n'est plus possible de calculer une seule orbite du mouvement pour répondre à la question de la stabilité du Système solaire, c'est à dire décider si une collision d'une planète avec une autre ou avec le Soleil est possible en moins de 5 milliards d'années (ou 5 Ga), date à laquelle le Soleil parviendra à la fin de sa vie en devenant une étoile rouge. En 1994, Jacques Laskar, dans une première étude à long terme, a montré que la diffusion chaotique de l'orbite de Mercure est telle qu'une rencontre proche ou une collision avec Vénus est possible en moins de 5 Ga. Pour parvenir à ce résultat, il a utilisé des équations moyennées permettant de diviser par plus de 1 000 les temps de calculs. Cependant, cette approximation n'est plus valable au voisinage de la collision. Une étude statistique sur un modèle complet, sans moyennisation et incluant les contributions de la relativité générale s'e st donc révélée nécessaire. Elle est décrite dans le numéro ! de Nature du 11 juin 2009. Grâce aux calculs précédemment effectués, il est apparu qu'il fallait réaliser un très grand nombre de simulations du mouvement du Système solaire sur 5 Ga, car l'estimation de la probabilité recherchée est faible. Ainsi, pour obtenir une étude statistique significative, Jacques Laskar et Mickael Gastineau (Observatoire de Paris/UPMC/CNRS) ont calculé plus de 2 500 trajectoires d'un modèle réaliste du Système solaire, comprenant la relativité générale et la contribution de la Lune. Chaque solution nécessitant près de 4 mois de calcul, les chercheurs ont dû rassembler une très grande puissance de calcul, notamment grâce à la mise en place de la nouvelle machine JADE du Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur (C.I.N.E.S) pour mener à bien ce travail et trouver les 7 millions d'heures de calcul nécessaires. Les 2500 solutions trouvées sont compatibles avec notre connaissance actuelle du Système solaire. Dans la majorité des cas, celui- ci continue d'évoluer comme dans les quelques millions d'années les plus récentes : les orbites planétaires se déforment et précessent (à savoir qu'elles effectuent de lents mouvements) sous l'influence des perturbations mutuelles des planètes mais sans possibilité de collisions ou d'éjection de planètes hors du Système solaire. Néanmoins, dans 1% des cas environ, l'excentricité de Mercure (qui traduit l'élongation de son orbite) augmente considérablement. Dans plusieurs cas, cette déformation de l'orbite de Mercure conduit alors à une collision avec Vénus ou avec le Soleil d'ici à 5 Ga, tandis que l'orbite de la Terre reste peu affectée. En revanche, pour l'une de ces orbites, l'augmentation de l'excentricité de Mercure est suivie d'une augmentation de l'excentricité de Mars, et d'une déstabilisation complète des planètes du Système solaire interne (Mercure, Vénus, Terre, Mars) dans 3,4 Ga. Sur 201 cas étudiés, hormis 5 exemples où l'on assiste à une éjection de Mars hors du Système solaire, tous les autres conduisent à des collisions entre les planètes ou entre une planète et le Soleil en moins de 100 millions d'années après cette déstabilisation. Un cas aboutit à une collision entre Mercure et la Terre, 29 cas à une collision entre Mars et la Terre et 18 à une collision entre Vénus et la Terre.

Plus d'infos sur le blog scientifique de Libé (ou alors, achetez Nature...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babass




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 8:57

bref, c'est pas demain que ça arrivera.
Bruce Willis n'a pas besoin donc de monter dans une navette spatiale pour sauver la terre :red:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://babass.canalblog.com
Oli le Belge

avatar

Age : 38
Localisation : Dans ce plat pays qui est le mien et qui lentement agonise

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 15:58

babass a écrit:
bref, c'est pas demain que ça arrivera.
Bruce Willis n'a pas besoin donc de monter dans une navette spatiale pour sauver la terre :red:

N'empêche, quand ça arrivera et qu'on annoncera la nouvelle, ça risque d'être un beau bordel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 16:03

Information de Bison Spatial Futé : on nous signale énormes bouchons sur toutes les voies hyperspatiales autour de la Terre ; que ceux qui peuvent décalent leur départ d'une heure ou deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwann
L'art et la bannière
avatar

Age : 30

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 17:10

Keyan Farlander a écrit:
Non, ce n'est pas une vision d'artiste inspiré par le prochain film d'Emmerich, mais plutôt par le résultat de calculs prédisant l'évolution de notre Système solaire, qui décidément est bien chaotique.
Quand on connait le sens scientifique du mot chaotique, cette phrase très drôle :red:
Un système chaotique est imprédictible et calculer un évènement d'une proba de 1 %, c'est comme ne rien faire :red:
Ce qui est sans doute intéressant, c'est la méthode, bien plus que le résultat. :)


Dernière édition par gwann le Jeu 11 Juin 2009 - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keyan Farlander

avatar

Age : 37
Localisation : Lorraine, France

MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   Jeu 11 Juin 2009 - 17:14

scratch
Ce n'était pas voulu comme une blague... je sais très bien ce que c'est un système chaotique. (Nan mais hé, l'ôtréh ! m'prend pour quoi, le Sheldon breton ? Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enfilade scientifique du VdF (Sciences physiques, chimiques, mathématiques)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 32Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 17 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaisanteries mathématiques
» Réflexions mathématiques
» Mes mathématiques sur une étagère
» [dessin] Petite galerie de sketch
» [tArchives du Tribunal] : Recensement des trous de règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Accueil :: Université-
Sauter vers: